Océan Indien

Les régions de l'océan Indien unissent leurs forces contre la piraterie

Jeudi 7 Octobre 2010 - 07:20

Une réunion sur la piraterie démarre ce jour à l'Ile Maurice, en présence de tous les représentants des régions de l'Océan Indien. Stéphane Catta représentera la Réunion en tant que chef de mission de la coopération régionale de l'Océan Indien.


Les régions de l'océan Indien unissent leurs forces contre la piraterie
La 2ème conférence régionale sur la piraterie maritime s'ouvre aujourd'hui à l'Ile Maurice. Objectif majeur, s'appuyer sur la réflexion débutée lors de précédentes réunions pour discuter plus concrètement des moyens à mettre en œuvre, à court et à long terme, afin de lutter contre ce fléau.

L'immigration clandestine et la piraterie en mer ont augmenté en 2009. Les contrôles sont par conséquent plus nombreux. L'objectif de la CMR (conférence maritime régionale) est de mettre en place des coopérations avec les pays riverains.

Selon plusieurs sources, 300 pirates opèreraient dans la zone de l'Océan indien, leurs activités étant liées au trafic des êtres humains, au terrorisme et au blanchiment d'argent.

Navinchandra Ramgoolam, Premier Ministre de Maurice, s’adressera aux ministres et délégués de la région lors de cette conférence. Catherine Margaret Ashton, Haute représentante européenne aux Affaires étrangères et vice-présidente de la Commission européenne sera également présente. Pour représenter la Réunion, Stéphane Catta, chef de mission de la coopération régionale de l'Océan Indien, assistera à la conférence qui se tient sur deux jours.

Cette deuxième conférence fait suite à une rencontre interministérielle tenue en mai de cette année aux Seychelles.
Melanie Roddier
Lu 962 fois



1.Posté par LA BUSE le 07/10/2010 16:46

balivernes
la vérité c'est le consommateur réunionnais qui va payer cette mascarade pour preuve dorénavant
chaque container qui va arriver a la réunion en provenance d'Europe une taxe de 200€ est appliquée sur chaque container
cette taxe s'appelle "financement lutte contre la piraterie du golfe d'aden" demander aux compagnies maritimes vous verrez la veracité sachant que le port accueil par mois 4000 à 6000 containers p faites le calcul de la manne
tous sa pour 3 mecs sortant du camp d'Auschwitz africain dans une barque soit disant s'attaquant à des cargos
à mourir de rire à faire pleurer de jalousie ben laden
il serait plus convenable de donner cette taxe en aide alimentaire a ces pauvres gens plutot que de les arroser de pruneaux subventionnés par le consommateur réunionnais

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues