MENU ZINFOS
International

Les recettes des médias américains ont chuté depuis 2006, 17.000 emplois perdus


- Publié le Vendredi 4 Avril 2014 à 09:58 | Lu 329 fois

Les recettes des médias américains ont chuté depuis 2006, 17.000 emplois perdus
La transition vers le numérique cause incontestablement du tort aux médias d'information. Selon une étude du centre de recherche Pew, publiée jeudi 3 avril, les recettes des médias d'information américains ont chuté d'environ un tiers sur les huit dernières années.

Les données mettent en exergue la baisse considérable de l'apport financier issu de la publicité, alors que les recettes issues du public, sous forme d'abonnements, occupent une part plus importante.

Au total, près de 17.000 emplois à temps complet auraient été perdus dans les salles de rédaction.




1.Posté par David Asmodee le 04/04/2014 12:10

Le même phénomène a lieu en France. Certains ne tiennent que parce que l'Etat annule leur dette (voir l'Humanité qui a reçu un cadeau de 4 millions) ou parce que les compagnies d'avion acceptent d'acheter leurs torchons (comme Libé).

La tendance est aux médias vraiment indépendants (comme agenceinfolibre qui n'est qu'un exemple parmi des dizaines).

C'est une bonne nouvelle : la pressetituée française est en train de se casser la gueule car elle est trop proche du pouvoir et fait passer ses avantages fiscaux avant l'information. La pressetituée française ne tient que grâce aux perfusions financières de l'Etat.

La pressetituée française ne peut plus s'en sortir seule de toutes façons. Elle bénéficie des aides d'Etat et ne fait plus aucun effort pour innover. C'est la conséquence de l'argent facile.

Personnellement, je suis abonné pour la dernière année à deux médias nationaux. Je ne renouvellerai pas. J'en ai marre de payer pour lire de la merde.

2.Posté par qui veut économiser des milliards ? le 04/04/2014 14:22

1 "J'en ai marre de payer pour lire de la merde"

Et même si on n’est pas abonnés à cette « merde » on paye quand même puisque c’est les fonds publics qui les maintiennent en vie sous perfusion.
L’article ne parle … bien évidemment … que de la transition vers le numérique comme cause de la chute des medias papier alors que c’est à mon sens surtout leur contenu mensonger qui est en cause. Marre des torchons qui ne sont que de la propagande gouvernementale !
Plus nombreux chaque jour ceux qui font ce constat.

5 milliards d’euros de subventions entre 2009 et 2011 !
Qui a parlé de faire des économies ?

3.Posté par David Asmodee le 04/04/2014 20:34

@2

Je corrige : " J'en ai marre de sur-payer pour lire de la merde".

4.Posté par Logique le 05/04/2014 02:40

Les termes comme "pressetituée" ou "merdia" et autres subtilités linguistiques bien grasses ont tendance à me faire cesser la lecture du commentaire à leur première apparition.

5.Posté par Bien fait le 05/04/2014 09:53

Si ces média cessait de ne faire que du people , exactement comme notre presse écrite française qui est dans la même situation, les gens continueraient à acheter journaux et revues mais à quoi bon!

Lire la presse écrite c'est, de nos jours , bien souvent lire , quelque soit le titre , les mêmes articles ou presque , pensée unique des journalistes oblige,( sauf quelques titres très "engagés" à droite ou à gauche) c'est retrouver parfois les mêmes articles mot pour mot d'un quotidien à l'autre car ils reprennent de plus en plus les articles ou infos de l'AFP sans en changer une virgule ( chez nous , avec deux titres il est facile de comparer , et souvent , à part la mise en page c'est du copier coller)

Acheter un hebdomadaire pour y retrouver un article sur les aventures sexuelles de notre président queutard n'a aucun intérêt , il suffit d'allumer sa TV et on a la même info en boucle sur tous les journaux ( même ceux qui dénoncent cette peopolisation!) et c'est "gratuit" ( n'oublions pas la redevance quand même )

Et laissons braire les pleureuses qui osent encore parler de la "liberté" de la presse ,si c'est pour raconter des bêtises ou penser et écrire comme le concurrent, cette liberté n'est plus qu'illusion

6.Posté par Bouygues - Dassault - Lagardère le 05/04/2014 11:51

Zinfos, faites un vrai travail de journaliste, et dites vraiment quels sont les grands groupes derrière les médias : cette liste est très édifiante.

Sans compter la pub qui souvent verrouille la parole.

La presse vraiment libre et indépendante devient rarissime, et c'est gravissime.

Heureusement, peu à peu les citoyens le savent et recherchent la vrai information sur Internet.

7.Posté par David Asmodee le 05/04/2014 17:14

En parlant de merdias prestitués, la cérémonie des bobards d'or est très intéressante et instructive sur les méthodes fascisantes des merdias français.

8.Posté par La prostitution des medias le 05/04/2014 17:32

Quand les journalistes et les politiques se tutoient, se tapent sur l'épaule, quand se n'est pas sur le ventre, s’invitent ensemble - au frais du citoyen bien sûr - dans les restos étoilés, dans des hôtels de luxe, en voyages classe affaire... comment voulez-vous avoir une presse écrite, radio ou télé indépendante ???

Je suis malgré tout optimiste, car cette prostitution des médias commence quand même à se savoir, et les gens cherchent l'info ailleurs.

Mais c'est quand même grave que les citoyens, non seulement ne croient plus aux politiques, mais pas plus aux journalistes, ils les mettent dans le même sac.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes