Courrier des lecteurs

Lettre aux Autorités Saint-Pauloises (Sous-Préfet, Maire, Elus, ...).

Vendredi 24 Août 2018 - 11:17

Mesdames, Messieurs les Elus,
Monsieur le Maire,
Monsieur le Sous-Préfet,
 
Suite à l’arrêté du Maire de Saint-Paul, Joseph SINIMALE, arrêté n°AM 18081047 portant interdiction d'organiser des événements festifs susceptibles de troubler la tranquillité publique dans l'enceinte du restaurant la BOBINE,
 
NOUS,
  • les membres du Collectif de Défense du DPM,
  • les membres de l'Union des Réunionnais en colère,
  • les membres des 100 Papangues
saluent la sage décision nécessaire à l'apaisement des esprits aux abords des Paillotes de la plage.
Au delà de l'interdiction d'organiser les soirées festives du jeudi soir nous retenons la position ferme du 1er Magistrat de la ville de vouloir le respect de la LOI.
  • En reconnaissant dès son introduction l'ordonnance du 16 mars 2018 du juge des référés du Tribunal Administratifs de La Réunion ordonnant la suspension des arrêtés municipaux de juillet et Août 2017 portant autorisation d'occupation temporaire du domaine public maritime au profit de six établissements de plage,
  • En faisant référence aux différents courriers adressés par le CDDPM depuis le début de semaine,
  • En reconnaissant que les manifestations festives du Jeudi soir de la part de la BOBINE sont de nature à renforcer les tensions existantes et constituent in facto à une provocation arrogante,
Monsieur le Maire de Saint-Paul reconnaît la situation illégale des 6 établissements de la plage et souhaite l'apaisement dans l'attente des décisions de justice.
 
De part ce geste d’apaisement, aucune manifestation n'a de raison d'être pour revendiquer  la libération du DPM dans l'attente des décisions de justice.
Tout en faisant confiance à notre justice mais restant très vigilants sur l'avenir les membres des différentes entités s’engagent à ne pas venir troubler l'ordre public aux abords des paillotes de la plage.
 
Cependant, le combat continue sur d’autres terrains, d'autres dossiers sur le DPM. Nous poursuivons notre démarche de transparence et d'alerte des situations qui nous semblent ne pas être conforme à la LOI mais surtout à notre environnement, notre lagon, notre biodiversité, notre récif corallien.
 
Dans les semaines à venir, nous alerterons les élus Saint-Paulois sur leur manquement de contrôle dans la gestion du DPM qui passe par sa SPL TAMARUN, mais aussi de toutes les occupations illégales sur le littoral Ouest.
 
Nous restons à la disposition du Sous-Préfet et du Maire de Saint-Paul pour mettre sur la table tous les dossiers, toutes nos revendications et de définir un calendrier de résolution.
 
Ce soir, depuis bien longtemps (20 à 30 ans) les riverains pourront dormir avec plus de sérénité. Nous vous en remercions.
L'Union des Réunionnais en Colère
Lu 740 fois



1.Posté par modeste le 24/08/2018 12:11

de quel droit parlez vous au nom des réunionnais.....alors que c'est juste le voisinage qui est concerné! que vous soyez pressé que ce littoral soit libéré des paillotes pour laisser aux band cochons la place c'est votre problème, car moi RÉUNIONNAIS je n'adhère pas à vos méthodes de voyous!

2.Posté par A modeste le 24/08/2018 22:14 (depuis mobile)

Vous devriez changer votre pseudo et remplacer par
2 neurones. Cela vous va mieux. Modeste avec 2 neurones.

3.Posté par Lesseps le 25/08/2018 10:55

Vous auriez dû vous appeler l’union des vieux acariâtres en pétard....

4.Posté par Choupette le 25/08/2018 12:43

"NOUS, ... saluent ... "

Déjà là, ça ne me donne pas envie d'aller plus loin.

En français, c'est "NOUS, ... saluONS ... "

5.Posté par NIVET le 25/08/2018 16:04

URC, vous adressez un courrier au maire et aux autorités St Pauloises. Il est respectueux, et demande l'application de la Loi au sujet des paillotes .C'est votre Droit !
Là ou je mets un bémol, c'est votre représentativité, toutes organisations confondues.
Dans un courrier paru sur ce site, en date du 10 août, je demandais à Karl Bellon la composition, même grossière de son collectif. Histoire d'avoir une vision de sa représentativité. Question restée sans réponse.
Ce jour samedi, le KURR ne rassemblait QUE une cinquantaine de personnes sur les 850 000 habitants que compte la Réunion pour les même revendications que les vôtres, notamment les paillotes. .
Si votre combat est louable, vous ne représentez que vous-même.

Bien cordialement,
Alain NIVET

6.Posté par JORI le 26/08/2018 11:36

5.Posté par NIVET le 25/08/2018 16:04
"vous ne représentez que vous-même", tout comme vous même lorsque vous intervenez, ce qui ne vous empêche pas de prétendre que tous les lecteurs de vos billets ou interventions seraient de votre avis!!!.

7.Posté par Lesseps le 26/08/2018 15:58

@ NIVET : et nous, nous subissons la vision grossière de votre composition... Chacun son fardeau

8.Posté par la cata le 30/08/2018 17:02

l'union des rackeurs patentés .....!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?