MENU ZINFOS
Océan Indien

Les turbulences ne sont pas finies pour Air Mauritius...


Le comité de restructuration de Air Mauritius, présidé par Xavier Luc Duval, le ministre du tourisme et vice-Premier ministre de Maurice, a pris plusieurs mesures dont l'objectif principal est le sauvetage de la compagnie nationale. Pour le moment, l'urgence est à la recherche de financements pour rééquilibrer les caisses...

Par Ludovic Robert - Publié le Mardi 10 Février 2009 à 16:30 | Lu 1031 fois

Les turbulences ne sont pas finies pour Air Mauritius...
Les turbulences ne sont pas terminées pour Air Mauritius... Le comité de restructuration de la compagnie aérienne a décidé de "trancher dans le vif". Même le quartier général d'Air Mauritius (le Paille-en-queue Court) devrait être vendu prochainement...

Deux anciens vice-présidents ont déjà déposé leur démission. Il s'agit de Sushil Baguant (Directeur de la branche Systèmes d'informations et cargo) et de Raj Bhujohary (Ventes et marchés). Selon le Business magazine, il s'agirait d'un "exercice d'assainissement"...

Après les difficultés rencontrées par la compagnie depuis le début de l'année, l'heure est à la restructuration.

On s'en souvient, Air Mauritius avait signé un contrat de hedging (lorsqu'un investisseur souhaite couvrir son portefeuille contre un risque éventuel : taux, indices, devises) pour l'achat de 80% de ses besoins en kérosène pour les deux prochaines années, à des prix nettement supérieurs à ceux pratiqués actuellement. Ils se sont alors retrouvés asphyxiés financièrement.

Il a également été décidé de mettre fin aux avantages et privilèges détenus par les membres du conseil d'administration... Le nombre de billets d'avions gratuits (GP) dont ils pouvaient disposer est ainsi passé de 18 à 4. Parmi les mesures opérationnelles, un contrôle strict des stocks disponibles à bord des avions sera mis en place.

De son côté,  l'intersyndicale de la compagnie au Paille-en-queue pointe du doigt la direction de la compagnie qui est, selon elle, fautive et elle a déjà engagé plusieurs actions. Dernier exemple en date : le 4 février dernier, les syndicats des employés ont manifesté symboliquement devant l'Hôtel du gouvernement et devant le quartier général de la compagnie (Paille-en-queue Court).

Par ailleurs, ils revendiquent toujours le départ de tous les membres du conseil d'administration et des "têtes pensantes" de la compagnie nationale. Opposés aux décisions visant à céder les actifs de la compagnie, les représentants des différents syndicats ont déclaré vouloir participer à la restructuration de la compagnie. Seule condition exigée : que les dirigeants actuels cèdent leur places...




1.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 10/02/2009 17:56

'Opposés aux décisions visant à céder les actifs de la compagnie, les représentants des différents syndicats ont déclaré vouloir participer à la restructuration de la compagnie. Seule condition exigée : que les dirigeants actuels cèdent leur places...

'Ils exigent aussi qu'on ne licencie pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes