MENU ZINFOS
Social

Les salariés de la SPHB ont repris le travail


Un protocole d'accord a finalement été signé hier soir, lors d'une nouvelle réunion de négociations entre les salariés de la Société de production des huiles de Bourbon (SPHB) et leur PDG, Marc Gautheron. Après trois journées de blocage, la trentaine de salariés se dit rassurée et donc prête pour une reprise du travail. Une reprise qui s'est déroulée ce matin, sans encombre.

Par Ludovic Robert - Publié le Vendredi 4 Septembre 2009 à 14:45

Les salariés de la SPHB ont repris le travail
Il y a des conflits qui durent et d'autres où des solutions sont rapidement trouvées. Depuis ce lundi, les salariés de la SPHB manifestaient leur mécontentement concernant le gel de leur salaires et plusieurs primes qui devaient leur être versées. Après de multiples réunions et concertations avec Marc Gautheron, le Président directeur général de l'entreprise, les grévistes ont finalement levé leur blocage hier soir avant de reprendre le travail ce matin.

Pour Jacques Moutou, le délégué du personnel et représentant de la CFDT, le résultat est positif pour tous les salariés après que ces derniers aient revu leurs revendications à la baisse. En effet, Marc Gautheron indiquait en début de semaine que l'entreprise n'avait pas assez de moyens pour payer les différentes primes après avoir décidé de verser la prime COSPAR (Voir l'article "Saint-Pierre : Les salariés de la Société de production des huiles de Bourbon ").

Après plus de cinq heures de négociations en présence du PDG, d'un inspecteur du travail et des représentants de la CFDT, il a été décidé que cette même prime COSPAR, initialement programmée pour être versée sur trois années, serait versée définitivement aux salariés. Les ex-grévistes recevront aussi une prime exceptionnelle de 300 euros qui leur sera payée en deux fois. Enfin, en ce qui concerne la prime d'intéressement demandée, celle-ci a été recalculée pour ne pas pénaliser les finances de l'entreprise.

Après avoir reçus des tickets restaurants pour une valeur unitaire de 7 euros, les salariés bénéficieront, par ailleurs, d'une augmentation de 1,50 euros sur ces mêmes tickets restaurants.

Au final, c'est un sentiment mitigé mais néanmoins positif qui ressort de cette mobilisation explique Jacques Moutou : "Vous savez, les salariés attendaient beaucoup plus, jusqu'à 5.000 euros. Mais notre PDG Marc Gautheron nous a rappelé que l'entreprise ne pourrait jamais supporter une telle prime pour une trentaine de salariés. Nous serions allés directement devant les Prud'hommes, ce que n'aurait pas permis le pérennité de la SPHB. Nous sommes toutefois soulagés de voir que les choses se sont arrangées".

"Nous voulions juste reprendre le travail mais aussi récupérer ce que l'on nous devait. C'est en partie fait. Mais Marc Gautheron est aussi satisfait de la bonne tournure des évènements. Nous avons donc repris le travail ce matin en effectuant une heure supplémentaire dès 6 heures du matin. Nous verrons maintenant comment ces annonces vont se profiler...
"



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes