MENU ZINFOS
Communiqué

Les salariés de l'ARAR poursuivent leur grève


Les salariés de l'ARAR sont en grève illimitée depuis hier. Ils estiment ne pas pouvoir assurer leur mission dans des conditions acceptables en termes de sécurité. Par ailleurs, ils affirment que l'équipe managériale est incompétente et effectue une gestion purement comptable, au détriment des patients. Les salariés ont adressé une lettre à la directrice de l'ARAR, reproduite ci-dessous.

Par N.P - Publié le Jeudi 20 Juin 2019 à 17:06 | Lu 730 fois

Madame la Directrice Générale,

Nous, salariés de l’ARAR sommes bien conscients des difficultés financières que connaît l’association depuis quelques années. Nous comprenons aussi la nécessité d’une réorganisation de certains services qui permettra de mieux maîtriser les coûts et les charges d’exploitation de l’association en vue d’un équilibre budgétaire, mais à ce jour aucun contrôle de gestion ni aucune étude approfondie n’ont été menés sur les dysfonctionnements coûteux de ces services.

Par cela, nous sommes en total désaccord avec la manière de procéder de notre direction dans sa conduite de projet et dans son management. Le soucis d’économies se fait au détriment des conditions de travail des salariés et crée des dysfonctionnements importants qui affectent directement ou indirectement la prise en charge des patients.

Nous souhaitons par la présente attirer votre attention sur ces dysfonctionnements.

En effet, des services tournant à effectifs réduits par une gestion défaillante du personnel (non remplacement des congés annuels et maladie, mauvaise anticipation des départs, effectifs non adaptés à la charge de travail et/ou non-respect des effectifs prévus) entraîne une dégradation des conditions de travail de beaucoup de salariés. Le nombre important de départs et d’arrêts maladie en sont un indicateur objectif.

C’est donc la compétence même des managers chargés de mener à bien ces projets que nous mettons aujourd’hui en cause. Des managers qui n’ont aucune connaissance du travail effectué par leurs équipes et mettent par conséquent en danger les services dont ils s’occupent. Les projets qu’ils mènent se font à l’inverse du bon sens et dans un flou total par manque de savoir-faire, de savoir-être, de concertations et de communications efficaces. Cela crée des dysfonctionnements inquiétants et dangereux pour la qualité de vie au travail et la survie des services, et, plus important encore une baisse non négligeable de la qualité de prise en charge des patients que nous suivons et qui sont alors eux aussi mis en danger.

Nous souhaitons donc pointer du doigt l’évaluation professionnelle de ces managers faisant suite à leur recrutement, et malheureusement victimes du Principe de Peter.

A cela s’ajoute une politique de ressources humaines teintée d’inhumanité qui montre une fois de plus un manque de considération et de respect envers le personnel, ainsi qu’une incompétence dans la gestion du personnel ayant un impact direct sur les finances de l’association (contrats précaires, recours abusif aux CDD, ruptures conventionnelles personnel-dépendant sans justifications objectives, non-respect des procédures, etc…).

Les licenciements économiques qui découlent de cette situation doivent donc être considérés comme faisant partie d’un plan social et non conduits de manière sporadique de manière à masquer juridiquement l’ampleur des difficultés financières que vous mettez en avant pour mener à bien vos projets.

Nous souhaitons de tout cœur que vous apporterez rapidement des solutions pour enrayer ces dysfonctionnements, pour sauver notre association, association que nous aimons par ce qu’elle apporte aux personnes malades qui ont besoin de nous.




1.Posté par Aret abuser le 20/06/2019 17:30

Il y a la greve ,c'est une chose mais si cela devient trop risqué pour vous les salariés ,ils peuvent exercer leur droit de retrait http://www.inrs.fr/publications/juridique/focus-juridiques/focus-droit-retrait.html
IL NE FAUT SURTOUT PAS NI VOUS ,NI LES PATIENTS; METTRE EN DANGER

2.Posté par Foutaises le 20/06/2019 17:34

La y sa faire bobo:
https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2019/06/20/Greve-lARAR-la-lettre-ouverte-des-salaries-la-direction_581374

3.Posté par Foutaises le 20/06/2019 18:57

Y en qui dise que pourtant y en a eu des audits ???????
https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2019/06/20/Greve-lARAR-la-lettre-ouverte-des-salaries-la-direction_581374

4.Posté par Professeur Komunistov le 24/06/2019 13:32

L' ARAR fait beaucoup moins bien que les infirmiers libéraux et coûte infiniment plus cher....à saborder !

5.Posté par LH le 25/06/2019 13:31

L'ARAR est une équipe superbe et heureusement que cette association existe. Je n'ai rien à dire au contraire. Cette une équipe HUMAINE, PROFESSIONNELLE , sans elle certain malade partirai dans la tristesse comme un animal abandonné sur le bord de la route et je dis même un grand BRAVO à toute l'équipe et j'espère de tout coeur que cette association continue A VIVRE pour aider toutes les personnes hospitalisées à domicile. Espérons que tous les politiques verront mon message pour pourvoir intervenir.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes