Education

Les tresses d'une jeune fille interdites dans un collège privé

Jeudi 22 Août 2019 - 11:09

Vendredi dernier, jour de rentrée des classes, une collégienne s'est vue ordonner de revenir le lundi sans ses tresses, jugées trop grosses par le CPE du collège privé Sainte-Geneviève, à Saint-André. La mère de la jeune fille exprime sa colère sur les réseaux sociaux, illustrant ses propos d'une photo desdites tresses. Les internautes ont largement commenté le post de la maman, beaucoup estimant qu'il s'agit de discrimination raciale.

Le règlement intérieur du collège Sainte-Geneviève stipule que si la coiffure est jugée non conforme aux attentes de la direction, celle-ci se réserve le droit d'intervenir. Les parents de la petite ont demandé des explications à la direction, qui leur a répondu qu'elle ne serait pas acceptée au sein du collège avec ces tresses. La mère précise que sa fille a du mal à coiffer ses cheveux le matin, des cheveux de nature crépue. Les tresses en question sont des rajouts, qui simplifiaient la vie de la petite. Certains commentateurs ont proposé à la mère de faire des tresses plus fines, afin de vérifier que c'est bien la grosseur des tresses qui pose problème à la direction du collège.

En juillet, un lycée guadeloupéen avait défrayé la chronique avec sa décision d'interdire les coupes afro, dans une large acception du terme. De nombreuses femmes noires se libèrent actuellement de l'injonction au défrisage, affirmant leur identité en laissant leurs cheveux au naturel. 
B.A
Lu 12303 fois



1.Posté par Zendet le 22/08/2019 11:37 (depuis mobile)

C'est un établissement privé ! Ce parent doit se plier aux règles qui le régit..Si elle n'accepte pas, il n'y a qu'une seule chose à faire, retourner dans le public ! Déblatérer à la radio ne valide pas ni son comportement ni celui de sa fille..

2.Posté par Hmm le 22/08/2019 09:45

Pour le coup...
Mon pays bateau fou...

3.Posté par Choupette le 22/08/2019 12:13

En même temps, c'est un collège PRIVÉ. Elle doit se conformer aux règles, c'est tout.

Libre à elle d'aller promener ses fausses tresses dans une école publique.

Si c'est très pénible de coiffer des cheveux crépus, ben, une bonne coupe à la garçonne fera l'affaire. C'est classique, très joli, et loin de toutes ces "coupes" qu'on voit fleurir partout.

Dormir avec ces tresses, ça ne doit pas être très confortable, au début.

4.Posté par Fidol Castre le 22/08/2019 12:19

Elle a la possibilité d'aller dans un collège public.

Les internautes ont largement commenté le post de la maman, beaucoup estimant qu'il s'agit de discrimination raciale.


C'est le réflexe aujourd'hui de crier au racisme dès qu'on impose une règle. On parle de rajouts, pas de couleur de peau.

5.Posté par le planteur le 22/08/2019 12:21

Les tresses ca empeche pas de travailler

6.Posté par Yo le 22/08/2019 12:33 (depuis mobile)

Ils feraient mieux d'interdire les téléphones plutot que les tresses

7.Posté par Tikaf Hood le 22/08/2019 12:33 (depuis mobile)

Hum,Alé di la réunion lé pa in koloni!
poukwé in style kwaf plito kin ote?
Lo nafèr lé pa vilgèr, i déranz ki?Pa provokan, okin signe la religion, no, la in kwaf i déranz do moun, alé marssé don.Zot i vé pa ké réyoné i émancipe a zot, rest aliéné

8.Posté par pipo le 22/08/2019 12:48

Aujourd'hui les tresses Demain les strings?

9.Posté par Ald'eau le 22/08/2019 12:56

Aucun établissement, privé ou public, ne peut interdire les tresses conçues à partir des cheveux naturels. A défaut, nous évoquerions la discrimination liée à "la prétendue race" et à l'apparence, que la constitution française interdit. Pareillement, une éventuelle interdiction d'arborer des cheveux crêpus constituerait une discrimination.

Il est ici nécessaire de nuancer le propos. Ces tresses constituent-elles un facteur ethnique ou culturel ?
- Si le critère ethnique est évoqué, qui oserait affirmer que les Vikings sont africains ? Une plainte pour discrimination "raciale" serait par conséquent inappropriée.
- Sur le critère culturel: Les rastas portent leurs tresses en fonction d'une norme associant le cuturel au cultuel, le facteur culturel prédomine car il s'agit d'un respect de la nature, de leur point de vue.
La personne, dont les ancêtres sont originaires d'Afrique, revendique ainsi une appartenance culturelle qu'il convient de respecter, dans la mesure ou les tresses ajoutées respectent une certaine harmonie. Il appartient aux parents de définir les limites de ce qui est esthétique, le responsable d'établissement confirmant que cette mission n'a pas été remplie.
- Il existe un second critère, la fonctionnalité: Les parents sont-ils disposés à s'exposer aux plaintes d'autres parents d'élèves, si ces tresses venaient à blesser un enfant lors des activités sportives ?
- Le surpoids ajouté sur la tête de cette enfant est-il pris en compte, au titre de l'évaluation des possibles traumatismes que la jeune pourra subir ? Le poids de la connaissance devrait suffire. Dans la mesure où certaines personnes ont proposé de faire poser des tresses plus fines, il serait sage de les écouter.

Si le dialogue était rompu, ce serait alors du fait de l'ostracisme...des parents, qui auront manqué à leur devoir de conseil et de bon sens à l'égard de leur enfant.

Tentez une procédure contentieuse, juste pour voir combien vous (les parents) avez cherché à couper les cheveux en quatre...

J'apprécie les tresses portées par nos cafrines, tout comme celles arborées par les nordiques. Mais il faut savoir rester harmonieux et fonctionnel.

10.Posté par jlr le 22/08/2019 13:23

Qu'est-ce que c'est que " une coiffure non conforme aux attentes de la direction " ? Qu'est-ce qu'elle attend , la direction ?

11.Posté par olive le 22/08/2019 13:29

tresses interdites mais voile islamique autorisé : pas de problème alors que cela est interdit en classe.
perso, je la trouve mignonne avec ses tresses, je ne vois pas le problème du tout.

12.Posté par Hugues Neau le 22/08/2019 13:41

oula ça doit être lourd en plus!

13.Posté par Tristan Lefebvre le 22/08/2019 13:48 (depuis mobile)

La tolérance de l'élite. 😂

14.Posté par jeanot le 22/08/2019 13:58

ce genre d'article qui remet en question des directives interieures me semblent inadaptees

comme beaucoup d'autres choses

restez a votre place svp

15.Posté par lycée privé le 22/08/2019 14:13

lycée privé, règle, aux parents et enfants à s'y tenir, sinon y aussi les lycées publics...
à toi de t'adapter aux règlements, pas aux règlements de s'adapter à toi
comment quand certains arrivent dans notre pays ou c'est à nous de nous adapter par rapport à eux... c'est nawak ça

16.Posté par Grangaga le 22/08/2019 14:33

Mètt' in ...vwal' si la tètt' outt' ti fy madanm', si nana du mal' a pinll' son sové…..
O ka ou si li atrapp' in pé la toux, ar'mètt' in bando déssi son bouss'....
Et konm' la ba, la pli y tonm' in bon pé…….
Somanké lo.... " fénomènn' ", va atrapp' toutt' domounn'...…..

AA Nivet é Gunet….Kossa zot' y di du nouvo vokabilèrr' de so zénéracyion, lé…." z'émozi "....
Y arr' anvoyll' a nou o tan dé ...z'Inca so bann' kitt' zot' monmon…….
Dirr', ki anpèss' pa zot' de kons'trwirr' zot'....Machu-Picchu, mèm' byin pliss' ankorr' ke nou mèm' y arivv' pa konprann'...…..
Alorr' ke nana in pé po batay' èk' in langaz' ....d'aris'tokratt', de monark', d'ékléziass' anfin, de....klass'...
Pars'ké si zot' y krwarr' ke lo bann' ...."Gueux" de Franss' é de Navarr' té y konzigu', y gramatiz', y vokabiliz'.....
Zot' lé byin lo sèl'......
Pwiss'ké lo sys'tèm' de la ...." vokabilizacyion " zot' la mètt' an plass' zis'téman, po sakènn' gardd' son..." klass' "......

17.Posté par Babafigue le 22/08/2019 15:17

Si même les tresses stressent et que les dread locks, mais où est donc Ornicar ?

18.Posté par Evelyne maillot de sainte rose le 22/08/2019 15:39 (depuis mobile)

Il ne s’agit pas là de savoir si l’établissement est public ou pas car n’en déplaise à certains il existe des loi sur la discrimination raciale englobant la chevelure crépue et coiffure.
Ici c’est liberté égalité fraternité

19.Posté par Candide le 22/08/2019 15:42

C'est un collège privé donc R... À F...

Je ne comprends déjà pas les parents qui payent pour avoir un service identique au public, même si la publicité fait croire qu'il est meilleur. Alors qu'ils ne viennent pas casser les pieds s'ils ne sont pas contents.

"Ce n'est pas parce que vous payez que cela vous donne plus de droits !".

20.Posté par tc le 22/08/2019 16:05

discrimination raciale à la Réunion... un comble ! il faudrait que beaucoup ouvrent un dictionnaire pour lire la définition de "racisme" ou qu'ils se documentent sur l'apartheid et compagnie... on emploie ce mot comme on dit bonjour maintenant

21.Posté par Kiki le 22/08/2019 16:36 (depuis mobile)

C''est inadmissible qu''en 2019 la communauté noire ne peuvent toujours pas revendiquer leur côté Afro. Elle serait venue à l''école avec une "touffe" ou des dreadlocks s''aurait été quoi ? Cpte plito l''arzent .C le seul na point coulère.

22.Posté par klod le 22/08/2019 17:59

affligeant mais bon , c'est l'époque .

a ce titre à argent public : école public ; à argent privé : école privé

mais bon , c'est pas passé ek Miterrand et à donner lieu à manif des "pour tous" ( sic!) ................. à l'époque .

23.Posté par Fidol Castre le 22/08/2019 18:04

18.Posté par Evelyne maillot de sainte rose le 22/08/2019 15:39 (depuis mobile)

Il ne s’agit pas là de savoir si l’établissement est public ou pas car n’en déplaise à certains il existe des loi sur la discrimination raciale englobant la chevelure crépue et coiffure.
Ici c’est liberté égalité fraternité


Un faux cheveu n'est pas une race.

24.Posté par Isis le 22/08/2019 18:50

Il vaut mieux des tresses comme celles faites sur cette jeune fille que porter des mini-jupes...

25.Posté par klod le 22/08/2019 19:01

grosseS fauteS de framçais :

A argent public : ecole publiQUE ; à argent privé : école privéE,
mais bon , de toute façon ce n'est pas le cas en framce ......................... donc , on s'en fout , chacun aura comprise , pardon , compris .



26.Posté par paulux le 22/08/2019 19:24

En fait ce sont de faux cheveux ajoutés aux vrais pour faire un gros volume?

27.Posté par Bibic le 22/08/2019 19:45 (depuis mobile)

La règle et très simple dans le privé, respect des règles imposées. Si les parents ne sont pas d''accord qu''il parte dans le public, vu qu''il prefere l''esthétique à la qualité d''enseignement ☯🔠

28.Posté par Lili le 22/08/2019 20:02 (depuis mobile)

Je ne vois pas en quoi ces tresses nuisent à l''apprentissage de qui que ce soit. Être une École privée ne donne pas le droit de discriminer. Ces règlements au sujet des cheveux sont un moyen d''oppression. En 2019 il faut continuer à les dénoncer.

29.Posté par Miroir mon beau miroir le 22/08/2019 20:30 (depuis mobile)

Véhiculer des valeurs a nos marmailles dans le privé c genial.Cependant avant de nous saouler avec la tenue ou la coiffure de nos marmay cher personnel du privé,contemplez vous dans votre miroir et lavez vous la bouche. Sapés en « Ken’ et Barbitch »

30.Posté par miro le 22/08/2019 21:26

les normes de la direction de collège .... on pisse dessus et en zig - zag de plus ! qui sont- ils ces zigotos pour interdire ceci ou cela ? des nuls, sans conscience et sans aucune autorité. !

31.Posté par Dagober le 22/08/2019 21:46 (depuis mobile)

Mieux vaut des tresse que le stres !!

32.Posté par DON''TU TOUCH M''Y HAÏR ! le 22/08/2019 22:11 (depuis mobile)

Je vois que que certains commentaires sont écrits pari des blancs qui ne connaissent rien au cheveux crépus !
En quoi avoir des braids, rastas ou rajouts dérange cette institution ?
Quelles sont leurs arguments ?

33.Posté par bakoko le 22/08/2019 22:34

en réponse à post5: Pourquoi ne pas venir travailler à poil, pendant que vous y êtes????? Désolé, une tenue correcte est exigée, sans aucun signe religieux. Qu' on soit dans le public ou le privé, l'élève est là pour étudier et non pour parader... Hélas, les parents "éducateurs" cautionnent ces accoutrements, alors que les enseignants "instructeurs" les refusent dans un souci de parité, de laïcité.... (comprennent ce qui pourront et là ce n' est pas gagné!!!)

34.Posté par Mohamem le 23/08/2019 02:42

C'est le privé !! Pas d’exubérance ou de délire d'ados non-contrôlables!! On se conforme aux exigences demandées par l'établissement concerné pour pouvoir y entrer et on s'y tient !!
C'est pas parce que tu as du fric que tu as le droit d'être plus CON que les autres!!
Si on veut les résultats espérés (non acquis) et qui font la réputation de ces établissements, tu suis les consignes indiquées pour ça!
On ne joue plus là !! Point barre !!
Sinon on va dans le public ou on pourra porter des shorts moulants raz-la-touffe, ou une b*te dans les cheveux, insulter les profs, ...si c'est ça qui te plait, ou toutes autres sortes de conneries ou d'exhibitions qui t’intéresse !!
Je m'excuse! Mais MERDE!! on ne peut pas demander tout et son contraire en même temps, ce n'est possible dans le monde REEL !!! Grandi vite !!!!!!!!!

35.Posté par chaudron974 le 23/08/2019 07:37

C'est un college privé avec un reglement a respecter. C'est quoi le probleme alors?

36.Posté par Ald'eau le 23/08/2019 07:38

@ 33.Posté par bakoko: "Hélas, les parents "éducateurs" cautionnent ces accoutrements, alors que les enseignants "instructeurs" les refusent dans un souci de parité, de laïcité".

(Le post 5 commenté par bakoko disait que les tresses n'empêchent pas de travailler.)

Votre commentaire (pas vous) vient de renier en une phrase la Constitution française, l'esprit de la loi, la liberté de conscience, le sens de la parité et celui de la laïcité; la précieuse individiualité qui fait de chacun de nous des êtres distincts, uniques et complémentaires.

Le sujet est ici les tresses sur une enfant aux cheveux crépus. Pas la laïcité, pas la parité. Ce n'est pas en évoquant des thématiques étrangères à la question posé que vous éluderez la question.
Une croyance moyenâgeuse voudrait imposer un stéréotype, une norme quant à son apparence. Elle a longtemps imposé son hypothèse raciste (osons le mot) au nom de la bienséance: se blanchir la peau ou se défriser les cheveux pour trouver du travail, cacher ses boucles naturelles (ti boulons), tenter de modifier son accent, etc.

" Les Californiens ne pourront plus se voir refuser un travail en raison de leurs cheveux. Le « Golden State » est devenu, mercredi 3 juillet, le premier Etat américain à interdire la « discrimination raciale fondée sur les cheveux » avec une loi qui autorise de fait le port de la coupe afro, des tresses ou des dreadlocks à l’école ou sur le lieu de travail. La ville de New York a adopté une législation similaire au début de l’année" : https://www.lemonde.fr/international/article/2019/07/04/la-californie-interdit-la-discrimination-capillaire_5485118_3210.html

« Vos cheveux, c’est vous ! » Dans un tweet accompagné d’une célèbre photo d’un enfant touchant les cheveux du président Barack Obama en mai 2009, Carmelyn P. Malalis, la présidente de la Commission des droits de l’homme de la ville de New York, annonçait, lundi 18 février, que les autorités locales punissent désormais une forme de racisme insidieuse, visant les différents styles de coiffure des Noirs – dreadlocks, tresses, tresses collées, vanilles, nœuds bantous, coupe afro, etc. – aux Etats-Unis.
Dans un long texte, la Commission qu’elle préside rappelle que « le racisme anti-Noirs peut être explicite et implicite, individuel et collectif » :
« Il peut se manifester par des stéréotypes et des préjugés profondément enracinés, des attitudes conscientes et inconscientes. Il passe aussi par la discrimination fondée sur les caractéristiques et les pratiques culturelles associées au fait d’être Noir, y compris l’interdiction des cheveux naturels ou les coiffures les plus étroitement associées aux Noirs. Ces interdictions ou restrictions (…) sont souvent enracinées dans des normes blanches et perpétuent les stéréotypes racistes selon lesquels les coiffures noires ne font pas “professionnel”. Ces politiques exacerbent les préjugés entonnoirs dans les environnements professionnels, à l’école, dans le milieu sportif et dans divers domaines de la vie quotidienne.": https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2019/02/19/la-municipalite-de-new-york-s-attaque-a-la-discrimination-capillaire_5425447_4832693.html

En son article 225-1, le code pénal liste les formes possibles de discrimination, dont l'apparence physique.

Déclaration des droits de l'homme de 1789:
- Article V: La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas."

- Article VI: La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

- Article XI: La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi.

Une personne métissée qui porte des tresses ajoutées (de taille raisonnable dans une école) exprime son identité.
Dans notre exemple, si cette enfant porte de plus petites tresses l'aidant à mieux supporter ses cheveux naturels (caractère esthétique à visée thérapeutique) et que l'établissement formalise un nouveau refus, sa famille pourra évoquer la discrimination.

37.Posté par Canou974 le 23/08/2019 07:58 (depuis mobile)

Je suis yab, j''ai eu des tresses plaquées à un moment donné, que j''ai vite défait car mon patron en métropole me l''a demandé, ça ne collait pas avec le dress code de l''entreprise. Bah j''en ai pas fait un drame....

38.Posté par Ald'eau le 23/08/2019 08:25

La longueur des tresses d'un enfant doit être équivalente à la taille qu'elles auraient, si les cheveux avaient poussé naturellement (sans excès). Cherchez des exemples sur Internet, demandez conseil aux professionnels. Restez harmonieux.

Et surtout, respectez les pauvres cervicales de vos enfants en évitant un poids important.

Certaines personnes ont-elles déjà voyagé, ne serait-ce qu'à côté à l'Ile Maurice ? Des écolières créoles ou indiennes (et même européennes) portent leurs tresses avec leurs uniformes. Idem aux USA, en Afrique, en Suède (eh oui !), etc.

Concernant les mini-jupes, bustiers et autres tenues affriolantes, laissez celà aux adultes. L'école est en priorité le lieu des apprentissages, pas le podium de la mode. Il y a un temps pour tout.

39.Posté par titecréole le 23/08/2019 08:30

moi j'ai vu dans une école maternelle, une petite fille moins d'un mètre de haut avec des tresses multicolores jusqu'à ses fesses ou en dessous, je ne sais plus. Vous trouvez ça normal?! on n'est pas là pour faire des défilés de mode. les tresses pouvaient être plus fines, moins longues. carré plongeant peut être et attachées par une petite barrette derrière. Plus classe. je trouve que ça fait gros doigt. Il est vrai que le cheveu crépu est difficile mais de la à faire des cordes dans les cheveux, je trouve ça "cheap".

40.Posté par bêta le 23/08/2019 07:05

Y a pas à discuter pas de polémique à faire il faut se plier au règlement ce qui est primordial pour la vie en société

41.Posté par Romain le 23/08/2019 10:15

Post 1 et 3

NON
C'est un collège privé SOUS CONTRAT....
Là est toute la différence. Et PRIVE ne veut pas dire que tu peux tous faire même le contraire des règles de la république...
Se faire virer pour des tresses trop grosses c'est comme se faire virer pour des cheveux trop lisses. C'est débile et ça n'a pas lieu d'être.

42.Posté par Kaflabutte le 23/08/2019 13:49

A zendet post 1 - Sauf que l'école privée est subventionnée par l'argent public, nos sous.

43.Posté par polo974 le 25/08/2019 20:10

""" ... des rajouts, qui simplifiaient la vie de la petite... """

des rajouts qui simplifient la vie... mais oui, on y croit...

plus simple: les ciseaux...

44.Posté par Lili le 27/08/2019 23:36 (depuis mobile)

Alors deja ce n’es pas que dans le Privee comme certains clament a le répéter, meme regle dans certaines école publique... donc le probleme privee /publique es a bannir ! Pour ma part jappelle ca de la discriMitation.

45.Posté par Li le 28/08/2019 06:35 (depuis mobile)

Moi j’appelle ça de la décence, du raisonnable et l’objectif de l’école c’est l'éducation et non de la provocation. Oui aux règles sur les vêtements et la tenue en générale.

46.Posté par youssef le 15/09/2019 17:35

dommage que certains font distinction entre privé et publiques..alors que la base d'un cahier de charge
les deux doivent se conformer a la science de la pedagogie ...et non sur les dires des uns et le souhaits des autres...
s'il ya du publqiue c'est que les investisseurs privés ne peuvent pas investir dans le lieux a cause d'une etude de marché. un medecin en faisant une etude de marché dans un village, il va devoir calculer le prix de consulations ..payer la location les charge du cabinet la sectretaire medicale les impots lorsqu'il fait ses calcul le prix de la consultation serait de 1000 euro par habitants car il ne reçoit que 10 patients par mois..
il abanodonne le projet c'est la ou intervient le publqiue par cotisation ils ouvre un cabinet payer par le publqiue..mais ça ne veut pas dire un médecin du publique fait sa médecine a lui..il a un cahiers de charge a respecter...

le lieux de formation est un lieu de savoir et l'acquisition du savoir obéit a des règles connue par tout le monde...l'etudiant en entrant dans une école privé ou publique doit se conformer aux regles de la pédagogie..
blouse blanche obligatoire, casquette obligatoire ....
sous la blouse chacun est libre de porter ce qu'il voudra a condition que la blouse soit fermée . ala sortie de l'ecole il accroche sa blouse et sortira a sa guise...

devant l'enseignant tout le monde est pareil sans distinction de race ou de religion ou de culture..
l'enseignant regarde une blouse blanche il ne va pas ouvrir la blouse pour chercher un poux dans les cheveux le faire comme un alibis pour satisfaire ces croyances

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie