Océan Indien

Les stations Total de Mayotte en grève : La CGPME attaque le monopole en justice

Vendredi 31 Janvier 2014 - 14:40

© Habariza Comores
© Habariza Comores
Il n'y a pas qu'à La Réunion ou aux Antilles que les stations-service sont bloquées, mais également à Mayotte. A la différences des premiers cités, dans l'île au lagon, c'est la compagnie Total qui gère directement les sept stations-service du département et qui a décidé de se mettre en grève.

Comme rapporté par nos confrères du Journal de Mayotte, face à ce monopole, la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) a décidé d'attaquer la compagnie pétrolière en justice.

La décision de Total de fermer ses stations-service, en protestation contre les modalités d’application des décrets de fixation des prix du carburant, a un impact direct sur l'économie mahoraise. Car le pétrolier est à la fois distributeur, importateur et stock le carburant dans le département. De ce fait, "il n'y a pas de gérant de stations-service", écrit le Journal de Mayotte.  

Et c'est justement contre ce monopole que la CGPME a décidé d'attaque le géant pétrolier. Dans un communiqué, le syndicat indique que "le groupe Total fait la pluie et le beau temps dans le département, normal quand on est en situation de monopole. La fermeture des sept stations de service de Mayotte impacte durement les entreprises locales qui n’ont guère le choix que de tourner au ralenti, voire de suspendre leur activité", écrit la CGPME.

"Tous les secteurs d’activités des TPE/PME, toutes branches confondues sont aujourd’hui pris en otage par un mouvement illimité qui ne les concerne aucunement mais dont ils risquent d’être les principales victimes (...) Face à cette situation, la CGPME Mayotte appelle toutes les entreprises de Mayotte de saisir la justice contre le groupe Total pour refus de vente", ajoute le syndicat.

Malgré le mouvement de protestation de Total, qui se poursuit ce vendredi, la Préfecture de Mayotte a publié la liste des stations réquisitionnées. Sur sept stations en grève, quatre devront ouvrir deux fois deux heures le matin et l'après-midi, ajoute le Journal de Mayotte.
S.I
Lu 1401 fois



1.Posté par darky le 31/01/2014 15:20

bravo !
que les entrepreneurs réunionnais portent plainte contre Lebon et la SRPP

2.Posté par kafir le 31/01/2014 21:09

L'ancien homme fort de Mayotte marcel Henry est le responsable de cette situation unique en outre-mer . Idem pour la grande distribution à Mayotte. " une bombe à retardement !
kafir

3.Posté par filiere carburant DOM le 02/02/2014 22:57

Bonjour nous vous invitons à prendre connaissance de l'actualité et des positions de la filière carburants dans les DOM sur le blog : www.carburantdom.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues