MENU ZINFOS
Santé

Les secteurs où les cas de dengue sont les plus nombreux à La Réunion


Par Ludovic. Grondin - Publié le Mercredi 15 Avril 2020 à 19:01 | Lu 8658 fois

L’épidémie de dengue se poursuit dans toutes les communes de l’île, avec 593 cas de dengue confirmés du 30 mars au 5 avril. Ces dernières semaines, le nombre de cas confirmés et d’hospitalisations sont en forte augmentation, et un décès directement lié à la dengue est à déplorer.

La majorité des cas reste toujours localisée dans le Sud de l’île et une recrudescence de cas est observée dans l’Ouest. Par ailleurs, plusieurs cas secondaires (personnes contractant la dengue une deuxième fois) sont détectés, notamment dans la commune de Saint-Louis.

Depuis le début de l’année, 3144  cas autochtones ont été confirmés, nécessitant 130 hospitalisations, 379 passages aux urgences et 1 décès est directement lié à la dengue.

Au cours de la semaine du 30 mars au 5 avril, 593 cas de dengue ont été déclarés. Toute l’île est touchée par l’épidémie. La majorité des cas reste localisée dans le Sud avec toutefois une augmentation importante de cas observée dans l’Ouest.

Les principaux regroupements de cas se situent à :

Région Sud
Saint-Louis (Plateau Goyaves, Cité Cocos, Quartier Lambert, Camp du Gol, Petit Bon Dieu, Kerveguen, le Ouaki, Savignan, La Rivère, Bellevue, Les Canots, Pont Neuf, Le Ruisseau, Roches Maigres, les Cocos et le Bois de Nèfles)
Saint-Pierre (Bassin Bœuf, La Vallée, Ravine Blanche, Casabona, Baster les Bas, Pierrefond, Concession, La Cafrine, Grand Bois, Ste Céline, Ravine des Cabris, Bois d’Olive)
Les Avirons (La Ravine Sèche, Bois de Nèfle Cadet, Barouty, La Croix, le Ruisseau, Fond Maurice)
Entre Deux (Ville, Bras long, Grand fond intérieur, La pente d’Orange)
L’Etang Salé (Ravine Sheunon, Les Canots, Pied des Roches, le Bois de Nèfles)
Saint-Joseph (Langevin)
Le Tampon (Trois Mares)

Région Ouest
Saint-Paul (Trou d’Eau, Lotissement Bellevue, Grand Fond, Fleurimont, La Baie, Grande Fontaine,  Cambaie, La Plaine)
Trois Bassins (Grande Ravine, Souris Blanche)
La Possession (St Laurent)
Saint-Leu (Stella, Butor,Piton, Le Portail,  Quartier Pêcheur, Dubuisson, 4 Robinets, Grand fond, L’Etang)
Le Port (Rivière des Galets, Parc Boisé, Mondon)

Région Nord
Sainte-Marie (Grande Montée)
Saint-Denis (La Bretagne, Sainte Clotilde)

Région Est
Saint-André (Lotissement Satec, La cressonnière)
Saint-Benoit (Boubier, Ste Anne)

 Afin de limiter la propagation du virus, les équipes de l’ARS La Réunion et du SDIS interviennent dans les foyers épidémiques tout en intégrant dans leurs interventions de lutte anti-vectorielle les mesures barrières contre la diffusion du Covid-19.

L’activité hospitalière liée à la dengue est en augmentation avec plus de 30 hospitalisations au cours de la semaine du 30 mars au 5 avril, essentiellement au CHU sud qui reste l’établissement hospitalier le plus impacté.

Dans ce contexte épidémique, et en cette période de confinement, la Préfecture et l’ARS rappellent à la population la nécessité de mettre en œuvre les gestes de prévention pour freiner la propagation du virus de la dengue : consulter rapidement un médecin en cas de symptômes pour se faire dépister, se protéger des piqûres de moustiques et continuer à se protéger même malade pour protéger ses proches, et éliminer les gîtes larvaires autour de son habitation.

Afin de limiter la propagation du virus, les équipes de l’ARS La Réunion et du SDIS interviennent dans les foyers épidémiques tout en intégrant dans leurs interventions de lutte anti-vectorielle les mesures barrières contre la diffusion du Covid-19.

L’activité hospitalière liée à la dengue est en augmentation avec plus de 30 hospitalisations au cours de la semaine du 30 mars au 5 avril, essentiellement au CHU sud qui reste l’établissement hospitalier le plus impacté.

Recommandations pour lutter contre la dengue

Consulter un médecin en cas d’apparition des symptômes : apparition brutale de fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements ou fatigue.

Dans le contexte Covid-19, certains médecins proposent la téléconsultation. N’hésitez pas à appeler votre médecin avant de vous rendre à son cabinet médical. Il décidera avec vous de la meilleure prise en charge (consultation au cabinet sur RDV, téléconsultation par smartphone/ordinateur, ou visite à domicile si nécessaire) et vous orientera ensuite pour la réalisation d’un prélèvement en laboratoire d’analyses médicales pour confirmation du diagnostic de la dengue.

Des gestes simples à mettre en œuvre au quotidien :
- Se protéger des piqûres de moustique (répulsifs, moustiquaires, vêtements longs, diffuseurs), et continuer à se protéger même malade pour ne pas contaminer son entourage
- Eliminer les récipients en eau autour de son habitation (vider soucoupes et petits objets pouvant contenir de l’eau, vérifier l’écoulement des gouttières…)
- Eliminer les déchets pouvant générer des gîtes larvaire
- Respecter les jours d’enlèvement des déchets et encombrantsCouvrir les réservoirs avec un tissu ou une moustiquaire, et abriter les pneus

Les gestes de prévention réalisés par tous peuvent permettre de limiter des co-infections dengue/covid-19 susceptibles d’affaiblir les personnes fragiles, et préserver le système de santé mobilisé actuellement sur ces deux épidémies.




1.Posté par gaston le 15/04/2020 20:24

Question: existe-t-il un risque que des cas de covid 19 puissent être pris pour des cas de dengue, étant donné qu'on teste très peu?

2.Posté par L''''''''INSOUMIS le 15/04/2020 20:45

0 mort du Covid à La Réunion.

COVID ou Dengue …?

Soudainement j'ai un gros doute …!

3.Posté par Pascale le 15/04/2020 20:48

La dengue ou le covid???

4.Posté par Pascale le 15/04/2020 22:20

@gaston: il n'y a pas de tests comme ils le disent partout... je suis certaine que des malades du covid sont décédés et on fait croire que c'est à cause de la dengue! les symptômes étant très proches... et les dépistages quasi inexistant!! :)

5.Posté par Mouais le 15/04/2020 23:05 (depuis mobile)

Étrange le nombre de cas de dengue s’envole et le Covid de décolle pas ! En l’absence de test pour le Covid pour tous les malades la dengue c’est bien commode !

6.Posté par 1,2,3... le 15/04/2020 23:26

Les cas sont majoritairement importés.
Le test, il teste le covid, pas autre chose (avec l'effet zamal le ballon pour l'alcool est négatif non?)
Après si on ne teste pas on peut se poser la question.

7.Posté par sud sauvage le 16/04/2020 04:03

OU SONT NOS ÉLUS SENSÉS PROTÉGER LES ADMINISTRES,LES SERVICES DE L ENVIRONNEMENT ET LA CASUD, EN CONFINEMENT PERMANENT ON NOUS AS PROMIS UNE BRIGADE DE L ENVIRONNEMENT RÉPRESSIVE LE CONSTAT ET LA RÉALITÉ C EST QUE LES COCHONS SÉVISSENT DANS NOS QUARTIERS ILS DÉPOSENT LEURS ORDURES SUR LES BORD DE NOS VOIES DE CIRCULATION DES LE LENDEMAIN DE LA COLLECTE EN TOUTE IMPUNITÉ QUAND L EPIDEMIE DE DENGUE TOUT COMME LE COVID19 SE PROPAGERAS ALORS ILS COMMENCERONT A RÉAGIR ET SORTIR DE LEURS CONFINEMENT QUELLE BANDE D INCAPABLE TANT QU ON NE TOUCHERAS PAS AUX PORTES MONNAIES DE CES VOISINS COCHONS CELA PERDURAS ALORS MESSIEURS REVEILLEZ VOUS LA BRIGADE DE L ENVIRONNENT PROMIS CE N EST QUE DU BLA BLA BLA ? PROUVEZ NOUS LE CONTRAIRE .

8.Posté par jean le 16/04/2020 06:53

De toute façon, mieux vaut investir de l'argent pour les hélicos de la gendarmerie que pour embaucher des rsa pour nettoyer les ravines ...

Notre élite est une petite élite qui ne voit que le bout de son nez (et son portefeuille), quand ça va lui exploser à la figure (ça a failli avec la première vague des gilets jaunes, d'où l'emploi massif de la force) ça va emporter le nez avec.

En 14, il a fallut changer les généraux pour gagner la guerre, il ne faut plus tarder en 20, on a 6 ans de retard.

9.Posté par Hoareau le 16/04/2020 09:24

Pourquoi ne fait on pas pareil pour le Covid

10.Posté par Ar-no le 16/04/2020 11:03

A vous lire, la dengue provoquerait donc une forte toux sèche, un essouflement, une perte du goût et de l'odorat ?
Ben non, AUCUN de ces symptômes qui sont pourtant les vrais marqueurs du covid. Ne dites pas n'importe quoi, le seul point commun ce serait la fièvre, et encore.

Et au fait, quand un décès est suspect pour le covid, des tests sont pratiqués après la mort, cf à Saint-Denis il y a 3 semaines

11.Posté par patrick le 16/04/2020 18:22

Cela ne sert strictement à rien, en tout cas pour contrer la circulation du virus. Comme pour le chikungunya, les services de l'État ne font que recenser les cas et...c'est tout. Cela permet de justifier les hauts-salaires consacrés à cette "lutte". C'est l'immunité globale de la population qui fera chuter la circulation du virus comme en 1960.

12.Posté par soledad le 17/04/2020 09:38

Bonjour ,j'ai proposé un post qui n'a pas été publié.Il n'y avait rien d'injurieux.Je vous remercie.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes