Courrier des lecteurs

Lettre à Mme Annick Girardin, ministre des Outre-Mer

Dimanche 25 Novembre 2018 - 17:57

Lettre à Mme Annick Girardin, ministre des Outre-Mer
Madame,

vous avez le courage de venir cette semaine à La Réunion dans les conditions que vous connaissez et je vous en félicite, vous avez aussi eu le courage de reconnaître que La Réunion était la région la plus inégalitaire de notre République.

Ce qui m’amène à vous dire qu’à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles  que je vous propose ci-après:

     - Mise en place d’une zone franche de toute l’île qui verrait supprimer toutes les taxes ou impôts des sociétés mais aussi des particuliers à destination de l’Etat (impôts sur les sociétés, impôts sur les revenus, taxe d’habitation, taxe foncière et sans doute bien d’autres…) tout en conservant la part actuelle de nos collectivités territoriales qui en aurait la gestion.

Cette mesure aurait l’avantage de pérenniser nos entreprises locales et d’aspirer vers nous les entrepreneurs de la région (Maurice, Madagascar, AFS…) qui aurait ainsi une porte d’entrée formidable et à moindre coût sur l’Europe mais aussi tous les entrepreneurs métropolitains dont le business permet une délocalisation géographique de l’Hexagone. Je pense par exemple aux centres d’appel qu’on irait plus chercher au Maroc, Tunisie, Maurice ou autres…

     - Augmentation d’autorité du smic de 20% à la charge des entreprises en contre partie des bénéfices de la zone franche.

     - Baisse d’autorité des loyers de 20% à la charge des propriétaires en contre partie des bénéfices de la zone franche qui permettrait aussi une stabilisation voire une baisse du prix du foncier qui est exponentiel dans notre île.

     - Restauration des APL, qui serait une mesure symbolique puissante, à la charge de nos collectivités territoriales dont la suppression a été vécue par tous les Réunionnais comme une véritable agression contre les plus pauvres d’entre nous.

     - Restauration de l’ISF, qui serait une mesure symbolique puissante, au bénéfice de nos collectivités territoriales dont la suppression a été vécue comme une grande injustice pour tout le monde sauf, bien entendu, par ceux qui ne la paient plus.
 
Moi, ce que j’en dis…

Richard Pierrat
 
.
Lu 602 fois




1.Posté par JORI le 25/11/2018 20:59 (depuis mobile)

Bref un programme d'indépendandiste. Chiche !. La réunion indépendante avec coupure du cordon ombilical avec la métropole et interdiction pour les reunionnais de posséder la double nationalité reunionnaise/française!!. Qu'en pensez-vous ?.

2.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 25/11/2018 23:34

- Mise en place d’une zone franche de toute l’île qui verrait supprimer toutes les taxes ou impôts des sociétés mais aussi des particuliers à destination de l’Etat (impôts sur les sociétés, impôts sur les revenus, taxe d’habitation, taxe foncière et sans doute bien d’autres…)
............................
L'impôt sur les revenus doit demeurer (c'est pas l'impôt qui rapporte le plus à l'Etat en France: 60 milliards alors que l'impôt sur la CGS rapporte 100 milliards).

Par contre de déclarer toute la Reunion zone franche (c'est à dire plus de charges sociales pour toutes les entreprises sur 10 ans), doperait l'embauche. Le découpage zone franche existant est une aberration. Par exemple sur Ste Clotilde, vous avez un côté de rue qui est en zone franche mais pas l'autre. Et dire que ce sont des énarques, qui ont pondu ce système avec la complicité des élus.

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 26/11/2018 13:39

fukcd473
1.Posté par JORI le 25/11/2018 20:59 (depuis mobile)
Ce sont de véritables bisousnours.
Mais comment ces doux rêveurs vont-ils pouvoir financer l'emploi, la santé, l'éducation, les services publics en général, etc. ?

2.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 25/11/2018 23:34
Il ne faut pas écrire Énarque mais plus tôt Eunuque.
Expliquez-moi comment vous allez stimuler le marché intérieur et dans la ZOI en dopant l'emploi, comment vous allez financer l'emploi, la santé, l'éducation, les services publics en général, l'entretien du réseau routier, le port, les aéroports grâce à vos exonérations ?
Vos exonérations concerneraient que la Réunion ? Si oui les autres départements en France pourraient réclamer les mêmes exonérations. Alors comment ferait l'État pour boucler son budget de 320 milliards ? Il emprunte auprès des banques ? lol !

4.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 26/11/2018 23:14

Les dépenses nettes de l'État devraient ainsi atteindre 390,8 milliards d'euros, contre 386,8 milliards en 2018, avec une légère hausse du prélèvement sur recettes au profit de l'Union européenne (21,5 milliards contre 20,6 milliards l'an dernier).

Les recettes nettes devraient passer de 306,3 milliards à 291,4 milliards d'euros, avec une baisse notable des rentrées liées à l'impôt sur le revenu (70,5 milliards après 73,1 milliards cette année) et à la TVA (130,3 milliard au lieu de 157 milliards).
............................................................................

1. Ensuite pour la répartition des aides aux départements français pour leur développement , le débat est trop complexe mais déjà sachez que : Les communes outre-mer ne sont pas éligibles à la DSU (dotation solidarité urbaine) , la DSR (sociale) ou la DNP (de péréquation). Un régime particulier s’applique.

2. Ou trouvez l'argent ? Je cite sans être du parti bleu marine:

- L’aide médicale d’État (pour les étrangers sans papiers) : 882 millions d’euros en 2018 pour la santé des clandestins

- Le coût de la prise en charge des mineurs étrangers non accompagnés (MNA) : 50.000 euros par jeune et par an. Comme le révèle Le Figaro dans un dossier publié ce vendredi 16 février, le montant pourrait atteindre 1,5 milliard dans six mois, alors qu’il était évalué à 1 milliard en septembre dernier. « Les chiffres avaient déjà été multipliés par vingt entre 2016 et 2017 et le flux continue, crescendo. On ne sait pas comment nous allons finir 2018 », s'inquiète Jean-Marie Bernard, président du département des Hautes-Alpes (140.000 habitants), qui compte 1300 MNA.

- l'aide au retour volontaire versée aux étrangers jusqu’à 2500€ par clandestin fait que les clandestins sortent de France par la grande porte (billet d’avion payé) et reviennent en France par les fenêtres d’entrée (Espagne, Italie, etc.).

- Montant de aide publique au développement d’autres pays : selon les chiffres clés de l'agence française développement en 2017, 10,4 milliards d'euros ont été engagés par la France, 4ème contributeur mondial derrière les USA, l’Allemagne, le Royaume-Uni et devant le Japon. La France contribue à 8% de l’APD mondiale, alors que son économie ne pèse que 3% du PIB mondial. La plupart de ces aides ne sont pas remboursées (exemples pour 2015. Côte d’ivoire : annulation dette de 2 milliards. Dette république du Congo : 700 millions. Restauration des quartiers en Tunisie : 500 millions de dettes annulées)

- Aide aux réfugiés : Manuel VALLs premier ministre avait débloqué 529 millions d’aides.
.......................................

On est pas loin des 20 milliards/an. Vous imaginez 20 milliards injectés juste pendant 5 ans, dans l'économie des 50 départements français dans le besoin (la Reunion est classée 1er des départements les plus pauvres). Chacun aurait une dotation supplémentaire de 500 millions €/an.


Actuellement, le budget DOM est d'un peu plus de 2 milliards (précisément 2,064 milliards). Quand l'Etat français fait cadeau de 500 millions d'€ à la Tunisie pour rénover ses quartiers et quand dans le même temps des gens meurent à Marseille sous des immeubles qui n'ont pas été rénovés, vous trouvez çà juste pour les français notamment pour les contribuables qui payent ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie