Justice

Les "serial-chèqueurs" font le plein de fast-food et de bouteilles de champagne

Mardi 3 Octobre 2017 - 20:12

Véritables "Bonnie and Clyde" des supermarchés, un couple d’escrocs a été condamné par le tribunal correctionnel à rembourser une dette pharaonique contractée en à peine cinq jours.


Pourquoi travailler lorsque l’on peut tout simplement ouvrir un compte sans provisions et signer des chèques en bois? C’est le raisonnement que Gaëtan Payet, 21 ans a dû se tenir avant de mener à bien son expédition de shopping compulsif et illégal.

Accompagné de sa chère et tendre, Mickaëlle Souprayen Ramaye, le couple a mené une véritable razzia systématique dans plusieurs enseignes pendant cinq jours, entre le 1er et le 5 août 2014.

Tous les grands centres commerciaux de l’île y sont passés: Carrefour, Jumbo, Leclerc. A chaque fois pour plusieurs milliers d’euros. Les enseignes Autour de bébé, Ravate, Kaporal, Sport 2000, Only, Audio Plus, But et Bourbon Pièces Autos ne sont pas en reste. Toutes auront en leur possession un autographe sans valeur de Gaëtan Payet.

Ils "dépensent" 54.000 euros en cinq jours tout autour de l’île

L’ambition démesurée du couple, affamé par leur course folle les mènera même aux portes du Mac Donald’s et du Quick… En tout, 38 chèques en bois ont été signés, pour un montant total de plus de 54.000 euros. "En opérant dans un délai très court, ils ont soustrait tout temps de réaction aux boutiques et magasins", observe la Procureure Marie-France Coroller.

21 bouteilles de champagne… On est loin des biens de première nécessité

Le couple repart ainsi avec, dans son panier à provisions, des vélos de compétition, plusieurs home cinémas, des consoles de jeu, des télévisions… et 21 bouteilles de champagne. "C’est bien au delà de ce dont un être humain à besoin pour simplement s’hydrater !" ironise la magistrate.

En dehors des biens de consommation courante, le couple espérait ainsi revendre le surplus sur "Le Bon Coin" et à l'enseigne Cash Converters pour se "faire une petite monnaie", selon leurs dépositions.

Gaëtan Payet et Mickaëlle Souprayen Ramaye savaient ce qu’ils faisaient, comme le souligne l’avocate d’une partie civile. D’ailleurs, la compagne est également concernée par une autre affaire de chèque sans provisions datant de 2015. "Ce n’est pas qu’une affaire de chèques sans provisions. Il n’avait pas du tout l’intention d’honorer ses achats, c’est devenu un mode de fonctionnement", déplore-t-elle.

Gaëtan Payet n’en est pas à son coup d’essai. Connu pour escroquerie, il a d’ailleurs reconnu ces faits pendant une garde à vue … pour un autre motif.

Sa compagne et lui ne se sont pas présentés à l’audience, mais ont tout de même été condamnés à un an de prison avec sursis accompagné d’une mise à l’épreuve de deux ans, avec obligation d’indemniser la partie civile et de travailler.
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 14266 fois



1.Posté par républiquebananière le 04/10/2017 03:18

Avec une telle sentence , ce couple continuera : obligation de rembourser les vicitmes ........on peut en rigoler, c est perdu pour la patrie, de plus ces deux personnes ne se sont pas présentés à l audience

2.Posté par Lol kaf le 04/10/2017 06:25 (depuis mobile)

Alors avec des noms pareil zot le pas issue de famille pauvre momon papa i donne pu le obligé de rapiangue avćchequa sans provision va apprendre à zot sa casse zot ki pou gagné.

3.Posté par Georgio le 04/10/2017 07:43

Et poukoué i protége azot encor ? Montrer zot foto come sa commerçants i connai.

4.Posté par pffff le 04/10/2017 08:36

on devrait montrer les photos déjà pour que les commerçants restent vigilants..! mais comment une banque peut elle délivrer des chéquiers s'il n'y a pas d'argent sur le compte???

5.Posté par Axel Ardan le 04/10/2017 08:49

Pas de prison ???

6.Posté par spartacus974 le 04/10/2017 09:02

Peine ridicule comme bien souvent et le plus risible est l'obligation de travailler pour rembourser car il est plus que probable qu'ils ne travailleront jamais.

7.Posté par Roms le 04/10/2017 09:32 (depuis mobile)

Le plus choquant dans cet article est d apprendre que ils allaient au McDo alors qu ils auraient pu se payer de super restos...

8.Posté par Tonton Fontaine le 04/10/2017 13:03

Franchement... Boire du champagne avec du cheese burger... Quel manque de goût !

9.Posté par Zotidi le 04/10/2017 14:19

54 000 euros volé, zéro prison.......la vie est belle.......ils ont eu raison ces "débrouillards"

Maintenant, il suffit d'attendre un peu et recommencer en doublant la valeurs des vols.

10.Posté par pfffff le 05/10/2017 08:52

vu la peine....la prochaine fois, maintenant qu'ils ont testé le marché, ils feront mieux...peut être payer leurs billets avion et se faire rembourser dans le cadre de la continuité territoriale....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >