MENU ZINFOS
Economie

Les salariés d'Air austral maintiennent les exigences exposées dès 2021


La zone d’incertitude que traverse Air austral depuis des mois semble se décanter. D’abord à la faveur du retrait du deuxième investisseur potentiel qui avait pourtant les faveurs du gouvernement, puis de la décision que rendra très prochainement le comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI) quant à l'acceptation du dossier présenté par des investisseurs réunionnais et l'apurement de tout ou partie de la dette de la compagnie aérienne.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mardi 14 Juin 2022 à 23:45

Spectateurs de ces mouvements économico-politiques qui se jouent en haut-lieu, les salariés de la compagnie ne peuvent que maintenir leur vigilance en gardant le même discours qu’en 2021.

Au plus fort de l’inquiétude, ces derniers posaient comme conditions à une éventuelle reprise de leur compagnie un "maintien de l’ancrage réunionnais", un "maintien du périmètre d’activité" et bien évidemment une garantie concernant la préservation des emplois. 

L’acte de candidature du groupe local Deleflie, rejoint par un pool des plus grosses entreprises de l'ile, semble répondre à ces exigences en même temps qu’il répond à l’appel de la présidente de Région prônant un "patriotisme économique" il y a sept mois de cela. 

La balle est désormais dans le camp des experts du CIRI. Le dossier du groupe Deleflie (à la tête de Clinifutur) a été officiellement transmis à Paris ce lundi 13 juin. 

Localement, l’ensemble de ces nouvelles ainsi que le départ du PDG Marie-Joseph Malé ont créé leur effet de surprise.  

"Nous organisations syndicales, nous n’étions pas dans la boucle. Ça fait longtemps qu’on essaye d’avoir des renseignements officiels. Depuis ce temps, on nous demandait d’avoir confiance, d’être patient en espérant avoir un heureux dénouement, quel que soit le repreneur", retient de cette période Marie-Noëlle Wolff, déléguée syndicale UNSA Aérien chez Air austral.

La syndicaliste confirme que les conditions de reprise prônées par les salariés en novembre dernier n'ont pas bougé d'un millimètre. "Que le CIRI, l’Etat, la Région s’organisent comme ils le veulent, tant qu’on conserve notre périmètre d’activité, tant que l’on peut continuer à représenter La Réunion dans tous les pays qu’on dessert et tant que les emplois sont préservés, ça nous va", résume Marie-Noëlle Wolff qui ne fait pas du poste de PDG une fixation. "Que ça soit M.Malé ou un autre, pour nous il n’y a pas de sujet là-dessus", conclut-elle.

Les salariés ont cependant hâte que l’image de la compagnie cesse d’être associée à l’idée d’une fermeture brutale. "Il faut donner à la population l’envie de continuer à voler sur notre compagnie. On entend depuis des mois que l’entreprise va mal. Pour nous, c’est ça le plus terrible. En plus, dans quelque temps, les vacances arrivent. Que vont se dire les gens qui voudront prendre un billet d’avion ? Ils pourraient hésiter à venir chez Air austral."

Le discours alarmant de novembre dernier, avec une présidente de Région et une foultitude d’élus de sa majorité l’entourant sur un podium monté devant la préfecture avait en effet de quoi faire s’interroger de potentiels clients. Mais il fallait aussi, ce jour-là, envoyer un message fort à Paris alors que le futur d’Air Austral se dessinait à l'époque plutôt sous des traits antillais. 


SUR LE SUJET :
Air Austral : Marie-Joseph Malé révoqué de son poste de PDG
Pierrot Dupuy - Non, Air Austral n'a pas encore été rachetée et Malé ne démissionne pas
Marie-Joseph Malé : "Je pars rasséréné et confiant sur l'avenir d'Air Austral"




1.Posté par GIRONDIN le 15/06/2022 05:01

maintien de l’ancrage réunionnais
maintien du périmètre d’activité" et bien évidemment une garantie concernant la préservation des emplois.



Bref qu'on continue à élever du poisson séché !

2.Posté par valeo le 15/06/2022 07:14

Les salariés d'Air Austral devraient être un peu plus professionnels avant de réclamer.

3.Posté par Efficace le 15/06/2022 09:06

La machine à brûler du casch, vole toujours mais jusqu'à quand et pour quelle sortie de cette spirale infernale ....................Malé ou un autre sous prétexte d'un certain patriotisme réunionnais on fonce vers un mur et gare aux conséquences.

4.Posté par travis le 15/06/2022 09:23

Ce qui fait fuir les clients de chez AA, c'est le prix !
Sinon le personnel, les avions, les horaires sont nickels.

5.Posté par maty le 15/06/2022 10:50

Les salariés d'air austral sont grassement payés et ont énormément d'avantages pour eux et leur famille...
Ils ne sont pas les plus mal lotis loin de là surtout suite aux derniers mouvements de grèves où les salaires de PNC ont largement augmentés...ils n'ont pas travaillés durant tout le confinement voir au delà et ont perçu leur salaire même si les primes n'y étaient pas....
Ils ont déjà bien de la chance d'avoir du travail....

6.Posté par Phil le 15/06/2022 12:25

Air Austral plusieurs fois sauvé grâce au pompe à fric du contribuables dirigeants véreux incompétents comme pour la NRL .Patriotisme laisser moi rire MERCI a la vermine en col blanc

7.Posté par Lilou le 15/06/2022 11:14

@Maty, on sent une pointe de jalousie ds les écrits, qui sont pour la plupart erronés car comme bcp de commentaires y parlent un tas qd y connaît peu… laisse la mer batte…

8.Posté par Jeep le 15/06/2022 13:24

Quelqu’un aurait le nombre de billets GP accordé pour les proches des personnels UU ? Cela représente combien d avions qui volent à “ vide” sur le plan financier par an ????
Puisse Deleflie mettre un peu d ordre dans tout cela.

9.Posté par Paulista le 15/06/2022 11:38

Super: les contribuables Français vont « éponger » la dette colossale d’Air Austral afin que les contribuables Reunionnais puissent continuer à payer, payer, payer pour ce gouffre sans fond pendant des décennies, juste pour satisfaire le petit ego surdimensionné de nos élus régionaux qui, comme tous les dirigeants des républiques bananières et cannières, ne peuvent pas supporter l’idée qu’on les prive de leur chère danseuse adorée. Ah, notre compagnie aérienne régionale… ! Chaque siège est payé deux fois: une première fois par les voyageurs, une deuxième fois par les contribuables, même s’ils n’ont jamais posé leur derrière dans un avion, mais c’est pas grave, nou lé fiers! Et

10.Posté par Dionysien LAMBAT le 15/06/2022 13:40

Post 4 (Travis) : Je vous rejoins concernant votre commentaire .A l'origine cette compagnie a été crée pour contrer les tarifs prohibitifs et la mauvaise qualité de service offert par AF à une certaine époque .Cela a permis à AF de revoir sa copie et grâce à sa force de frappe de rattraper puis dépasser UU (UU et AF ne boxent dans la même catégorie ! ).Cette petite compagnie locale doit bien entendu s'améliorer (service et tarifs) et travailler en partenariat avec d'autres compagnies .Concernant le sauvetage financier qu'elle a bénéficié , elle n'a pas à en rougir, nombreuses sont les entreprises qui en n'ont eu recours et heureusement (aériens, commerces , agriculture ...), suite à la crise covid !
Post 5 :Oui , c'est une chance d'avoir du travail , mais les personnes se forment également pour l'avoir.
Je ne connais pas le salaire des travailleurs d'UU , mais je sais que des personnes ont aussi quitté l'entreprise à cause justement du salaire et/ou des conditions de travail.
Ils ont perçu leur salaire durant la crise sanitaire et heureusement comme dans beaucoup de secteurs impactés.
Les avantages perçu par les salariés ( je les connais pas ) sont souvent obtenu par des accords entre les décideurs et travailleurs , et ont pour but de les motivés et récompensés pour leurs taches .
Ils ne sont pas les seuls à en bénéficier !Doit on revenir à l'époque de la pénibilité pour travailler ou le bien être au travail ?

11.Posté par Pom le 15/06/2022 13:52

Tout ce falbala pour simplement réussir à faire plier l'État à qui air austral doit 150 millions. Les 60 millions apportés par des réunionnais, ça fera même pas 6 mois de trésorerie. Le seul but de cette mafia réunionnaise, c'est de faire cracher l'etat français.

12.Posté par Jean René le 15/06/2022 17:51

Pour information à Maty #5 et Jeep #8
Les avantages des employés d’une compagnie aérienne notamment des navigants ne sont pas une décision de l’entreprise, ils sont établis pour les professionnels de cette profession quelle que soit la compagnie.
Les billets GP (gratuité partielle) peuvent d’ailleurs être pris sur la plupart des autres compagnies IATA (International Air Transport Association).
Il ne s’agit pas d’une décision de la direction d’Air Austral.

13.Posté par Dany le 16/06/2022 05:39

Quand y ferme les portes néna beaucoup de monde y part devant!!!Trop de copinage!!!
Pourquoi acheter un billet en business alors qu on peut se faire surclasser?tout le monde est au courant de ces pratiques.alor si zot la po couler c est aussi la faute aux employés!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes