MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

Les stocks des supermarchés: Puiser dans les réserves, mais encore combien de temps ?


Par Soe Hitchon - Publié le Mercredi 28 Novembre 2018 à 07:02

Les stocks des supermarchés: Puiser dans les réserves, mais encore combien de temps ?
Les blocages de routes quotidiens qui durent maintenant depuis 11 jours commencent à avoir un impact non négligeable sur nos supermarchés. Si l'isolement de l'île et le risque cyclonique obligent les enseignes à garder un stock de 25 à 45 jours, les événements de ces derniers jours les ont forcées à puiser dans leurs réserves.

Pour Pascal Thiaw Kine, président du groupe Excellence (E.Leclerc), la situation générale n’est pas critique, niveau stocks, même s'ils sont "très bas" dans certains magasins de l'Est et du Sud. En temps normal, le stock est de 45 jours avec des containers qui arrivent par bateau toutes les semaines. Donc pour la plupart des produits, on est encore bons. Mais pour ce qui est des produits frais importés, c’est plus embêtant car ils ne tiennent pas le coup. Les stocks sont d'ailleurs proches de zéro. Heureusement que les fruits et légumes locaux arrivent "tant bien que mal" à être livrés malgré les barrages grâce à une plateforme de distribution. Mais les autres produits frais locaux tels que les viandes, laitages et oeufs ont tendance à manquer.
 
 "On essaye de réguler, équilibrer avec certaines choses qui manquent parfois", assure-t-il. Même s’il avoue que le fonctionnement des supermarchés n’est pas normal et qu’il se retrouve donc avec un "trou" au niveau de son chiffre d’affaire et de sa trésorerie. "Bien sûr qu’on est inquiets mais on ne peut pas se comparer aux petites ou moyennes entreprises pour qui c’est vraiment difficile et qui sont dans la souffrance".

"Si ça dure plus longtemps, ce sera le cataclysme"


Même remarque de François Caillé, à la tête du groupe Caillé (Leader Price): "Nous avons déjà perdu des millions d'euros. Imaginez les plus petits. J'ai très peur que les TPE ne passent pas l'année". Très inquiet et ne voyant "pas de sortie de cette crise", il avoue qu'il y a la rupture ou quasi-rupture de certains produits. D'autres arrivent grâce à des fournisseurs qui parviennent à faire la route, mais l'approvisionnement est "irrégulier". Il félicite également ses salariés: "90% d'entres eux viennent travailler malgré des trajets de 2 heures parfois".

Mais François Caillé s'indigne face à certains gilets jaunes qui menaceraient physiquement le personnel afin qu'il ferme les magasins. "Manifester oui, empêcher les gens de travailler, non", ajoute-t-il avant d'exprimer une peur plus profonde: "Si ça dure plus longtemps, ce sera le cataclysme". Le problème n’est donc pas seulement au niveau des produits mais aussi l’accès aux boutiques. "Certains ne sont ouverts que la matinée, d’autres restent fermés ; c’est ça qui est difficile pour ceux qui souhaitent s’approvisionner, surtout ceux qui habitent trop loin. Et on revient au problème des barrages de route", termine Pascal Thiaw Kine.
 




1.Posté par Do13 le 28/11/2018 05:04

êtes vous bien sûr que M. Thiawkine est chez Leclerc...?? Et que M. Caille est chez Leader price??? jamais entendu ça!!! Merci à celui qui pourra me confirmer!

2.Posté par Seb le 28/11/2018 08:31 (depuis mobile)

C''est inadmissible de laisser une minorité d agités empêcher la circulation. L état devrait être beaucoup plus ferme, arrestation des bloqueurs et prison le temps de les calmer

3.Posté par Ti piment le 28/11/2018 08:32 (depuis mobile)

Avec ou sans barrages les TPE rencontraient de plus en plus de difficultés avec toutes les taxes que tout le monde subit. Il ne suffisait que d’attendre pour qu’ils ferment et que les grandes entreprises prennent le dessus

4.Posté par techer le 28/11/2018 08:51

Il faudrait déjà que messieurs Caillé et Thiaw Kine jouent le jeu en réduisant leurs marges abusives, sachant que tout produit arrivé au Port par container ne prend que 8 centimes MAXI par rapport à la métropole, le reste du prix étant pour leurs poches!
Ils jouent les moralisateurs mais ce sont des gens cupides comme eux qui ont créé ce chaos!

5.Posté par Réunionnaise le 28/11/2018 08:58 (depuis mobile)

Revoyez vos marges STOP au matraquage par les prix

6.Posté par Grangaga le 28/11/2018 09:15

A la konsékanss' mètt' ....fo z'ongu'.....
Y lèss' la kourr' an friss'..........
As'tèrr' y plèrr' po deu bott' lo.....tin.....

7.Posté par Veridik le 28/11/2018 09:57 (depuis mobile)

C'est de l'intox...
Les centres commerciaux ne peuvent pas avoir de trou de leur trésorerie car ils ont un BFR négatif.
Autrement dit, tous les encaissements clients se font au jour J alors que les fournisseurs sont payés à 30 voire 45jrs

8.Posté par lan le 28/11/2018 11:26

@2 fils de l'oligarchie et de l'establishment arrét' c'est fini là. les dés sont jetés. de toute façon tu ressorts de là avec la panse bien remplie jusqu'à la glotte. Il te reste juste à serrer les dents pour en garder le maximum. Mais avec ton âme vendue aux diables

9.Posté par gros male le 28/11/2018 12:07 (depuis mobile)

bonjour a poste 1 oui c est bien mr pascal thiawkine qui est pdg de e leclerc reunion et au sujet de leader price sa c etait avant de reprendre l enseigne leclerc par compte au sujets es marges exorbitants c est bien eux qui on le monopole a médité.

10.Posté par Jean974 le 28/11/2018 12:32

A entendre toutes ces pleureuses de gilets jaunes, c'est vraiment à se demander pourquoi nos voisins Malgaches, Comoriens, Pakistanais, ne rêvent que d'une chose, c'est d'être à vos places.

Oui l'Etat étrangle la classe moyenne, les entreprises, mais tout ça c'est pour alimenter le gouffre abyssal qu'est notre modèle social.

11.Posté par MT CRISTO le 28/11/2018 13:13

On se tire une balle dans le pied en bloquant le Port. Allons nous faire comme le Yemen en demandant à des pays de nous larguer des colis alimentaires et de médicaments ? Qui est conscient de ce grave problème ? Il est donc urgent de refaire fonctionner le port.

12.Posté par Cafrine la cour le 28/11/2018 14:38 (depuis mobile)

Oui les grosses entreprises (supermarchés groupes auto....) surmargent, ils sont très gourmands. Pourquoi autant de disparités avec la métropole?Le transport ?? Les intermediaires ??explique a nou..on est des couillon bon qu''a consommer.... Boycotter

13.Posté par Cafrine la cour le 28/11/2018 14:40 (depuis mobile)

Oui les grosses entreprises (supermarchés groupes auto....) surmargent, ils sont très gourmands. Pourquoi autant de disparités avec la métropole?Le transport ?? Les intermediaires ??explique a nou..on est des couillon bon qu'a consommer.... Boycotter

14.Posté par Ben voyons! le 28/11/2018 14:58

Si les grandes surfaces sont vides c’est aussi parce que les gens se sont précipités pour remplir les caddies ( oui, je sais , les caddies les plus remplis appartenaient sans doute aux gens qui pouvaient les remplir)
Les stocks sont maintenant dans les cases.
Et les malheureux patrons ont quand même bien vendu et je ne parle même pas de ceux qui en ont profité pour augmenter les prix , y pas de petits bénéfices n’est-ce pas!

15.Posté par Anne Mangue le 28/11/2018 15:29

Le coût de la vie est très cher à la Réunion, il y a des abus et il faudrait aussi augmenter le nombre d'emplois aidés bien insuffisant. Cela dit, il est anormal que les abonnements internet coûtent beaucoup plus cher à la Réunion par rapport à la métropole et il est aussi injuste que la Réunion ne bénéficie pas du même nombre de chaînes TV gratuites comme en métropole. Il est souhaitable que les gilets jaunes obtiennent satisfaction car les barrages causent bien des problèmes à la population et il ne faudrait pas que la situation actuelle perdure comme ce fut le cas en 2009, en Guadeloupe et en Martinique, où ces îles ont été entièrement paralysées pendant 2 mois par des grèves qui avaient entraîné de nombreuses fermetures d'entreprises avec un grand nombre de personnes se retrouvant au chômage et, de plus, très peu de satisfactions avaient été obtenues avec des baisses de prix uniquement sur certains produits alimentaires mais de qualité bien médiocre. Par ailleurs, à la Réunion les fruits et légumes actuels frais (non bio) sont de plus en plus de mauvaise qualité, ils sont insipides, sans goût et sans odeur, de plus ils sont bourrés de pesticides (et autres produits chimiques) nocifs pour la santé (cancers et maladies graves). D'autre part, les légumes et fruits frais importés sont de mauvaise qualité et sans saveur comme les oignons d'Inde, de Chine, les raisons d'Afrique du Sud, les pommes d'Afrique du sud....... De plus, les fruits et légumes BIO frais sont rares et sont très chers. Il y a urgence à faire venir des légumes et fruits frais BIO de métropole, à des prix raisonnables, mais par pitié ne pas faire venir des fruits et légumes BIO qui viennent d'ailleurs (qui sont très cher et insipides et on ne sait pas comment ils sont cultivés réellement, le plus souvent sous serre, etc...) comme par exemple des citrons BIO d'Espagne (infâmes), des pommes BIO d'Argentine, de l'ail BIO d'Espagne, etc, etc..... Pour terminer, il y a urgence à cultiver et développer des fruits et légumes BIO à la Réunion, à des prix raisonnables, il y a une grosse demande et cela créerait de très nombreux emplois, c'est l'avenir


16.Posté par La gitane le 28/11/2018 15:33 (depuis mobile)

Solution : marché forain

17.Posté par pffff le 28/11/2018 15:49

heureux ceux qui peuvent encore se pointer devant une grande surface pour se ravitailler, pour ceux qui habitent les hauts, avec les pecnos qui bouchent la route c'est même pas à envisager....par contre eux ils envoient leurs famille faire leur ravitaillement....!

18.Posté par li le 28/11/2018 16:03

Après la carte des barrages
La carte des patrons de l île
Une petite poignée à la tête de multiples groupes
Comme dans le temps longtemps

19.Posté par li le 28/11/2018 16:03

Après la carte des barrages
La carte des patrons de l île
Une petite poignée à la tête de multiples groupes
Comme dans le temps longtemps

20.Posté par Olivier le 28/11/2018 18:54

A post 1 Do13, lis la bio de Pascal Thiaw-Kine sur reunionnaisdumonde.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes