MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Les salariés de l'ARAST ont-ils intérêt à reprendre le travail ?


Par OF . - Publié le Samedi 5 Décembre 2009 à 11:31 | Lu 2135 fois

Aussi surprenant que ça puisse paraître, les salariés de l'ARAST n'ont peut être aucun intérêt à signer le contrat en CDD que leur propose Nassimah Dindar. Ils vont toucher presque autant, et même plus selon certains syndicalistes.

Dans ces conditions, si un nombre important d'ex-salariés préfèrent toucher leur ASSEDIC en restant à la maison, Nassimah Dindar risque d'avoir un gros problème à gérer... Qui va s'occuper de tous ces "petits vieux" si les aides à domicile refusent leur nouveau contrat?

Manifestement, la présidente du Département et les élus qui l'entourent avaient sous-estimé les conséquences de leur décision de tuer l'ARAST.

C'est de tout cela que Pierrot Dupuy et Jismy Ramoudou débattent, sous la houlette de Mélanie Roddier...





1.Posté par L'autruche le 05/12/2009 12:32

Tout à fait d'accord !

Un premier point:
Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire il ne faut surtout pas oublier les bénéficiaires des "services" de l'ex ARAST !
Rare sont ceux qui parlent au nom de ces oubliés aujourd'hui ; et ça c'est choquant !
Que nos pensées aillent aussi et surtout vers eux !
Et là le CG nous donne la preuve s'il en était besoin que les élus de cette collectivité marchent sur la tête...

un 2ème point:
Oui il faut mettre un terme à tous ces emplois de complaisance dans nos collectivités ...
A mon sens (et ce n'est qu'un point de vue) cette complaisance devrait être encore plus sévèrement sanctionnée qu'un emploi d'un proche (népotisme) dans l'hypothèse bien sûr où il y aurait dans ce cas un réel travail fourni avec une vraie conscience professionnelle !
C'est sûr qu'il faut sanctionner le népotisme; mais qu'il serait temps de mettre fin à ces pratiques d'emplois de complaisance voire (en réalité) fictifs ...

Pouvons-nous être crédible en étant complice de ces situations ubuesques ?

2.Posté par pimanzoizo le 05/12/2009 14:36

Merci pour cet exposé net et clair. Et mdr pour le "chiche" de Mr Ramoudou .

3.Posté par mwa la pa di le 05/12/2009 14:47

Je rappelle quand même que l'indemnité de licenciement est indépendante des allocations de chômage. Là je crois que tous devraient se battre car il n'y a pas reprise des salariés par un repreneur, mais belle et bien fermeture de l'ARAST. Je cois que les syndicalistes devrait bien faire leur travail.

4.Posté par Jeremie Mac Culloch le 05/12/2009 18:32

J'aimerais bien que soit publiée une liste des salariés de l'ARAST et le montant de leurs salaires.
S'occuper de vider la caisse du chat de untel sous pretexte de son grand age et vraiment prendre un charge un gramoune incontinent est assez different.
Pour 3000 €uros par mois, je préfére prendre le thé avec la mère Aude ou Paul Vergès,voire Virapoullé qui sont dans la catégorie "petits vieux",que de torcher un cacochyme des hauts sans ressources.

5.Posté par jojo le 06/12/2009 07:17

Foutaises !
Il faut savoir que la plupart des bénéficiaires de l'ex-ARAST cherchent et ont trouvé une association ( PROXIM, ADHERE, les CCAS, KORBEY dOR etc...) pour remplacer la défunte.
* Aussi bien ceux qui avaient pris l' ARAST en tant que Mandataire ( argent viré sur le compte du bénéficiare, à charge pour lui de reverser à l'Association les frais de gestion. L'association ne fait que la partie administrative: fiches de paie, cotisation URSSAF etc... Dans ce cas c'est le bénéficiare qui est employeur. Il lui suffit donc de simples démarches auprès d'une nouvelle Association pour savoir sa disponibilé et si accord, le tour est joué. Et pas de rupture des aides.
* Reste ceux pour qui l'ARAST était prestataire (le bénéficiare ne s'inquiétait de rien, c'étai l' ARAST l'employeur des aides à domicile et le CG versait les sommes correspondantes directement à l'ARAST): démarche un peu plus longue, mais la plupart des bénéficiaires commencent à faire des démarches pour remplacer l'ARAST.
Ma question est la suivante: les mille embauches promises par la présidente vont s'occuper de qui dans un mois ? (Puisque l'ARAST aura été remplacéé suite aux démarches des bénéficiaires, par d'autres Associations). Bonne réaction de nos petits vieux d'ailleurs !
Peut-être mille aides à domicile à faire du porte à porte pour le prochaines éléctions ?

6.Posté par Penney le 06/12/2009 10:52

Si les embauches à l'Arast ont permis de voir G Annette repris de justesse comme maire à St Denis, elles ont aussi évité à St Denis de voir perdurer son prédecesseur.
Il parait qu'entre deux maux il faut choisir le moindre.
Souhaitons que pour les prochaines échéances la première ville domienne soit capable de se trouver de nouveaux postulants honnetes et de valeur. St Denis aura bien besoin d'un tel changement.

7.Posté par L'Arast machine électorale le 06/12/2009 11:37

Pierrot veut certainement parler des Camélias et du Bas de la Rivière quand il fait allusion à des embauches massives en 2007-2008.

8.Posté par on ne nous dit pas tout le 07/12/2009 00:13

Interessant tout cela, il nous faudrait un miracle pour passer à autre chose !

9.Posté par Réformiste le 07/02/2010 21:48

Et pourtant les salariés ex-arast ont tout intérêt à signer des contrats avec le conseil général car ces dit-contrats perdureront . Qu'importe le changement d'attitude actuelle de la mauvaise gestionnaire de la collectivité. Par ailleurs les dispositions prises par les AGS entrent complètement dans une logique juridique et cette institution gagnera sa bataille. Rares sont les bénéficiaires des AGS car il y en aura évidemment mais surement pas les 1200 salariés. Maintenant précisons que la gestion de ces activités n'est pas du tout d'une simplicité; korbeil en fera très bientôt les frais; bien des entreprises ont déjà été condamnées en métropôle: N'est pas gestionnaire d'activité d'aide à domicile qui veut! car la méconnaissance en droit du travail n'est pas l'apanage de cette entreprise, les prochains chapitres seront encore alléchantes pour les médias; une très prochaine nouvelle liquidation est à vue d'oeil.Même proxim, avec quelque expérience en plus est mal barrée

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes