MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Les raisons pour lesquelles nous avons censuré la vidéo de la bagarre à St-Gilles


Par - Publié le Dimanche 2 Décembre 2018 à 16:10

Les raisons pour lesquelles nous avons censuré la vidéo de la bagarre à St-Gilles
De nombreux commentaires fleurissent sur Facebook, ou même sur Zinfos, qui nous reprochent, de façon souvent très violente, d'avoir coupé le début et la fin de la vidéo de la bagarre ayant eu lieu à Saint-Gilles entre un automobiliste excédé par les barrages qui bloquent la Réunion depuis quinze jours, et quelques personnes tenant ce barrage.

On nous dit : "vous n'êtes pas libre et indépendant comme vous le prétendez puisque vous avez censuré cette vidéo".

Je vais être très clair : Etre libre et indépendant ne veut pas dire faire n'importe quoi.

Le début a été enlevé car il n'apportait aucun élément particulier et intéressant. Une vidéo doit être courte et montrer l'essentiel.

Reste la fin. Qu'y avait-il dessus?  On y voit un des tenants du barrage qui se joint à la bagarre, alors qu'il était en train de se faire filmer pour une diffusion sur Facebook (le début de la vidéo), qui attrape la tête de la personne qui est déjà ceinturée par deux personnes, qui la dirige de force face à la caméra et qui demande à son dalon de filmer le visage en gros plan.

L'automobiliste est un zoreil. L'individu en question lui demande s'il habite à la Réunion, ce à quoi il lui est répondu oui. Et alors, il s'adresse à la caméra en demandant à tout le monde de bien regarder son visage, que maintenant tout le monde sait qui il est et qu'il ne pourra plus habiter à la Réunion.

C'est, ni plus ni moins, qu'un appel au lynchage public sur fond de racisme et il était hors de question que nous publions une telle scène.

Ce sont des faits qui sont pénalement répréhensibles et nous aurions été complices si nous les avions diffusés.

D'autres médias ont choisi de diffuser la vidéo en entier. C'est leur responsabilité. Il faudra qu'ils en assument les conséquences.

Pour notre part, nous assumons totalement ce que nous avons fait.

Je le répète : Etre libre et indépendant ne signifie pas la liberté de transgresser la loi.

Hier, les gilets jaunes nous reprochaient de ne pas assez les soutenir. Les autres nous reprochaient d'être trop favorables aux gilets jaunes. Ces critiques des deux camps sont bien la preuve, à mes yeux, de notre indépendance et de notre liberté de penser.

Nous avons choisi de traiter notre article sous l'angle de l'exaspération grandissante dans la population. Exaspération de voir l'économie de l'ile bloquée par quelques dizaines d'individus. Sur ce barrage à Saint-Gilles, ils n'étaient qu'une poignée.

Les gens sont à bout. Certains parlent de monter des équipes pour aller déloger les derniers bloqueurs de route. Certains parlent même de s'armer.

Des milliers de Réunionnais vont perdre leur emploi.

Il est plus que temps que tout cela s'arrête avant qu'un drame ne survienne.

A moins que ce ne soit justement ce que cherchent certains extrémistes. Avoir un martyr, sur la mort duquel on pourra ensuite capitaliser pour de futures luttes politiques.

Le préfet est le représentant de l'Etat et le garant de l'état de droit. Il serait temps qu'il intervienne avant que la ligne jaune ne soit franchie.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par Tetia le 02/12/2018 17:31 (depuis mobile)

"Nous avons choisi de traiter notre article sous l'angle de l'exaspération grandissante"...Bravo la prise de partie affirmée. Avez-vous conscience de ce que ce genre de vidéo créée ? C'est de la manipulation, non pas une prise de pont de vue...

14.Posté par Maitre fabian Gorce le 02/12/2018 17:27 (depuis mobile)

J''ai eu l''honneur de l''assister en garde à vue et je peux vous dire que ce monsieur pourrait effectivement porter plainte pour vol, détérioration d''un bien privé, propos racistes et menaces de mort. Arrêtons les vrais responsables.

13.Posté par neandertal le 02/12/2018 17:27

Bien vu M. DUPUY, en effet le racisme anti zoreil, disons même anti blanc, est latent sur les barrages et plus ou moins exprimé avec virulence , surtout après les apéros! Comment être aussi stupide pour en vouloir à ceux qui financent leur RSA et argent braguette. Si demain ça changeait ce serait la guerre civile entre réunionnais d'origine!

12.Posté par Marcus Fredrich le 02/12/2018 17:19

Yes Pierrot, on attend que le prefet prenne les décisions pour en finir avec ces GJ. Mais le pauvre, en a t'il vraiment les moyens?...

11.Posté par Fleurs le 02/12/2018 17:16 (depuis mobile)

Ce genre de vidéo effectivement attise la haine. Ces jeunes qui barrent les routes torses nus et qui grillent les saucisses ce sont pr moi des voyous. Il es temps je crois de souffler un peu.

10.Posté par Koçazotlafé le 02/12/2018 17:15

Bravo M Dupuy, je ne suis pas toujours d'accord avec vos éditos mais là vous forcez l'admiration en ne participant pas à cette ignoble mascarade. Depuis le début de ces manifestations les gens sont soumis à un stress énorme, les bas instincts se réveillent et ces images m'ont fait pensé à ces scènes de lynchage où le discernement n'a plus sa place, seule la bête hideuse domine. La Réunion aura beaucoup de mal à guérir de tout ça, le vivre ensemble ressemble à un verni bien mince qui s'est craquelé et cette image de sérénité que nous donnions est ternie pour un bon moment... La Réunion ne mérite pas ça.

9.Posté par PEC-PEC le 02/12/2018 17:11 (depuis mobile)

Ne pas répondre à la connerie par une autre c''est bien. Ces gens, les GJ sont devenus fous, leurs actions de valorisent le but recherché ces types là qui appellent au crime raciste doivent aller en prison. C''est leur place.

8.Posté par Myrtille le 02/12/2018 17:05 (depuis mobile)

Il est temps que tout le monde se rendent compte que ça va beaucoup trop loin et que des emplois sont sérieusement en danger !

7.Posté par Observer le 02/12/2018 17:04 (depuis mobile)

Bien dit!

Beaucoup n''arrive pas à prendre conscience de cette situation et des dégats qu''elle occasionne.

Merci pour vos propos, bravo Zinfos974.

Malheureusement cette vague de populisme, mets en avant une détresse culturelle et intellectuelle

6.Posté par Trop le 02/12/2018 17:02 (depuis mobile)

Mr pierrot dupuy dans la vidéo je vous rappel juste que la passagère était entrain de filmé donc dans quel but une bombe insecticide à la main de l''agresseur vous vous êtes posé la question au moin

5.Posté par Olivier FOUCHIER le 02/12/2018 17:02

Très bonne analyse

4.Posté par Excédée le 02/12/2018 16:55 (depuis mobile)

Pour une fois vous dites des choses bien bravo effectivement fumait areter tous ça car ça va mal finir les gens en’on mare d’être privé de libertés de circuler mr le préfet faire qque chose pour nous réunionnais digne de ce nom

3.Posté par le 02/12/2018 16:51

c justement en montrant toute la vidéo que vous auriez permis à la population de faire un vrai jugement sur la a crédibilité de GJ. Hélas la tronquer ne fait qu'entretenir la confusion et encouragerait encore trop ce mouvement de gilet jaune qui n'a que trop duré. Je suis même prêt à parier que beaucoup d'ex GJ seront confortés dans leur choix d'arrêter le mouvement lorsque'ils auront visionné l'intégralité de la vidéo et que certains GJ prendront la sage décision qui s'impose à eux aujourd'hui.

2.Posté par JORI le 02/12/2018 16:43 (depuis mobile)

Combien de personnes verbalisees suite aux blocages: 0?. Le préfet ne fera rien.

1.Posté par ZIRONDELLE le 02/12/2018 16:43

bien yu Pierrot
demain il y aura des gars "outillés"

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes