Courrier des lecteurs

Lettre au préfet

Lundi 26 Novembre 2018 - 08:50

Lettre au préfet
Monsieur le Prefet,

Le mouvement des "Gilets Jaunes"qui est né de l'augmentation de la taxe des carburants est en fait l'accumulation des conséquences de toutes ces réformes prises, des taxes à la charge de la population, des problèmes de logements, du chômage, du coût de la vie et aujourd'hui une nouvelle taxe qui a fait déborder le vase !

Notre population est victime de toutes ses décisions prises depuis des décennies par ceux qui sont censés défendre nos droits et préserver nos intérêts.

Ces dernières années, on s'est rendu compte à quel point ceux qui ont pour fonction la sauvegarde de nos droits sont corrompus, à quel point les accords des plates formes constituées par eux sont destinées à défendre et préserver leur propres  interêts mais en aucun cas l'intérêt général, l'intérêt du peuple ! Alors aujourd'hui le peuple dit STOP d'une même voix ! Nous reprenons la main et nous allons défendre nous mêmes nos droits !

La politique telle qu'elle se pratique est une politique de l'autruche , une politique qui reconnaît la misère mais QUI IGNORE LA SOUFFRANCE ...

Personne n'a envie de s'appesantir sur les délinquants, le "petit peuple", la classe moyenne, où les smicards.... 
Les gouvernements se sont succédés et chacun à sa manière a mis en place une aide, une subvention, un nouveau contrat mais finalement sans aller au bout de l'analyse d'où le chaos d'aujourd'hui.

Le revenu minimum d'insertion : qui s'est soucié de l'insertion des bénéficiaires ?

Les contrats aidés : qui a veillé à l'obtention des diplômes et à la réinsertion professionnelle ?

Malheureusement, ces contrats ont été utilisés par les politiques le plus souvent comme un achat de voix  électoraliste et non pas dans le but d'apporter aux bénéficiaires une reprise de confiance en soi !

Oui, pendant plusieurs années les robinets étaient ouverts, sans limites, sans cadrages et aujourd'hui il est urgent de stopper, fermer les robinets afin de réparer les fuites . 

Mais qui subit cette FERMETURE BRUTALE ? QUI EST MIS À CONTRIBUTION ?

Notre population la plus fragile : on lui enlève tout ce à quoi elle pouvait prétendre !

Aucune mesure de transition : notre population est elle responsable des incompétences de ceux qui étaient et sont aux Commandes ?

Aujourd'hui la souffrance est immense et profonde, et le Président élu par défaut, attend juste du peuple abnégation et soumission !!!!

Celui qu'on prenait pour un monarque se révèle en fait être un dictateur !

A la REUNION, les problèmes ne font que s'accroître et aucune solution n'est apportée.

Nos familles sont brisées, nos enfants doivent partir s'ils veulent trouver du travail alors que les embauches en dehors du Département ne font qu'augmenter . À quel moment nos politiques ont-ils mis en place une charte avec tous les acteurs économiques, les collectivités, les SEM, afin que le monde économique recrute à la REUNION, éventuellement après trois essais infructueux ouvrir la porte vers l'extérieur ... Combien de jeunes diplômés restent sans emploi sur notre île ?

Nous nous sentons de plus en plus lésés, réduits au rang d'incapable vu que la majorité des postes à responsabilité ne sont pas occupés par les réunionnais ....

Les dernières réformes prises par le gouvernement nous amènent à penser qu'on enlève aux réunionnais la main sur tous ses outils : ALLONS NOUS VERS UNE MISE SOUS TUTELLE DE NOTRE ÎLE ?

La confiance perdue par notre peuple est légitime, nos politiques, nos représentants ont oublié leur mission première, la mission relative à leur engagement : la lumière aujourd'hui est mise sur le contournement des règles pour les uns et les autres, les emplois fictifs des élus alors que de nombreux jeunes sont au chômage et souhaitent travailler, l'embauche de certains élus au sein des collectivités, des SEM... C'est une tromperie vis à vis du peuple qui pleure et qui voit ses problèmes s'accoître sans qu'aucune solution ne lui soit apportée !!!

Que souhaitons nous voir évoluer Monsieur le Prefet ?

En premier lieu le respect que mérite tous citoyens, qu'on arrête de lui mentir et de lui donner des illusions, mais qu'on arrive à lui exposer clairement la situation, et qu'ensemble soient prises des mesures qui permettraient à chacun de s'en sortir : notre population a besoin de transparence et de concertation une position tout à fait légitime !

Aujourd'hui, l'ETAT applique des réformes et là encore comme dans le passé, aucune analyse n'est faite sur les conséquences à court et long terme pour la population qui doit juste subir, accepter .

Aujourd’hui que le peuple réalise à quel point il a été trompé, il est important que des décisions soient prises et qu’elles prennent effet  immediatement ! La reprise de la vie économique ne se trouve pas entre les mains des gilets jaunes mais bien entre les mains de l’ETAT : à l’ETAT de faire un avenant à sa feuille de route concernant notre territoire !!!!

Toutes ces réformes, toutes ces augmentations de taxes qui ne vont pas s'arrêter sont DES VÉRITABLES MENACES DE MORT À PETIT FEU POUR NOTRE POPULATION PERDUE !!!!
 
Isabelle Latchimy
Lu 422 fois



1.Posté par sonic le 26/11/2018 14:18

Bonjour,
je me permets de rebondir sur "les jeunes diplômés" de la Réunion. Il suffit de voir le nombre d'inscrits aux concours administratifs et/ou de l'éducation nationale pour se rendre compte de la masse des diplômés qui existe à la Réunion. Il faut que les politiques arrêtent de dire "il faut plus de formation pour les jeunes". Ils sont déjà formés! Et s'il faut mettre en place des formations, car il existe des personnes sans diplôme, encore faut-il que celles-ci soit utiles et n'aient pas pour seul objectif de les occuper, de faire passer le temps, pour éviter de gonfler les chiffres du chômage...

Vous avez entièrement raison lorsque vous dites que les diplômés doivent aller chercher du boulot ailleurs.
Il faut toutefois arrêter de parler de "jeunes diplômés' ou bien il faut s'accorder sur la définition que l'on entend donné au mot "jeune". Est-ce le critère de l'âge ou l'obtention récente du diplôme qui fait la jeunesse d'un diplômé? A mon sens, il serait judicieux de parler de "diplômés" tout simplement. En effet, un diplômé peut terminer ses études à 32 ans... et pour la société ils ne sont plus "jeunes". On parle des mesures d'insertion professionnelles pour les "18-25 ans" mais rien pour ceux qui font et obtiennent un doctorat beaucoup plus tard (concrètement il est très difficile d'obtenir un doctorat en trois ans exception faite des sciences) et ce, sans interruption de leurs études...Bref...
Personnellement, j'ai un bac + 8 et je suis malheureusement dans une situation très précaire : chômage et petits contrats de quelques jours régulent ma vie. Nombreux sont les DOCTEURS (je précise qu'il s'agit de personnes titulaire d'un doctorat) au chômage ou réduits à des emplois très précaires.
Nul doute que j'aurai pu partir "ailleurs". Mais cet "ailleurs" ne me réserve rien de meilleur. Réunionnais pure souche... je n'ai pas le droit de faire marcher l'économie de mon pays. J'ai fait des dizaines de CV et lettres de motivation auprès de nombreuses entreprises privées, des administrations ... j'ai tout essayé. Rien y fait. Ici tout marche par des pistons... et quand on n'en a pas et qu'on refuse ce système de soumission alors on crève. POurquoi dois-je m'éloigner de mon île, me retrouver seul sans famille, sans ami, sans soleil, dans le froid??? Et pourquoi, les postes dans l'éducation nationale par exemple y compris l'université, sont toujours donnés à des personnes extérieures? où est la logique? Le créole est bon pour Créteil mais incompétent pour enseigner aux enfants de son île?
Alors que dire aux enfants d'aujourd'hui qui sont en train de fabriquer leur avenir professionnels "faites des études et vous aurez un bon travail, vous aurez les sous pour vous faire plaisir" ? Non.
Tant que les hommes politiques au pouvoir parleront en leur nom sous la bannière "c'est le peule réunionnais qui parle", tant que tout sera décidé de cette façon alors le peuple réunionnais sera toujours en train de subir malgré sa volonté de bien faire, de faire ce qu'il faut pour s'en sortir....
Enfin...petit coup de gueule d'un docteur fatigué par le système mais content que le peule se soulève enfin.
Quant à "SUPER NANNY" qui arrivera mercredi...elle mettra peut être tout le monde "au coin" pour tenter un retour au calme. LOOOOOOL
Bon courage
tienbo largue pa

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Septembre 2019 - 16:52 Va-t-on retrouver la Veuve ?

Lundi 16 Septembre 2019 - 14:24 Ensemble vivons la paix