MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Lettre à une courtisane de Saint-André


- Publié le Jeudi 4 Juillet 2013 à 09:28 | Lu 498 fois

Lettre à une courtisane de Saint-André
Ce sera ma seule et unique réponse, la sagesse me dictant de ne pas prolonger des échanges dont on devine aisément ce qu’ils deviendraient, du fait de la posture et de la démarche intellectuelle peu rigoureuse que vous avez choisi d’adopter .Cette posture, c’est celle d’une courtisane qui n’a que la flatterie à l’égard du Prince, comme moyen pour atteindre ses objectifs.

A vous lire, Eric Fruteau serait au centre de tout, quasiment l’unique opposant à JP Virapoullé en conseil municipal jusqu’en 2008 .Les autres où sont-ils passés ? Que faites-vous de Laurent Vergès, ou encore de tous ses camarades comme Yvon Virapin qui a siégé jusqu’en 2005 ?Le Prince aurait à lui seul « libéré Saint-André ».Il serait « le créateur, le novateur se projetant pour Saint-André » etc …Et son équipe municipale ?Ne serait-elle donc vouée qu’à contempler, à admirer, à applaudir ?Faudrait-il, comme me l’a suggéré très récemment un modeste travailleur rebaptiser Saint-André « Saint-Fruteau » ?Hélas, pour tenir cette ligne, la flatterie doit utiliser des ressources déloyales, voire indignes .

-La déformation de la réalité, pour ne pas dire le mensonge .Des exemples : Paul n’a jamais écrit qu’Eric Fruteau avait fait plus de mal que JP Virapoullé à Saint-André, il a écrit « au PCR ».Jacky The Seng n’a pas voté contre le projet de TCSP :il s’est abstenu. Mon courrier aux journaux était signé de mon nom, en clair, pas de mes simples initiales.je suis assez courageux pour ne pas me réfugier, comme vous, dans un anonymat, bien que finalement assez transparent.

-Le mensonge conduit à l’imposture, par un singulier retournement des rôles. Vous m’accusez d’avoir tourné le dos à Eric Fruteau et quitté sa table. Qui a tourné le dos au PCR et à ses combats ? Moi j’y suis toujours, et c’est moi qui marcherais sur la tête ? Vous osez pour cela, une lamentable tentative captation d’héritage. L’héritage des luttes du PCR et de ses militants-il y avait aussi Laurent Vergès-vous le revendiquez au profit d’Eric Fruteau ; pourquoi, alors s’est-il opposé, par serviteurs interposés, à ce que soit brandie la photo de notre camarade Laurent, au soir de son élection en 2008 ? Pourquoi cette revendication aujourd’hui, alors que toute la campagne d’Eric Fruteau pour les municipales de 2008 a été conduite sans absolument aucune référence au PCR dont il avait visiblement honte. Il suffit pour cela, de relire toute sa littérature de l’époque.

-L’imposture mène droit au mépris, même si, en crachant votre mépris, vous vous mélangez quelque peu les pédales ! Je serais dites-vous « le dernier des Mohicans », dans « ce qui reste du PCR ».A tout prendre, je préférerais être dans le camp des arrivants de ceux qui ont été massacrés comme le furent les populations indiennes d’Amérique, que dans celui des massacreurs .Il est vrai, on a le sens de l’honneur que l’on peut …

Derrière vos mots « vous avez oublié d’avancer, vous avez raté quelques étapes de l’évolution de la société », etc…vous me considérez ouvertement comme un pauvre demeuré, autrement dit un imbécile. Relisez-vous ! C’est  souvent très utile…Eh bien croyez-moi, je préfère appartenir à cette génération pour qui la sincérité, la loyauté le désintéressement, le respect de la parole donnée, fondaient le sens de l’honneur, plutôt qu’à cette foule montante d’opportunistes qui préfèrent troquer leur honneur, ou ce qu’il en reste, contre le plat de lentilles de l’arrivisme.

-Enfin, le mépris aboutit invariablement à l’indignité : c’est dans cette boue que vous vous étalez finalement  en me présentant, j’exagère à peine, comme un hôte mal élevé et en me reprochant mon absence de la vie politique, pendant de longues années. Pas de présence dans le public au conseil municipal, pas de participation (par refus prétendez-vous) au changement de 2008, entres autres. C’est vrai que j’aurais pu avoir de bonnes raisons politiques pour cela (rappelez-vous l’épisode honteux, pour Eric Fruteau, de son attitude-je suis plutôt très gentil-aux législatives de 2007), mais il y avait hélas, des motifs beaucoup plus simples et humains, que je n’ai pas à évoquer ici, mais que vous feignez d’ignorer. Alors, de grâce, cessez, par simple décence, de vous présenter en donneuse de leçons, «  parée de lin virginal » comme l’écrivait un célèbre poète.

C’est de tout cela que j’aurais aimé parler avec vous, face à face, avec Eric Fruteau également, bien sur. Mais pour cela, il faudrait avoir plus de courage : celui de ne pas se dissimuler derrière l’anonymat, ou celui de répondre, lorsque vous êtes personnellement interpellé par courrier. Mais comme me l’ont appris tous mes maitres, de l’école primaire à l’université « à l’impossible nul n’est tenu »surtout lorsque l’on a perdu l’honneur.

J Paul Ciret




1.Posté par Bayoune le 06/07/2013 20:35

Ciret bien lontan avan ou larivé dosi Sintandré, lo papa Eric té là koté bann viyé kamarade, konm Baptiste Ponama, Serge Sinamalé, Panon, Ti Claude - biyin lontan avan oute St Laurent ke ou parle konm un bondiyé, parseke garçon du Pot Paul. Siouplé, lé pa parseke oute nom i prète biyin ke ou kontinu sire les bottes d'un pcr moribond qui a écrasé et détruit tant de camarades - qui risquaient leur vie pour un pcr qu'il croyait peuple, qu'il croyait leur - qui était en fait un outil pour que ton camarade Paul y place sa famille. Qu'a t-on fait de notre camarade Harry Payet, qui a été exilé à Ste Rose pour laisser la place au fils du père, de Miniempoullé qui a battu le gro blanc aux cantonnales. Ton pcr qui appelait à voter pour grolouis, de ton pcr qui appelle à voter pour Lagourgue aux Sénatoriales contre notre vieux camarade Bruny Payet. Ciret tu vas pas me dire que tu ne la savais pas, si c'est le cas, fait toi un acte de contrition en demandant à dieu de te pardonner pour tes délires par omission. Au fait plus arriviste que ton patron de Vergès tu meurs mon "camarade". Il ne faudra jamais oublier cette liste au régionales de 2010 avec un TAK, celui là même du Tampon qui fit tabassé les femmes de l'UFR devant sa mairie, dont mme Bello était la militante active du pcr victime. N'oubliez pas non plus l'appel à voter Chirac du pcr, pour que Tipiyèr i pé marche dosi la zustiss -d'avoir fait en dessous pour Sarko afin que fifiye arrive à ses fins au Comité pour la mémoire de l'esclavage. Plus on remonte dans le temps on retrouvera un pcr qui appelle officiellement à voter Fruteau - mais avec un grand MAIs des militant du pcr distribuaient des bulletins de David Moreau à St Benoit. Sans être partisan d'un Fruteau, mais arrêtez votre guéguerre pour des places au lieu de mener à coté des travailleurs la lutte des classes et vous investir dans le combat anticolonialiste. J'ai un peu l'impression mon pauvre Ciret que tu es utilisé par tes maîtres du moment pour enfoncer à travers son maire la population de Saint André, et contribuer ainsi à la réinstallation de l'écurie Virapoullé/ Camatchy dans la commune. Ressaisissez vous les communistes de St André, l'union fait la force, pourquoi vouloir à tout prix détruire cet idéal de démocratie, de fraternité et réinstaller la violence des nervis sur la commune, ne trahissez pas vos camarades au nom d'un parti qui risque d'être virtuel dans les jours qui viennent. Pensez à Savigny, à Rico Carpaye des victimes innocentes d’unne autonomie ke lété tou sinpleman le panier de tomate que Paul utilisait au grès du moment pour ravir les échelons et servir dans l’appareil colonial en se fourrant bien les poches, tandis que les militants de base croupissaient dans les geôles coloniales, ou laissaient leur vie. Un peu de respect pour leur mémoire, arrêtez de grace cette guéguerre stérile. Combien de militants ont été jeté en prison, ont connu l’exil, ou la vu Paul alé en prison ou ? oui, la fé semblan pou fé monte son lora chez des pauvre camarades politiquement analphabètes. Oui il est parti maron, mais tenait meeting devant les yeux des gendarmes, pour ne pas dire sous leur protection.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes