Océan Indien

Lettre d’intention d’achat de crédit carbone d’un montant de 50 à 90 millions de dollars entre la Banque mondiale et Madagascar

Lundi 14 Décembre 2015 - 08:32

La Banque mondiale et le ministère malgache de l'Environnement ont signé le 11 décembre dernier à Paris une convention en marge de la COP21. La convention porte sur la protection des forêts de la Grande Ile sur cinq ans.

Une lettre d’intention d’achat de crédit carbone d’un montant de 50 à 90 millions de dollars américains a été paraphée entre les deux parties. 

Le document officiellement a été acté par le ministre de l’Environnement, de l’Ecologie, de la Mer et des Forêts Ralava Beboarimisa et le représentant de la Banque Mondiale John Roome.
Lu 709 fois



1.Posté par Boulgoum le 14/12/2015 12:21

Le pape François dans son encyclique Laudato si’ pointe du doigt le risque de spéculation (sur le prix du crédit carbone) qui « ne servirait pas à réduire l’émission globale des gaz polluants ». Il note également que « ce système semble être une solution rapide et facile, sous l’apparence d’un certain engagement pour l’environnement, mais qui n’implique, en aucune manière, de changement radical à la hauteur des circonstances. Au contraire, il peut devenir un expédient qui permet de soutenir la sur-consommation de certains pays et secteurs (économiques) »

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube