MENU ZINFOS
Justice

Les responsabilités partent, mais les ennuis restent pour Virapoullé


L’ancien maire de Saint-André doit comparaître au tribunal correctionnel vendredi 3 juillet pour prise illégale d’intérêt. L’affaire porte sur l’acquisition par la mairie de la case "Moutien", appartenant à une cousine de Jean-Paul Virapoullé, pour 1,4 million d’euros alors qu’elle devait être vendue aux enchères pour 630 000 euros. L’ancien maire est de son côté prêt à s’expliquer face à la justice.

Par - Publié le Mardi 30 Juin 2020 à 15:43 | Lu 12221 fois

La rancoeur envers Joé Bédier doit être forte pour Jean-Paul Virapoullé. Cinq jours après avoir vu son opposant ravir la mairie à son fils lors des élections municipales, l’ancien maire doit faire face aux juges suite à une plainte déposée par son successeur. Alors qu’il n’était que conseiller municipal d’opposition, Joé Bédier avait alerté la justice concernant une prise illégale d’intérêt du maire en place.

Le coeur du dossier concerne l’achat de la case "Moutien" par la municipalité en 2019. Cette maison à l’abandon se situe sur une parcelle de 6 087m2 en plein centre-ville de Saint-André. Une maison qui appartenait à une cousine de Jean-Paul Virapoullé. L’année dernière, la municipalité a fait l’acquisition de ce bien immobilier pour la somme de 1,4 million d’euros. Une somme jugée abusive par Joé Bédier, qui avait alors alerté le procureur de la République. Le nouveau maire rappelant que la propriété devait être vendue aux enchères pour 630 000, avant annulation de la vente.

Le nouveau maire, qui était alors dans l’opposition, avait assisté à la délibération. "C’était un bien saisi dont la vente aux enchères était fixée à 630 000€, mais dont l’achat était validé pour 1,4 million d’euros. J’ai donc réuni tout ce qu’il fallait comme preuve pour démontrer qu’il y avait prise illégale d’intérêt", explique Joé Bédier.

Entendu par les enquêteurs de Malartic en novembre dernier, Jean-Paul Virapoullé avait apporté les éléments de sa défense, documents à l’appui. Celui qui était encore maire a rappelé que ladite cousine était décédée en 2011, soit 8 ans avant la vente. Les héritiers sont des petits cousins au 5e degré. Ces derniers ne rentrent pas dans les cases de la prise illégale d’intérêt qui ne concerne que les ascendants, les descendants et les parents du deuxième degré. De leurs côtés, les héritiers voient cet héritage comme un cadeau empoisonné, car la dette à combler est énorme.

Selon l’ancien maire, la vente à la mairie n’était pas une priorité des vendeurs. En décembre 2017, après une évaluation à 1,9 million d’euros, les héritiers avaient reçu plusieurs propositions. La SCCV Calypso avait remporté la mise à ce prix pour un projet de logements sociaux. La mairie avait même accordé un permis de construire pour les travaux. Finalement, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) avait refusé le projet, estimant que le périmètre comportait suffisamment de logements sociaux.

En juillet 2018, c’est le tribunal de grande instance de Saint-Denis qui avait fixé un prix à l’amiable : 1,8 million d’euros minimums. Un prix jugé trop élevé par la municipalité qui détermine plus tard ce prix à 1,45 million d’euros. En décembre 2018, les services de la mairie de Saint-André ont pris contact avec l'Établissement public foncier de la Réunion (EPFR) qui valide ce prix de vente. Enfin, Jean-Paul Virapoullé rappelle que ni lui ni son fils Jean-Marie n’étaient présents lors de la délibération du conseil municipal.

La justice tranchera donc cette affaire ce vendredi avec tous les éléments du dossier. Quel que soit le résultat, nul doute que la hache de guerre a été définitivement déterrée entre le clan Virapoullé et le clan Bédier. Ce dernier annonce d’ailleurs engager un audit sur les finances de la commune.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Alvin le 30/06/2020 16:08

Justesse, justice, je veux bien mais a 130 e le m2 en plein centre ville mr le nouveau maire on est pas à bras des chevrette.
230 euro le m2 n'est pas abusif à mon sens , les saint andreen cela a été sûrement un moyen pour vous une fois de plus de dénigrer la politique en place .
Mais maintenant c a vous on vous attend . Sa va être chaud pour vous d'honorer vos "piliers" . Car je reconnais les grands moyens on été déployé pour votre campagne bravo.

2.Posté par Lejaloux le 30/06/2020 16:41

Alvin, quels sont les grands moyens utilisés ? Vérité, vérité et pas rêves !

3.Posté par Le Jacobin le 30/06/2020 16:44

SURSIS SURSIS SURSIS !

4.Posté par Alvin le 30/06/2020 18:06

Les rêves tournent parfois en cauchemars mais les cauchemars se transforment rarement en rêve je vous l'accorde .
à méditer.

Apres je suis d'accord ont n'avait besoin de changement mais de vrai changement.
Meme pas encore en mairie se bat déjà pour la cirest. Humm sa promet l'appât du gain et ou ....
Un homme un mandat mais plusieurs rémunérations.

5.Posté par Le parc auto le 30/06/2020 18:35

Le parc auto ... la cantine .... vite vite à verrouiller

6.Posté par Leviking le 30/06/2020 19:18

Et que dire des caisses »cul de poulet » distribuées avant le second tour.... le plus grand barbecue du monde c est là veille et le jour du second tour des municipales à la Réunion. Mi sa demandé ma part a le maire St André et Ste Suzanne

7.Posté par mimoucate le 30/06/2020 19:21

Vu de l'exterieur, on peut dire qu'on est aveugle quand il s'agit de voir ce qu'il se passe sous son nez !

en 40 ans et j'ai 50 st andré a peu changé ou j'ai peut être une mauvaise vu.

Félicitations aux usagers qui ont opté pour le changement, il faut dans une vie.

8.Posté par Yaboss le 30/06/2020 19:54

Lui et son fils n'étaient pas présent lors du conseil municipal? Pour une dépense de 1.4millions ? Son alibi est parfaite

9.Posté par Régulateur le 30/06/2020 20:21

Hormis le clivage politique arrête fai manipulé à Zot les suiveurs en ville de st andre ce terrain a 1.4millions est sou évaluer a 230 e le m2 lai juste arrête suive tête baisser c t le rôle de l'opposition de ouvrr Zot bouche pour les échéances a venir c tt

10.Posté par Précision le 30/06/2020 21:07

La fonction de maire est liée à celle de président de la CIREST. Les électeurs ont voté pour ça ! Conseil municipal et conseil communautaire !

11.Posté par Précision le 30/06/2020 21:07

La fonction de maire est liée à celle de président de la CIREST. Les électeurs ont voté pour ça ! Conseil municipal et conseil communautaire !

12.Posté par anonyme_mouse le 30/06/2020 22:17

Ecoutez... heu... j'aime ma femme.... lol

13.Posté par Dany le 01/07/2020 03:35

Bédier nou croi en ou, le vrai virage pou St André. A ou même Lo zonm

14.Posté par Lévêque le 01/07/2020 07:58

Si les deux VIRA n'étaient pas présent lors de ce fameux conseil, c est qu'ils avaient connaissance de l infaisabilité de cet achat car les liens familiaux interdisent un tel achat ............la messe est dite.

15.Posté par Tête de gondole le 01/07/2020 08:17

Cela fait penser au rachat par une collectivité de part dans un musée. Une dame qui était une patronne du groupe à qui appartenait ce musée , était conseillère de la collectivité et expliquait qu'elle n'était pas présente le jour du vote.
😂

En même temps cé pas ça qui empêche à moi de dormir

16.Posté par Mehdi le 01/07/2020 13:30

Celui qui fera tomber virapoullé est pas encore née......Mdr

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes