Faits-divers

Les sauvageons de Saint-Leu interpellés à leur domicile

Mercredi 31 Mai 2017 - 20:08

La bande de jeunes majeurs et un mineur a multiplié les agressions violentes le week end dernier sur le littoral de Saint-Leu
La bande de jeunes majeurs et un mineur a multiplié les agressions violentes le week end dernier sur le littoral de Saint-Leu
Le travail minutieux des gendarmes de la compagnie de Saint-Paul et de la brigade de Saint-Leu a rapidement payé. Quatre individus sont actuellement en garde à vue dans le cadre de la série d’agressions très violentes perpétrées le week end dernier sur le front de mer saint-leusien. 

Parmi les quatre gardés à vue, trois majeurs dont une jeune femme, plus un mineur. La bande de jeunes a été interpellée très tôt ce mercredi matin, à 6H. Les vandales habitent tous la commune où ils ont commis leurs méfaits. Les interpellations ont eu lieu à Piton Saint-Leu. 

En l’état des plaintes déposées par les victimes, il est reproché à ces personnes d’avoir multiplié les agressions le week end dernier, au nombre de trois, toutes survenues sur le même secteur du front de mer. 

La première scène de far west se déroule dans la nuit de vendredi à samedi où deux jeunes sont attaqués, sans raison apparente, par ce groupe déterminé. Ils recevront des coups de crosse et seront sérieusement blessés, la tête en sang.

Deuxième fait d’agression violente et gratuite, elle concerne un campeur installé sur la plage. Il sera attaqué à la bombe lacrymogène. Un geste d’autant plus lâche que la bande de jeunes ne dérobera rien ou plutôt ne trouvera rien de spécial à subtiliser. 

Des effets personnels retrouvés

Le dernier épisode connu à ce jour se déroule cette fois dans la nuit de samedi à dimanche. Un stade dans la violence est encore franchi. Une jeune femme d’origine serbe ayant passé la soirée dans un bar de Saint-Leu, entreprend de se reposer dans sa voiture avant de reprendre le volant. Elle est réveillée brutalement par des individus qui lui demandent d'ouvrir les portes du véhicule. La jeune femme, effrayée, les maintient verrouillées. Les assaillants donnent alors des coups de pied et finissent par briser les vitres. La jeune victime arrive à s’enfuir mais est pourchassée. Elle tombe après un croche-pied, les agresseurs s’acharnent sur la jeune femme, pourtant toujours au sol et lui dérobent ses affaires. Dans l'attaque, la jeune victime se brise le poignet et se retrouve couverte d’ecchymoses. 

Les auteurs de ces trois agressions ont reconnu les faits lors de leur garde à vue. Certaines affaires dérobées, parmi lesquelles les téléphones portables des victimes, ont été retrouvées à leur domicile ce mercredi matin. Ainsi que le souvenir de l’agression sur le campeur : la bombe lacrymo utilisée a elle aussi été retrouvée… 
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 28527 fois



1.Posté par boul le 31/05/2017 20:44

on connait la suite : pauvre jeunes au passé douloureux ayant trop souffert durant leur enfance. clémence de la (non)justice relâchés au plus tard dans 6 mois qui recommenceront

2.Posté par mouton noir le 31/05/2017 20:55

Faudrait faire la même chose a savoir, chaque jour pendant une semaine / 1 fois par mois ....
- un coup de bombe acrimo dans le visage..... pour le réveille
- suivi d un tabassage en règle.... juste pour s'amuser hein....

exactement les mêmes choses qu'il ont fait a ses personnes.... !!!

et le reste du temps de leur condamnation (j espère supérieur à 2 ans fermes) 8 heures par jour de travaille intérêt général ...7/7

et si ils sont pris a leur sortir pour n'importe quel fait on multiplie par 2 leurs condamnations...


Peux être qu'il y eu d autre agression mais il n ont pas déposé plainte par peur ...on ne saura jamais...

3.Posté par TICOQ le 31/05/2017 21:39

Un coup de règle sur les doigts pour les majeurs (et qu'on ne vous y reprenne plus), un sermon bien appuyé par l'éducateur spécialisé pour le mineur et ces Kaniars retourneront faire chier les honnêtes citoyens à la première occasion. Et les victimes BORDEL !!! Qui penseront à elles ?

4.Posté par Dommage le 01/06/2017 00:13 (depuis mobile)

En attendant, avant ban flic i arrive navé rienq poupete pou fé le fion :-D

5.Posté par Pamphlétaire le 01/06/2017 00:46

Leur couper la tête afin qu'ils n’enfantent pas de futurs malfaiteurs de leur propre espèce et qu'ils ne puissent jamais faire du mal à autrui, n'est-ce-ps?
Bravo!, bravissimo aux enquêteurs de la Gendarmerie qui ont résolus ces affaires, les victimes devant être contentes de savoir leurs agresseurs sous les verrous, sous les verrous pour longtemps avec notre justice?
J'aime et j'ai plaisir à lire ce genre d'articles qui émanent au départ de l'être humain majeur ou mineur en me disant que le justice des Hommes doit être au moins égale au comportement néfaste des agresseurs et non leur délivrer une faible peine, de l’argent sur un Livret A tandis qu'ils sont en prison avec la télé, vidéos, jeux, dont notre justice est friande de ces condamnations modestes qui ne font que conforter ces condamnés à recommencer de plus belle en y mettant plus de passion et de violences en fait de s'aguerrir afin de ne pas se faire démasquer...

6.Posté par La Cata le 01/06/2017 05:08

Les sauvageons ? des abrutis, des moins que rien, des cagnards et surtout des salopards !

7.Posté par ALINE le 01/06/2017 05:43 (depuis mobile)

Des moucates. Qu un avocat peu intelligent va trouver des circonstances atténuantes que pour le fric.
Des merdes que je pemetrerai avec un bon fer diamètre 40.
La honte de la réunion

8.Posté par pos le 01/06/2017 06:39 (depuis mobile)

Et la thierry Robert dit qu'il y a pas de délinquant dans sa ville il insiste les autres maire a prendre l'exemple sur sa commune arrête dit n importe quoi dont

9.Posté par Kréyol le 01/06/2017 06:44 (depuis mobile)

Ces gars vont s''en sortir et de toute façon les gendarmes sont bien trop occupé et motivé par les planteurs de zamal! Zistiss makro! Va rété tou sa La un zour té!

10.Posté par nico le 01/06/2017 04:45

Dommage zot la pas tombe su moin...

11.Posté par jmp le 01/06/2017 07:37

Bonjour, c'est juste déplorable et surtout punissables tous ces actes de violence, commis gratuitement !!! Je suis presque né à St-Leu (arrivé à l'âge d'un an, il y a maintenant 48 ans !), j'y ai grandi, après 8 ans d'absence (pour cause d'étude), j'y suis retourné et j'y habite toujours ! Mais malheureusement, je constate de façon très négative, l'évolution de cette ville qui était auparavant, très calme, et où il faisait bon y vivre ! Peut on évoquer les raisons de cette dégradation ? Je dirai : l'urbanisation à outrance (ça n'arrête pas de construire !!!), la surpopulation !!! Et donc, tous les désagréments qui vont de paire : la délinquances comme dans les grandes villes sous diverses formes tels les vols, les agressions, les viols...les nuisances sonore, plus de gens oisifs parfois et alcoolisés ou l'effet de stupéfiants, et j'en passe. Quand j'étais jeune nous faisions des feux de camps sur la plage, nous étions juste "dérangés" par les pêcheurs de nuit ! Il arrivait même que nous nous endormions de façon innocente sur cette même plage, sans aucun problème de sécurité ! Nous dormions les fenêtres ouvertes, j'ai laissé pendant plus 10ans, mes motos dans la cour, aucun vol !!! Tous le monde se connaissait à St-leu et se disait bonjour !!! Mais ça, c'était avant ! Aujourd'hui nous avons fait de St-Leu, ce que ce St-Gilles n'a pas ou n'a plus voulu être !!!!!!!

12.Posté par ben le 01/06/2017 07:43

on commence à voler un voisin on fini par tuer des petits vieux!

13.Posté par Jose le 01/06/2017 07:49

Comme vous êtes gentils les journalistes, sauvageons...

Racaille leur sied mieux, et vous verrez, il n'auront que du sursis, certains de ces déchets ont plus de 20 mentions à leur casier avant leur 25 ans.

Pourquoi cette lie ne tombe pas sur des gars plus costauds pour leur péter bras et jambes ?

Ah, c'est vrai, il ne faut pas se faire justice soi même, la justice doit être rendue par les MOUS !

14.Posté par ric le 01/06/2017 08:00

ils ont aussi fracassés des voitures et dérobées le contenu ils ont volés les voisins,tt les jours ils rodent cassent et agressent.bravo les parents belle education.la caid de la (...) doit resté en prison svp.c est pas de sa faute l artane l avait mis de travers

_ Modéré.

15.Posté par lopoe le 01/06/2017 08:32

Pourquoi vous les appelez sauvageons?
Ils peuvent vous faire un proces.

16.Posté par cmoin le 01/06/2017 10:26

Si ils ne sont pas condamné à 10ans ferme sans remise de peine,c'est à nous réunionnas de faire la VRAIE justice!
La justice est complice de ces criminels,honte à eux!

17.Posté par des glands le 01/06/2017 11:44

les chiens ne font pas des chats tres repandus...

18.Posté par sanpitié le 01/06/2017 13:40 (depuis mobile)

Done lo nom lo bann moukat! Komsa zot famiy va arèt di partou ke zot marmay sé bon zanfan! Zot lé modi ziska la fin zot vi!!!

19.Posté par Réveillez vous le 01/06/2017 13:48

jmp
"la surpopulation !!! Et donc, tous les désagréments qui vont de paire : la délinquance.........vol......."

désoler de vous contredire...mais regarder dans d autre pays ...ou il y a bcp plus de population et pourtant...pas autant de délinquant...et encore moins d agression gratuite .....

c'est surtout une éducation.....

Par exempe au japon on apprends au tous petit a être honnête....
FIlmer en camera caché :
un portefeuille tombe de votre pantalon et une fillette de 6ans le ramasse...passe un pti coup pour le nettoyer et vous le rends.....vous voyez faire ca en France ?.....
L'éducation toujours......le respect des autres.....le savoir vivre....
Mais en france chacun se sont reporté sur l 'autre pour le faire......voila le résultat...

20.Posté par roro 61 le 01/06/2017 14:09

Il y a des pays ou l'on publie des noms et meme certains affichent leur photo sur les journaux .

21.Posté par Dolly Prane le 01/06/2017 14:49

Cinq ans ferme deux pour nettoyage ND la Salette et les deux autres le front mer souillé par des makotes
la journée et y rentre la geôle le soir et sans GSM souplé ni visite de leur gratel de famille en cas d'infraction change d'endroit et on double la peine

22.Posté par Damned ! le 02/06/2017 12:55

Châtiment croisé et on n'en parle plus !

23.Posté par Le Jacobin le 02/06/2017 12:56

Poste-11-jmp hélas la décadence est de haut en bas dans cette commune, quand le premier magistrat de la commune s'allonge devant la préfecture sur des cartons en signe de grève de la faim, nos enfants en sortant de l'école regardent Monsieur le député gesticuler devant un bâtiment public dans une teppe indien en carton. Que reste t-il de nos ailleurs? tous fout camp.

24.Posté par Seumoin le 02/06/2017 14:43 (depuis mobile)

Il faut pas trop leurs donner de l importance.
Un jour "les sauvageons , les delinquants .....et j en passe tomberons comme des mouches...
A bon entendeurs..


25.Posté par Jean Claude le 02/06/2017 17:57

on en parle , on en parle , et vous avez votez quoi bande de lâche?

26.Posté par momo le 02/06/2017 18:04

la mere buvait le pere ne travaillait pas la grand mere fumait et le grand pere picolait pour toutes ces raisons je vous absout de tous peches

27.Posté par Dolly Prane le 02/06/2017 18:38

@ 1.Posté par boul le 31/05/2017 20:44


Pourquoi pas une coopération régionale ? Un GRATEL expédié dans la grande Ile on recueille deux orphelins

28.Posté par bob le 03/06/2017 08:14

des ordures res raclures du pue de la gerbe mais pas des sauvageons svp!

29.Posté par Pamphlétaire le 06/06/2017 02:39

sauvageon, onne : nom
(1998, J.-P. Chevènement). Jeune délinquant, dans le contexte de la violence urbaine (emploi polémique et politique). « L'an dernier, la fin de la parade avait été gâchée par des échauffourées souvent provoquées par les “sauvageons” de la banlieue parisienne » (le Monde, 21 sept. 1999, p. 36).

Ce mot est-il assez fort pour qualifier ces malfaisants jeunes ou moins jeunes?

30.Posté par babar run le 06/06/2017 21:39

le mode de vie réunionnais.......

31.Posté par André Glaourf le 26/11/2017 11:22

ça y est ils sont dehors,les vols et agressions vont bientôt reprendre car ils n ont pas l air du tout guéris

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter