MENU ZINFOS
Société

Les victimes de violences sexuelles et sexistes peuvent désormais ​les signaler en ligne


Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 14 Décembre 2018 à 12:23 | Lu 1117 fois

@Harmonide
@Harmonide
Un portail national de signalement des violences sexuelles et sexistes a été mis en ligne. Disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, cette plateforme permet aux victimes d’entrer en contact avec des policiers ou gendarmes spécifiquement formés, à même de les accompagner dans leurs démarches auprès des forces de l’ordre ainsi que de les orienter vers des associations d’aide aux victimes. Le lancement de cette plateforme concrétise l’engagement pris par le Président de la République lors de son discours prononcé le 25 novembre 2017 déclarant l’égalité entre les femmes et les hommes «grande cause du quinquennat». 

Cette plateforme vise ainsi à encourager le dépôt de plainte, en facilitant les démarches des victimes de violences sexistes et sexuelles. Accessible via les sites service-public.fr et www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, elle permet, sans obligation de déclarer son identité, un échange personnalisé et adapté avec un policier ou un gendarme spécifiquement formé.

Chaque année en France, 93 000 femmes déclarent avoir été victimes de viol ou tentative de viol. En 2017, 1 million de femmes ont été confrontées au moins une fois à une situation de harcèlement sexuel au travail ou dans les espaces publics. Une femme décède en moyenne tous les trois jours, victime de son partenaire ou ex-partenaire1. Le taux de morts violentes au sein du couple pour 100 000 habitants est plus élevé à La Réunion (0,46) qu’en métropole (0,18)2. Autant de chiffres qui rappellent l’ampleur et la gravité de ce fait social en France et en particulier à La Réunion.

L’objectif de ce portail est de permettre à toutes les victimes d’entrer en contact avec des personnels spécialisés pour les accompagner vers le dépôt d’une plainte et, dans l’hypothèse où elles n’y seraient pas prêtes, de les orienter vers les partenaires du ministère de l’Intérieur pour faciliter leur accompagnement et leur prise en charge sociale et/ou psychologique. Tout au long du processus, ces professionnels s’appuieront sur des dispositifs dédiés, afin d’assurer un accueil et un accompagnement adaptés aux victimes.

Ce service innovant s’inscrit dans une démarche engagée depuis plusieurs années par les forces de l'ordre en matière d’accueil et particulièrement celui des victimes de violences sexuelles avec la mise en place d’intervenants sociaux en commissariat et gendarmerie (ISCG).  Depuis sa mise en place il y a sept ans à la Réunion, ce dispositif a permis une augmentation constante du nombre de victimes accueillies et suivies dans ce cadre : plus 54,7 % de 2013 à 2017.




1.Posté par Léa le 14/12/2018 13:23 (depuis mobile)

Créer des choses c’est bien... mais quand une femme se rend au poste de police porter plainte et lors de la confrontation, les agents insinuent que nous les femmes nous avons cherché, provoqué...et au final, rappel à l’ordre,car aucun témoin parle

2.Posté par Leonardevincui le 14/12/2018 13:33 (depuis mobile)

Yo creoles, Blague de notre défunt COLUCHE ( moi Monique je l''ai violé, je porte pas plainte et les bigoudis sur la tête c pour attirer les oiseaux ) pour la Shiapa JE LARGUE MA COCHONNE. In yab des Yvelines

3.Posté par jean claude payet le 14/12/2018 15:46

les gros xenophobe on peut les denoncer aussi...trop de boulot car trop repandu....

4.Posté par matthieu le 14/12/2018 17:03

Dans cette société ,le pouvoir est content lorsque les gens sont en guerre les uns contres les autres.
Dislocation de la nation, de la famille par tous les moyens possibles et imaginables en disant c'est pour votre bien.Attaque ouverte contre le catholicisme en plus qui est devenu l'ennemi de la République.
Outre l'extrême pauvreté qui règne dans beaucoup de régions en France comme le sud ouest, c'est pour cela , cette intrusion dans le quotidien qui signe la dictature, qu'il y a le mouvement gilets jaunes.
Il est pas près de s'arrêter,on le retrouvera après les fêtes de toute façon

5.Posté par River le 14/12/2018 23:35 (depuis mobile)

Et sinon, pas d'application mobile ? Cela aurait été judicieux d'envoyer avoir une en complément ...
M'enfin on est contentes hein...
On a un joli site Internet. Perso ça m'aurait pas servi.
Mais sinon on n'a tjs plus de ministère et moins de budget.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes