MENU ZINFOS
Communiqué

Lettre aux élus régionaux : "Réfléchir aux solutions durables pour finir le chantier de la NRL"


L'ATR-FNAUT adresse une lettre ouverte aux élus régionaux :

Par N.P - Publié le Mercredi 14 Juillet 2021 à 08:20

Lettre aux élus régionaux : "Réfléchir aux solutions durables pour finir le chantier de la NRL"
Nous sommes 850 000 habitants sur 2 500 km2, l’île de La Réunion, au milieu de l’océan Indien. Nos ressources et moyens sont limités. Aujourd’hui la Région a engagé l’île dans un chantier de route en mer de 12,5 km, la Nouvelle Route du Littoral (NRL), qui s’est arrêtée faute de matériaux et de finances … En intégrant Bois-Blanc au Schéma départemental des carrières, contre l’avis du public, avis confirmé à chaque consultation, l’État ne se pose-t-il pas d’abord en instrument des grands groupes du BTP ? La Région peut-elle, à son tour, poursuivre la même politique comme ses prédécesseurs ?

Oui, nous héritons maintenant de 5,5 km de viaduc en mer. Et il nous faudra bien terminer rapidement la NRL !

Oui, terminer la NRL … mais non plus de façon irréfléchie
  • Quelle est encore la capacité d’investissement régionale sans compromettre les autres priorités (économie & emploi, aménagement & logement, transports dont maritime & ferroviaire, culture & enseignement, environnement,…) ?
  • Quelles sont les responsabilités juridiques et financières du « Groupement NRL » défaillant, sur le dérapage des coûts, l’arrêt du chantier et la résiliation du marché ?
  • Quel choix retenir parmi les 4 réponses techniques encore possibles (Viaduc, Digue, Tunnel, Galerie couverte) ?
Pour réfléchir aux solutions durables, seul l’éclairage d’experts indépendants nous guidera vers un choix responsable
·       Du point de vue économique : Technique constructive pérenne, phasage possible, maitrise locale, mobilisation des PME, investissement et exploitation économique…
·       Du point de vue social : Création d’emplois, savoir-faire local et formation, expérience historique du milieu, sécurité des usagers et des chantiers…
·       Du point de vue environnemental : Économie des ressources énergie, eau, roches et granulats, faune et flore, migration des alluvions côtiers, hydrogéologie…

Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les conseillers régionaux,

Vous voilà donc portés par la population aux responsabilités régionales pour aussi sortir la NRL de l'impasse. Peut-être même est-ce prioritaire. Car vous le savez déjà, il vous faut libérer le budget de la collectivité de ce carcan. Votre marge d’action à venir et le développement de l’île en dépendent…

Face à une équation en apparence impossible, au point d'en redouter notre propre hâte à en sortir, existe-t-il d'autres recours que celui d’une expertise indépendante et complète : technique, environnementale, juridique et financière ?  L’opinion publique attend une information complète. Et celle-ci reste le préalable à toute éventuelle consultation populaire.
Aujourd’hui nous vous demandons de solliciter humblement le secours de ces professionnels spécialisés et impartiaux hors de l’île et hors du jeu d’intérêt des majors du BTP.

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les conseillers, l’expression de notre haute considération.

NOUS SIGNATAIRES DE CETTE PETITION DEMANDONS A LA REGION CETTE ANALYSE COMPARATIVE INDEPENDANTE AVANT TOUTE DECISION

http://chng.it/LqTkpzHS
ATR-FNAUT, François PAYET




1.Posté par jojo le 14/07/2021 06:52

il y a une solution pour enfin terminer cette route.
c'est dailleurs la seule a savoir importation des roches par navire.
la Region a deja cette information ainsi les documents qui rendent possible dans des delais extremement courts cette realisation.
je suis un professionnel local capable et doté des moyens pour la realisation des operations

2.Posté par trocart le 15/07/2021 00:57

Pas la peine. Tout à déjà été étudié, même l’élargissement des anciens tunnels du Ti-train qui existent toujours. À ce propos j’indique que cette solution tout comme celle d’ouvrages en corniche ont été démontrées pas viable car les premières épaisseurs de la falaise sont trop attaquées par l’érosion, et qu’inévitablement il y aurait des effondrements sur les passages des voitures. Il n’y a que 3 solutions : tunnel à 100 m à l’intérieur de la falaise (solution préférée à l’époque pour le tram-train) - viaduc (comme réalisé sur une partie) - ou digue (à finir). Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients. Le tunnel est le plus cher et implique des dispositifs de sécurité pour les voitures très contraignants imposés suite au drame du tunnel de Chamonix. C’est pour cela que sur des grandes longueurs ont en fait plus que pour le rail (voir tunnel sous la manche). Le viaduc était la solution qui avait le meilleur rapport qualité prix et rapidité de construction. Par contre, c’est compliqué à construire (pas assez de savoir-faire localement et donc l’argent part essentiellement à l’extérieur de la Réunion), sa solidité dans le temps et ses réparations en cas de gros problèmes seront problématiques et ces risques sont renvoyés à nos petits enfants qui devront trouver les solutions. SUITE DU COMMENTAIRE.

3.Posté par trocart le 15/07/2021 01:06

SUITE DU COMMENTAIRE Enfin, la solution digue, est peut-être plus durable avec le temps (à vérifier quand même si le réchauffement climatique nous amène des cyclones plus forts et plus fréquents), mais il faut alors des endroits pour y extraire les matériaux de qualité. À ce propos la solution d’apporter les andains en grande quantité va nuire au final à l’agriculture locale car les terres vont glisser à la mer, tempête après tempête faute d’être retenues par ces rochers lourds. Il n’y a malheureusement pas d’autres solution que les 3 citées, sinon c’est trop cher ou aléatoire, et/ou trop long à réaliser. Refaire revenir un « zourit «  pour finir le viaduc sur toute la longueur est peu réaliste car trop coûteux. La nouvelle équipe de la Région le sait bien. Pour limiter les frais il faut finir le chantier tel que prévu. Mais alors où trouver la roche sans toucher aux andains ? Ce sera soit en faisant venir des rochers malgaches sur des barges, soit en ouvrant des carrières (pas trop loin du chantier). Extraire des blocs de la falaise, là où les voitures passeront en viaduc, est aléatoire, dangereux et la qualité de la roche n’est sans doute pas adaptée.

4.Posté par trocart le 15/07/2021 01:07

SUITE 2 DU COMMENTAIRE. Bref il n’est plus le temps aux études sur le choix d’un mode de construction de la RDL (Huguette BELLO l’a bien compris) mais à celles pour trouver comment finir ce p…. de chantier dans les meilleures conditions. Sur ce projet ont compté trop de questions politiques visant à satisfaire en plus des égos, le clan pétrolier affairistes, les camionneurs, les accros à la bagnole, mais aussi de l’autre côté les écolos gauchos, les nostalgiques du tram-train, et les habitants voisins des sites de carrières. Et tout cela pour qu’au final très peu de ces cibles (sans parler des autres) aillent voter. Que de gaspillages dans ce pays où énormément de personnes sont dans la misère ! Comme toujours les décideurs ne sont pas les payeurs, et des citoyens payeurs ne se posent des questions que quand c’est trop tard. final très peu de ces cibles (sans parler des autres) aillent voter. Que de gaspillages dans ce pays où énormément de personnes sont dans la misère ! Comme toujours les décideurs ne sont pas les payeurs, et des citoyens payeurs ne se posent des questions que quand c’est trop tard.

5.Posté par PAYET François le 15/07/2021 08:27

Réponse à jojo
C'est celà agir trop vite sans réfléchir...
C'est ce qu'il faut éviter !

6.Posté par Yvonne le 15/07/2021 09:11

Bla bla bla !

7.Posté par Pierre Balcon le 15/07/2021 21:59

On se souvient de la série télévisée d'animation française  , les Shadoks, créée entre 1968 et 1973

Les Shadoks vivent sur une planète aux volumes changeant , un peu comme le paysage politique de La Réunion .
Les Shadoks se sont avisés de construire une fusée pour rejoindre la Terre , projet auquel ils consacrent de nombreux essais aboutissant à autant d'échecs.
Depuis lors, leur principale occupation est de pomper.

Comme nos tristes Shadoks , cette association fictive , qui tient ses assemblées générales dans une cabine téléphonique désaffectée , , n'arrête pas de pomper et de nous pomper l'air.

Ce serait comique s'il n'y allait pas d'un projet d'aménagement vital pour la sécurité de nos déplacements et du développement de notre économie.

L'activisme de cette organisation participe , hélas , par ses mensonges , calomnies , complaisamment relayées par la presse et par H Bello elle même avant qu'elle ne se ravise , à l'intoxication de la population , bien plus dangereuse que le COVID.

La preuve : s'ils estiment que le projet NRL est si mauvais , que les nouveaux responsables arrêtent le projet . Qu'ils assument leur responsabilité . C'est facile : les marchés n'ont pas encore été signés pour le remblai des 2 derniers kilomètres . .

8.Posté par Le Jacobin le 16/07/2021 11:20

Le boomerang de la NRL revient à la face d'Huguette Bello qui était l'une des activiste pour bloquer le chantier en mettant tout son poids d’influence auprès des associations pour faire barrage à Didier Robert, empêchant ainsi la finition de ce chantier.

Convenons que sur la précédente mandature que le dossier de la NRL a été monté à l'emporte pièces, fallait-t-il pour autant que des politiciens qui se prétendent soucieux des Réunionnais mettent en péril par des recours administratif à répétitions la fin de du chantier.

Madame Bello, vous avez sollicitez et obtenue le fauteuil de Présidente de Région, ce n'est pas seulement pour coincer vos flatulence sur le fauteuil.

Dites nous comment vous allez faire et surtout ne dites plus que c'est la faute de l'autre !

Votre méthode nous intéresse.

9.Posté par polo974 le 16/07/2021 12:47

Hé, hé, on va faire un ferry entre le Port et la Grande Chaloupe...

Sinon, au lieu d'utiliser un zourite, faire des modules flottants (quitte à y accoler des flotteurs amovibles pour la stabilité) et les couler aux bons endroits.

En fait, il n'y avait pas que le zourite qui était énorme, la poutre de lancement était pas mal aussi.

Sinon, les shadock ne pompaient pas l'air, mais le cosmogol 999 et ils n'ont pas raté chaque essai, puisqu'ils ont fini par arriver sur la terre. Ils se sont juste dépêché de rater consciencieusement les 999999 premiers vu que selon leurs calculs ils avaient une chance sur un million d'y arriver.

10.Posté par polo974 le 16/07/2021 13:03

première inauguration:
https://www.zinfos974.com/Le-viaduc-de-la-Grande-Chaloupe-inaugure-en-grande-pompe_a118694.html
https://regionreunion.com/IMG/pdf/dp-2017-09-07_pilier2.pdf

Bientôt le nouveau parking du littoral...

11.Posté par Delo le 16/07/2021 13:05

Pas si dur que ça de choisir... Le budget de la région a été plombé. Mieux vaut arrêter cette route. Favoriser le télétravail pour limiter les embouteillages. 2 jrs par semaine max au boulot. Le reste nout caz!

12.Posté par Pierre Balcon le 16/07/2021 17:01

à post 8

Merci de nous expliquer en quoi ce projet aurait été monté " à l'emporte pièces" .

La propagande a fini par faire passer pour vrai ce qui n'était que pure invention politicienne .

Illustration parfaite de la "fabrique de l'opinion" , sans aucun rapport avec le réel . Témoignage frappant aussi de la "folie réunionnaise" qui nous conduit tout droit vers l'abîme du sous développement .

Notre gooche qui détient l'hégémonie culturelle , et contrôle à ce titre tous les canaux " médiatiques "vers les cerveaux disponibles ( journaux , rédactions , éducation , fictions , cinéma , publicités ) est passée maître dans cette funeste entreprise de destruction des cerveaux.

Sur le fond cette opération a sans doute été , techniquement , la plus étudiée de France : pas moins de 10 rapports .
Elle a été lancée sous une co- maîtrise d’ouvrage Région -Etat.
La maîtrise d'oeuvre a été assurée par le meilleur cabinet de France en BTP ( Egis : filiale à 75 % de la Caisse des dépôts et donc à ce titre semi publique ).
Elle a mobilisé des financements sûrs en ne laissant à la charge de notre région que 50 % de son coût .
Elle a été déclarée d’utilité publique sans jamais que cette décision ne soit annulée

Le Schéma des carrières, dont la presse se rend compte aujourd'hui qu'il est en fait de la responsabilité du préfet , avait été approuvé , dans ses 2 versions de 2010 et 2014 .
Qu'aurait il fallu de plus pour sécuriser l’approvisionnement en roches ?
Qu'on demande au pape de le valider aussi ?
Le BRGM , qui est un peu plus compétent que MM Payet ( François et Bruny ) concluait en 2010 qu'il y avait à la Réunion une ressource infinie de roches et que 110 millions de tonnes étaient immédiatement disponibles .

Arrêtons avec ce délire et rendons hommage aux ingénieurs , ouvriers , contre maîtres , travailleurs qui ont réalisé ce magnifique ouvrage qui aurait du faire notre fierté .

Et que les parasites se mettent un peu en vacances. .

Tenez ! puisque M Payet est architecte qu'il mette sur la table ses chefs d'oeuvre , histoire qu'on rigole un bon coup .

13.Posté par polo974 le 17/07/2021 17:00

12.Posté par Pierre Balcon le 16/07/2021 17:01
"""
à post 8

Merci de nous expliquer en quoi ce projet aurait été monté " à l'emporte pièces" .
"""

La justice l'a montré.
Car ce ne sont pas les recours qui ont freiné/bloqué le chantier, c'est la justice qui a dit le droit.
Il y a des règles à respecter, il fallait les respecter, c'est tout simple.

Et encore, le saucissonnage du projet était aussi border line. On ne fait pas une enquête d'utilité publique pour un pont sans y intégrer les raccordements au réseau existant.

Pareil, le Port n'était pas sur la zone du chantier, et on lui a imposé des choses où finalement les boites du BTP ne se sont mises en règle qu'après coup.

Donc, oui, ce chantier a été monté à la "va comme je te pousse". Tentatives de passage en force à tous les étages... Oups, ça a coincé...

14.Posté par Jean Brevatte le 17/07/2021 22:02

Post 13 : Je ne sais pas mais c'est physique : entre la sagacité de Pierre Balcon qui étaye ses propos de façon rigoureuse et logique et les accusations que l'on devine orientées, j'opte pour les démonstrations de Monsieur Pierre Balcon.

15.Posté par Pierre Balcon le 18/07/2021 11:05

à post 13

Réaction typique de cette gooche corrompue qui n'a plus aucune valeur et surtout pas celle de l’honnête . Elle ne tient plus qu'à une chose : sa rente qu''elle fait payer à la population

eL viaduc a été construit par le groupe Vinci selon un procédé d'éléments préfabriqués.

Deux unités ont été mis en place sous la responsabilité non pas du maître d'ouvrage comme vous le suggérez mais sous celle des entreprises exécutantes :

- l'une pour la fabrication les piles ( en 3 modules ) , en bordure de quai , au fond de la zone de manœuvre du nouveau port ;
- la seconde pour les voussoirs ( éléments des voûtes ) dans l'excavation prévue pour le futur agrandissement du port .

La mairie du Port a prétendu , au dernier moment , qu'il fallait un permis de construire pour cette seconde unité et a tenté de manière dérisoire , de retarder les travaux .

Ridicule et indigne .

Le maire du Port est moins regardant pour le démantèlement sur sa commune de l'ancienne centrale électrique Edf , qui traîne depuis maintenant 15 ans !.
La Maire de St Denis laisse construire sur le boulevard Rambaud des installations laides , sans permis , son prédécesseur ayant ouvert la voie de la corruption avec la station Lave a moin érigée sur un espace communal classé en zone verte donc inconstructible , à 15 m du littoral !!.

Quant à la NRL , contrairement à ce que vous avancez , la justice n'a annulé aucun acte concernant ni la DUP ni les travaux . Elle s'est acharnée sur le schéma des carrières élaboré par le préfet , au motif que les études environnementales ne lui plaisaient pas . ET c'est la Cour d'appel de Bordeaux ( dont les juges , du syndicat , n'ont sans doute jamais mis les pieds à la Réunion ) qui ont pourvu à cette basse manœuvre , le TA de St Denis n'ayant trouvé rien à redire. .

Vous n'en avez pas marre d'intoxiquer ainsi l'opinion ,
C'est ça votre héritage de Jaurès et de Blum !!!

16.Posté par François le 18/07/2021 11:34

Cher Monsieur Balcon
De "sagacité comme de rigueur logique" je n'en vois pas dans votre argumentaire plus administratif que raisonné. Il semble davantage motivé par une rancœur politique ici incongrue.
Votre provenance du corps des cadres administratifs de l'Etat devrait vous garder de sacraliser les procédures administratives. Leur aboutissement n'a jamais suffi à justifier un projet ou à crédibiliser sa conception. Mais seulement à l'autoriser à l'appui d'un habillage justificatif que le législateur a prudemment jugé préférable de rendre susceptible de recours. Alors sur la compétence des auteurs et décideurs, on est parfois aussi autorisés d’en douter... comme vous de la nôtre.
Enfin nous savons tous que nous sommes assis sur une montagne de galets dixit feu M. Siriex. Nul besoin comme vous du BRGM pour le savoir. Mais la densité de population atteinte aujourd'hui fait de l'aménagement de notre territoire insulaire un révélateur des conflits d'usage ou d'occupation et par là d'intérêts. La raréfaction relative des ressources qui en résulte concerne dorénavant non seulement les granulats mais aussi le foncier, les transports, l'eau, l'assainissement, l'énergie, l’environnement, et celle des emplois, …
Même autorisé par un Préfet dans son schéma des carrières, cela ne rend pas cette carrière « indolore » pour la population. Pouvez-vous encore l’ignorée ?
L'Etat est devant le choix de relayer les intérêts des majors du BTP ou ceux d’une partie de la population. Aidez-nous donc plutôt à trouver des solutions d’abord respectueuse des habitants !
Bien à vous
PS : je reste à votre disposition pour rigoler ensemble de mes réalisations…

17.Posté par Philippe Le Claire le 18/07/2021 12:11

Où ceux qui ont saboté le chantier de la NRL prétendent réparer les dégâts provoqués par leurs méfaits perpétrés à des fins politiciennes et qui plus est sur fonds publics... avec ces gens là, si La Réunion était au Sahara, nous importerions du sable.

18.Posté par GG le 18/07/2021 14:30

Bonjour
Même si la NRL se termine, car il faudra la terminer, a quand le contournement de St Denis car les embouteillages il y a, embouteillages il y aura encore plus vite...commençons au plus vite le contournement.

19.Posté par Pierre Balcon le 18/07/2021 14:51

M Payet , post 16

Les déclarations d'utilité publique ( DUP ) sont justement là pour arbitrer entre intérêt général et intérêts privés . Les indemnisations éventuelles ont pour but , le cas échéant , de rétablir l' équilibre quand les préjudices sont avérés .

Nous vivons une époque hélas où l'on ne reconnaît plus l’intérêt général .
Vos prises de position témoignent de ce que vous faites partie , avec feu votre homonyme , l'un des fondateurs du PCR , de ceux qui contestent la primauté de l'intérêt général .
Triste renversement idéologique .

A moins que ce ne soit qu'opportunisme.
Vous n'avez rien dit quand la mairie de St Leu a aménagé la ZAC du Portail , pour des aménagements commerciaux , dans la même zone que Bois Blanc -Trou d'eau . On y a décaissé autant de roches que ce qui aurait été nécessaire pour achever le remblai de la NRL .
Vous n'avez rien dit quand on a fait 3 km de remblais pour la nouvelle piste de Gilot
Vous ne protestez pas quand on défigure la ZAC Roquefeuille à Saint Paul .

Quand en dernier recours vous soutenez que l'enlèvement des andains va provoquer des crues , renseignez vous sur la localisation des gisements . Deux sites sont exploités : Pierrefonds en bordure littorale à St Pierre et Chemin Cambourg au bord de la rivière de l'Est . Aucun risque d'inondation sur ces espaces là .

Je reste dans l'attente des adresses de vos exploits architecturaux .

20.Posté par François le 18/07/2021 23:01

M. Balcon, post 19
Oui comme l'Enfer, les procédures administratives sont pavées de bonnes intentions...
Et oui "nous vivons une époque hélas où l'on ne reconnaît plus l’intérêt général" mais celui des puissants...
Malheureusement vos attaques personnelles et vos propos accusateurs trahissent bien votre aigreur politique et non un argumentaire habile. Dommage, cela vous (et nous) écartent du sujet actuel.
Quant aux reproches d'opportunisme politique au vu de tous ces "nobles combats manqués", "i beg your pardon", je confesse avoir été alors le "nez dans le guidon" de mes chantiers. Mais pas de panique ! Nous pouvions compter sur vous semble-t-il, à moins que …
Alors rencontrons nous pour partager ces mêmes valeurs, celles d’ATR-Fnaut et comme vous dites mes "exploits architecturaux" et tant qu'à faire les vôtres aussi.
A cette fin joignez nous donc sur atr.fnaut974@gmail.com
Au plaisir de vous rencontrer

21.Posté par Pierre Balcon le 19/07/2021 19:09

C'est précisément parce qu'ils ne sont pas pressés d'y aller , - en enfer ou au paradis où vos mauvaises intentions ont élevé les murs, en plus d'avoir pourvu au revêtement des sols - , que les gens qui aiment la vie sont révoltés de voir les croque morts s'activer pour empêcher que cette satanée route soit sécurisée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes