Société

Les vestiges des paillotes jonchent l'Hermitage mis à nu par la houle

Mercredi 21 Août 2019 - 10:53

Vestiges de La Bobine (photo collectif défense DPM)
Vestiges de La Bobine (photo collectif défense DPM)
L'épisode de forte houle a mis à jour les débris des ex-paillotes La Bobine et Coco Beach. Des morceaux de ferraille rouillée, des bouteilles, des bâches de plastique profondément ensablés ont surgi, sous l'effet des vagues. 

Pourtant, les paillotes devaient faire place nette lors de leur démontage en décembre dernier, il semble que le travail ait été bâclé. Les débris défigurent la plage mais sont aussi dangereux pour les baigneurs. L'État devrait, selon le collectif de défense du DPM, se retourner contre les propriétaires des paillotes, notamment contre le groupe EXSEL, propriétaire du Coco Beach. Mais la DEAL assure que le nettoyage en profondeur des débris enfouis serait un dommage de plus à l'environnement, car il faudrait creuser profondément le sable. 

L'argument peut surprendre, car la préfecture annonçait officiellement après le verdict du tribunal administratif que les paillotes devaient  "cesser d’occuper le domaine public maritime et remettre la plage dans son état naturel". Nous sommes loin de "l'état naturel". Il est à craindre, dans ces conditions, que les souvenirs de feu les paillotes refassent régulièrement surface longtemps encore.

L'ex Coco Beach (vidéo collectif de défense du DPM)

B.A
Lu 9622 fois



1.Posté par philou le 21/08/2019 11:16

Tiens, revoilà Karl Bellon. Il sort par la porte puis rentre quelques mois après par la fenêtre. Si ce collectif fantôme pouvait positiver au lieu de poser des questions stupides et noircir en permanence la situation de ces quelques mètres carrés. Vraiment KB revient en forme et il va continuer à transmettre ses rancoeurs par l'intermédiaire des réseaux sociaux et de ses groupes dont on ne comprend plus rien mais c'est son habitude (association, groupement, collectif, rassemblement.....,).

2.Posté par balayedovantzotportavant le 21/08/2019 11:44

@ poste 1 il a bien raison avez vous vu l'état de cette plage? fers clous carrelages pierres artificielles elle est belle la vie sous les tropiques, un blessé grave les projecteurs sur l'île de la réunion les réunionnais sont? posez vous les bonnes questions je suis né ici je n'ai jamais vue une plage avec du béton et des clous !

3.Posté par john galt le 21/08/2019 12:03

si les politiques de la Réunion encourageraient à un développement touristique ça longtemps que nous serions informé...ils ne font rien ne propose rien ou pas grand chose

4.Posté par Gratonpoul le 21/08/2019 12:18 (depuis mobile)

En tout cas , c'est bien mieux cette espace naturelle que ce bric à brac de cocobeach qui investissait l'espace sans scrupule et d'une laideur architecturale ...

5.Posté par philosophe 974 le 21/08/2019 10:48

j'espère que tous ceux et celles qui fréquentent cette plage auront bien fait la vaccin du BCG vaccin anti tetanos !!!!

6.Posté par ZISTOAR le 21/08/2019 12:55

Faut pas pleurer, avec le temps, la mer et son chlorure de sodium fera disparaitre tous ces fers et autres immondices. Ce n'est pas grave, juste une petite verrue qui attire le regard de beaucoup de touristes de passage. Ile de la Réunion, ile intense (comme y di kréole), sale tu es et sale tu resteras.

7.Posté par titecréole le 21/08/2019 13:02

le marie de la commune devrait réhabiliter la plage et ensuite envoyer la note aux anciens propriétaires car en attendant la plage est moche et surtout dangereuse.

8.Posté par Veritas le 21/08/2019 13:16 (depuis mobile)

Post 1. Alors il faut pas dire les choses, les faits sont là pour preuve alors prend un fer rouillé si la plage chauffe à li bien et assise dessus si i plaît pas ou

9.Posté par incroyable le 21/08/2019 13:19

"la DEAL assure que le nettoyage en profondeur des débris enfouis serait un dommage de plus à l'environnement"

Si ceci se révèle exact, cela veut dire qu'il est temps de changer de personnel dans cette DEAL et de les remplacer par du personnel qui s'implique pour la Réunion.

10.Posté par Olive le 21/08/2019 13:31 (depuis mobile)

Le jour où quelqu''un se blesse le responsable est ??? moi je dis la Deal qui place la soit disant défense de la nature devant la sécurité : Lhumain passe après les petits crabes

11.Posté par philou le 21/08/2019 13:44

Des centaines de paillotes existent encore sur tout le littoral de la métropole et en Corse. Elles ont été maintenues avec l'intelligence des uns et des autres tout en respectant la loi .
Vous ne dites rien sur les manipulations du grand meneur qui a réussi à faire croire le contraire aux faibles qui se sont laissés manipuler.
Et quel est l'intérêt de rappeler que les paillotes détruites ont laissé des traces dans le sable???? Si ce n'est de vouloir susciter encore la haine contre les mêmes.

12.Posté par thierry le 21/08/2019 12:18

Là est le cancer de mon pays.
Son incapacité ou plutôt son manque de volonté à faire respecter ses propres décisions, quand il s'agit de l'intérêt général bien sûr. Shame on la DEAL, service instructeur et la Préfecture de La Réunion, représentant de l'État. Institutions gavées ad nauseam d'agents publics, bien planqués sous les cocotiers, infâmant jour après jour la République et ses enfants par leur lâcheté, leur couardise, leur veulerie, leur carriérisme forcené et surtout leur voracité sans bornes. Tous les serviteurs de l'État ne sont près à tabasser des manifestants pacifiques et ensanglanter une vieille dame pour avoir une prime/promotion. Les 2 capitaines des Mobiles pour avoir fait honneur à leur Arme en subiront les conséquences. A quant des fonctionnaires de cette trempe sur cette île paradisiaque ?

13.Posté par PEC-PEC le 21/08/2019 14:34 (depuis mobile)

Pollueur, payeur.... Ils ont fait du gras pendant des décennies alors qu'ils passent à la caisse, normal !!!

14.Posté par Pamphétaire le 21/08/2019 14:41

Le tuyau en PVC sortie orientée vers l'océan, c'était l'évacuation des chiottes et des eaux usées, n'est-ce-pas ?

chiotte : nom féminin. Au pluriel = Cabinet d'aisances.

Je double la file et, mon ange aux fesses, je gravis les marches que je connais bien, car le chemin des chiottes est le même que celui du cabinet. Du cabinet du juge d'instruction, je veux dire.
Albertine Damien Sarrazin (1937-1967), la Cavale, p. 305.

15.Posté par Choupette le 21/08/2019 15:07

La DEAL espère peut-être en faire des vestiges qui seront reconnus dans 200 ans comme les premières habitations de l'île ... .

16.Posté par fred le 21/08/2019 15:21

et tous les tas d'ordures dispersés sur le bord des routes de la Réunion ? ça ne dérange pas Karl Belon ?

17.Posté par BIBIC le 21/08/2019 16:14

cela montre ni plus ni moins l'incapacité de l'équipe municipale en place, M. LE MAIRE et complètement larguer sur cette problématique. Les équipes sont déjà sur du porte à porte pour 2020 alors même que le travail de 2019 na jamais commencé.
Au lieu de pensé 2020 essaye de finir proprement votre mandat avec la tenue de vos engagement et non pensé déjà à après.

La population de saint Paul est sous perfusion aucun chantier de grande envergure de réaliser, nous avons critiqué l'équipe sortante mais en attendent elle à marqué son passage par un bâtiment moderne qui devais servir à une Médiathèque, au lieu de ça l'équipe actuelle à vendu le bâtiment à la région réunion et il ne sert à rien hormis constater une fois de plus de l'argent de nos impôts dilapider en poussier.

Le changement tant espéré na pas eu lieu mais nous avons participer à un grand gachie d'argent public et un manque de chance d’instruire nos enfants, ne répétons pas deux fois la même erreur sur 2020.

18.Posté par balayedovantzotportavant le 21/08/2019 16:34

@poste 11 c'est la nature qui donne le tempo la houle montre bien les choses et monsieur BELLON n'est pas l'architecte des paillotes , qu'ils assument leurs médiocrités vive la houle encore une forte houle!

19.Posté par ja le 21/08/2019 17:03

Ils font quoi la réserve marine pour les gravats des paillotes ?

20.Posté par MôveLang le 21/08/2019 17:13 (depuis mobile)

Comme d'hab. Il suffit de graisser les pattes pour tout soit dans les normes.
Il faudrait que le collectif remporte plainte pour que le travail soit fait dans les normes.

21.Posté par michiels le 21/08/2019 17:17

Mr Bellon revient encore sur sa rancoeur des paillotes ! Depuis que l’on à interdit d'exercer les restaurateurs. ..la plage est encore plus dégueulasse. ..les arbres déjà à l'époque ont été sacrifiés et non remplacés. .aucune infrastructure correcte pour accueillir la population. ..le sable n’est jamais nettoyé, il n’y a que des coraux cassés alors qu'à l'époque il y avait le four à chaux pour les concasser..sous les filaos rien est entretenu..et à quand ? le non tabac sur les plages comme souhaite la Ministre. .comme sur beaucoup de lieux en Métropole. ..on revient toujours à susciter la haine envers les personnes qui avaient créé des emplois et que certains ont eu le plaisir de tout casser..j'attends de voir mieux ! Et oui les élections approchent à grands pas

22.Posté par Jean HUET le 21/08/2019 20:23

Au-delà du buzz, la saleté de la plage de l'Hermitage semble en tout cas préoccuper beaucoup en ce moment sur les réseaux sociaux. Au début du mois, un autre internaute et ami saint-paulois avait lui aussi filmé la plage de l'Hermitage, à la fin d'une journée de beau temps. Bouteilles en plastique, mégots, boîtes de conserves, serviettes périodiques enfouies, capotes anglaises, etc. décrivent une véritable poubelle à ciel ouvert !
Le maire de Saint-Paul avait, après le démantèlement, affirmé qu'il avait réagi rapidement.
Je déplore tout comme chacun d’entre vous, l’état de dégradation lamentable du bord de mer de l'Hermitage, notamment en fin de journée. Nous sommes victimes de la fréquentation record de ce début d'été austral qui s'invite déjà et de l’incivisme de certains usagers.
Pour que chacun profite pleinement du site, le maire de Saint-Paul ne ménage pourtant pas ses efforts, c'est lui qui le dit, pour faire de ce lieu un lieu magique, propre et accueillant ; ne ménageant pas ses efforts pour la faire nettoyer chaque matin. Et comme il s'y était engagé, lui et ses agents municipaux œuvrent quotidiennement dans ce sens, avec des renforts après chaque Week-end. Je ne demande qu'à le croire... Hélas, on est encore loin d'apprécier les résultats !

23.Posté par klod le 21/08/2019 21:10

je respecte mon ile , je respecte ma plage ,,,,,,,,,,,,,,, hin ? affligeant pour l'ile que ce soit la "faute " à l'état , la mairie ou d'autres .............. affligeant la "tradition " du non respect de "sa" terre ............... nou la fé ? vive le 974 ? ben .

24.Posté par Tanguy le 21/08/2019 22:40

Voila de belles images pour la promotion de l'île intense chez les agences de voyages,....

25.Posté par Joseph le 22/08/2019 06:22

Le temps qu'il a pris pour filmer, il aurait dû l'utiliser à nettoyer ces quelques m² !

26.Posté par Bam le 22/08/2019 07:47 (depuis mobile)

I travail a moitien pour les cour payote les bon mai pou maite prope i fer pa

27.Posté par MôveLang le 22/08/2019 07:59 (depuis mobile)

Les douaniers italiens ont attrapé deux de leurs compatriotes entrain de voler du sable en Sardaigne, et ça vient nous donner des leçons ici

28.Posté par titecréole le 22/08/2019 08:30

il n'y avait aucun respect des règles par ces paillottes. c'est dommage d'avoir attendu qu'elles soient si près de l'eau pour demander de les détruire et de récolter des débris. Je pense qu'il aurait fallu être plus intelligent et créer des jolies rondavelles avec des toilettes, des douches tout à l’égout bien sur. de créer une zone interdite au voiture sur le sable et sous les filaos. Il faut penser également à cohabiter avec la nature pour ne pas détruire le littoral. arrêtez les crèmes solaires polluantes, ramenons nos déchets à la maison. ne marchez pas sur les coraux. et créer des milices comme dans certains pays pour protéger la faune et la flore du littoral. il existe des pays où ils ont crée des zones interdites aux hommes pour préserver l'écosystème, le littoral, la vie.

29.Posté par bla bla bla !!!! le 22/08/2019 07:22

Je suis surpris je poste des commentaires et vous ne les publiez jamais. Pourtant je ne suis pas grossier !!! Je partage uniquement ma vision. Dois-je croire que certaine vision vous dérange ??? Surtout lorsqu’on fait référence à du néocolonialisme à la réunion.

30.Posté par vince le 22/08/2019 12:08

AU LIEU DE CHERCHER A JETTER LA PIERRE CHERCHER PLUTOT A NETOYER

31.Posté par Grangaga le 22/08/2019 14:47

Kissa y lé lo…." Bann' kosson "...…..
Ou, ou sa y lé..........

32.Posté par balayedovantzotportavant le 22/08/2019 17:24

@ POSTE 3O nous ne sommes pas les pollueurs de cette plage je ne suis pas le propriétaire des paillotes qu'ils assument leurs déchets fers pierres artificielles et pvc ; Une plage c'est du sable et des coraux vous le grand courageux dimanche un geste pour nettoyer ne jetons pas la pierre ce n'est pas la peine vous en trouverez sur la plage MDR!

33.Posté par klod le 22/08/2019 19:06

qu'en pense le "flores" , le monsieur ex surfeur , nouveaux espécialistes rokins et zébus des "usagers de la mer prés des plages " ( atchoum ) de sin pol ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie