MENU ZINFOS
Santé

Les restrictions sont aussi liées au faible taux de vaccination


Le préfet de La Réunion a annoncé la mise en place d’un plan de désescalade des mesures de lutte contre le coronavirus à partir de lundi. Il a présenté une stratégie très progressive de desserrement des restrictions et a notamment expliqué pourquoi le confinement et le couvre-feu ne pouvaient pas être levés pour l’instant.

Par - Publié le Vendredi 3 Septembre 2021 à 07:43

Jacques Billant s’est exprimé jeudi lors d’une conférence de presse diffusée en direct sur Zinfos974. Le préfet de La Réunion a annoncé un assouplissement des mesures de restrictions à partir de la semaine prochaine.

La nouvelle stratégie de lutte contre le coronavirus différencie la semaine et le week-end. Le confinement est levé et le couvre-feu est reculé à 21 heures du lundi au vendredi. Mais du samedi au dimanche, les déplacements seront limités à 10 kilomètres du domicile en journée et soumis aux motifs impérieux à partir de 19 heures. Ces mesures entrent en vigueur lundi pour une durée de deux semaines.

Ce plan de désescalade est progressif et contrôlé car même si le “scénario d’une flambée épidémique ” a été écarté, la “tension hospitalière est importante” et le risque de rebond reste d’actualité.

La vaccination est toujours la “seule solution”
 



Au début du mois de juillet, alors que La Réunion s’apprêtait à connaître son pic épidémique, le préfet avait commencé à remettre en place certaines mesures de lutte contre le coronavirus. Mais il expliquait déjà que les restrictions ne suffiront pas à notre île pour sortir du plateau haut de contaminations.

Et même si la situation s’est améliorée au bout de trois semaines de confinement, le taux d’incidence est encore à près de 200 cas pour 100.000 habitants et plus de 1.000 Réunionnais sont contaminés chaque semaine par le coronavirus.

Le préfet explique que les mesures de restrictions resteront d’actualité tant que le coronavirus continuera de circuler à un niveau élevé et qu’un taux trop faible de vaccination restera observé chez la population réunionnaise : “Notre situation demeurera contrainte tant que nous n’aurons pas une immunité suffisante à l’échelle de l’île. Nous serons toujours contraints de compenser cette immunité insuffisante par des mesures de restrictions de nos activités quotidiennes. Je sais que ce n’est pas ce à quoi vous aspirez et moi non plus.
   
 


Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

9.Posté par jean paul etheve le 03/09/2021 08:09

ce n'est pas pour pousser la population a se faire vaccinner,? je pensais comme des millions de personnes qu'on était en état de droit et de liberté et que quelque choses qui n'est pas obligatoire on peut soit le faire soit ne pas le faire;;;;;
mais BON JE NE SUIS SUIS QU'UN SIMPLE CITOYEN COMME DES MILLIONS DE FRANCAIS

8.Posté par Rico le 03/09/2021 08:07

En Israel le taux vaccinations est le plus élevé au monde et pourtant il y a un rebon.sans precedant et des formes graves...
Danemark, on a levé le pass sanitaire, car le pays etait menacé de faillite...

La France est déjà sur le cul, continuons et avec 70 milliards de dettes nous allons continuer à jouer les héros...

Chaque epidemie tue et c est comme ça depuis la nuit des temps...

L immunité collective c est qd on comprrndra que cette grippe impact les personnes qui sont en commorbidite, et déjà malade....

Gardons le pass sanitaire et coninuons à faire la faillite du pays = impots en hausse, faillite des entreprises et chomages et moins de cotisations pr l.argent braguette...

Voilà

7.Posté par varianr pour la vie le 03/09/2021 08:03

j'attend de voir les effets de la 6 eme dose pfizer en Israel pour me décider...

6.Posté par ALMAR le 03/09/2021 08:03

Ce qui circule beaucoup le week-end, ce n'est pas le corona mais les manifestants par milliers.
Plutôt embarrassant non ?

5.Posté par domtom le 03/09/2021 08:02


[lien]
Laurent Mucchielli chercheur au CNRS

Il est incroyable de voir comme le peuple , dès qu'il est assujetti , tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu'il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien , et si volontiers , qu'on dirait à le voir qu'il n'a pas seulement perdu sa liberté mais gagné sa servitude ..."
La Boétie 1576

4.Posté par Chantage le 03/09/2021 08:01

Ce chantage ne marche pas. On a atteint le plafond de verre.
Je ne me ferai pas injecter la substance expérimentale, restrictions ou pas.

3.Posté par MôvéLang le 03/09/2021 07:58

Marseille hyper vacciné, plus de 600 cas pour 100 000 habitants,
Réunion moins vacciné, même pas 200 cas, vous avez là la preuve de l'efficacité et nécessité de la vaccination en masse.
N'oublions pas que le macron a besoin de financement pour sa réélection, ça coûte cher les campagnes électorales.

2.Posté par Citoyen le 03/09/2021 05:53

Ah ah ! La bonne blague ! Il n’est pas au courant notre préfet, que cela ne sert à rien d’atteindre l’immunité collective, vu le taux de protection du vaccin ? Il faudrait peut-être qu’il se mette à la page et qu’il arrête de débiter de telles inepties ! Qu’il assume ses conneries et qu’il ne mette pas la faute sur les non-vaccinés, qui n’y sont pour rien vis à vis de l’inefficacité du vaccin !

1.Posté par Cool le 03/09/2021 07:48

Et moi vaccinée, je paye plein pot pour les non vaccinés???? Non!!!!!
Ça a servi à quoi??? J’attends une réponse Mr le préfet!!!!

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes