Faits-divers

Les vergers du soleil: L'immeuble fantôme de Sadeck Dindar à La Possession

Vendredi 31 Mai 2019 - 16:13

Sadeck Dindar avait de nouveau rendez-vous avec la justice ce vendredi 31 mai, au tribunal correctionnel, pour abus de confiance. Le promoteur avait déjà été condamné le 30 avril à 12 mois de prison avec sursis et à une amende de 30.000 euros dans le cadre de l'affaire pour escroquerie ayant pénalisé plusieurs investisseurs candidats à la défiscalisation. La résidence les "Vergers du soleil" est à ce jour, toujours inhabitée.

Le temps passe et l'immeuble reste vide. À la Possession, la résidence des "Vergers du soleil", dont le promoteur a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et à une amende de 30.000 euros pour escroquerie  - reste inoccupée.

Sortis de terre il y a sept ans dans le quartier de Sainte-Thérèse à La Possession, ce sont 22 appartements qui ne bénéficient à personne. 
Seules trois villas (sur les quatre qui faisaient également partie du projet immobilier) sont à ce jour habitées.
 

Raphaël Mithra et Théo Tiburce s'étaient opposés au chantier des Vergers du soleil il y a 10 ans maintenant
Raphaël Mithra et Théo Tiburce s'étaient opposés au chantier des Vergers du soleil il y a 10 ans maintenant
Ce qui n'empêche pas la consommation d'énergie. "Tous les soirs, vers 18 heures, l'immeuble s'éclaire, jusqu'au matin", explique Raphaël Mithra, en litige judiciaire pour l'indemnisation de son mur de soutènement, cassé lors des travaux. "Il a été condamné à m'indemniser en 2011, mais il ne s'exécute pas. J'ai fait des commandements d'huissier, le compte est vide".

Un aspect sanitaire est également pointé du doigt. "Les espaces destinés aux fleurs se remplissent d'eau quand il pleut, c'est propice aux gites larvaires", ajoute en effet Théo Tiburce, en litige lui aussi, pour bornage judiciaire. "Dès l'origine on avait vu que le bâtiment était mal implanté, mais il a continué", se désole-t-il.

Pour rappel, la voie d'accès aménagée par le promoteur fait, depuis le départ, grincer des dents. En cause : son étroitesse, la largeur n'étant que de 3m20 (au lieu de 5 mètres minimum).
 "Les véhicules ne peuvent pas se croiser, les secours ne peuvent pas faire demi-tour", rappellent ceux qui se sont constitués en collectif il y a plusieurs années.

Frustrés et exaspérés, les riverains ignorent pour l'heure ce qu'il adviendra de cet immeuble. "C'est un gros gâchis. Pour moi le mieux serait la démolition", avoue Théo Tiburce. 

A LIRE : 

La Possession : Un projet immobilier stoppé net par des riverains
Zinfos974
Lu 12188 fois



1.Posté par coco le 31/05/2019 18:30

oté vende tout sa aux enchères ; peut etre que la mairie sera intéressé;

2.Posté par Choupette le 31/05/2019 20:03

Voilà la défiscalisation. Des immeubles construits à tour-de-bras par et pour appât du gain.

3.Posté par jojo le 31/05/2019 21:13

oté Téo, allez voir l'ancien dgs Cara Normalement c'était réglé avant le élections 2014 sa.


4.Posté par MôveLang le 31/05/2019 22:30 (depuis mobile)

Pourquoi démolir bande de crétins, il faut saisir l'immeuble et loger des personnes sans logement, à charge pour eux de modifier les voies d'accès et les mettre en conformité.

5.Posté par MITHRA le 01/06/2019 07:31

La Mairie de La Possession a porté plainte au pénal (correctionnel) en déceme 2015 pour "mise en danger délibéré de la vie d'autrui" ...ce moyen évoqué a été retoqué par le procureur en mars 2019 qu'attend elle pour faire appel de la décision du déliré prononcé le 30 avril 2019 ?. Il y persiste parfois des silences assourdissants en miroir des succésifs compromissions de l'ancienne gouvernance.

6.Posté par doudou le 01/06/2019 08:24 (depuis mobile)

Pourquoi la nouvelle municipalité a t,elle laisser poursuivre les travaux. Il n,y a pas très longtemps, il y avait encore des ouvriers pour peindre cet immeuble. .

7.Posté par moin mi pense que .... le 01/06/2019 09:07

Encore lui le Sadeck DINDAR . Décidément !
Quand appât argent amène à faire n'importe quoi : promotion immobilière, commerce de vêtements, meubles, agence immobilière,...
Mais pour tous la même issue ( vérifiable car sortie dans la presse ) : liquidation judiciaire ou entourloupe de ce genre.
Et merci à Zinfos de ne pas encore censurer ce message.

8.Posté par DURAND le 01/06/2019 10:43

Que de laxisme en general
avait il un permis de construire
avait il les autorisations necessaires

9.Posté par Lexus le 04/06/2019 08:33

Post 8 il avait un permis de construire tout à fait légal mais il a voulu faire plus grand et ne pas implanter son projet en respectant les distances prévues avec les limites séparatives donc forcément le voisinage a réagi en bloquant le chantier puis arrivent les condamnations et leur conséquences.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie