MENU ZINFOS
Economie

Les raisons de la baisse du chômage à La Réunion


À La Réunion, le nombre de demandeurs d'emploi, toutes catégories confondues, s'élève en moyenne à 128 450 au troisième trimestre 2021. Ces chiffres s'expliqueraient en grande partie par une reprise économique significative, en lien avec la crise sanitaire.

Par Sophie Fontaine - Publié le Mercredi 1 Décembre 2021 à 06:27

"La reprise économique est vraiment présente à La Réunion, elle a permis incontestablement de faire baisser le taux de chômage ”, assure Angélique Goodall, directrice de Pôle emploi Réunion.

Depuis le début de l’année, les demandes d’embauches ont augmenté de 20% et 56000 demandeurs ont trouvé un emploi.

Formation et reconversion

Pour l’insertion des chômeurs, le gouvernement mise sur la formation et la jeunesse. "On a un budget très conséquent cette année. On a plus de 67 millions d’euros qui servent à la formation des demandeurs d’emploi”, déclare la directrice.

Les formations financées par Pôle Emploi sont axées sur les secteurs porteurs pour une insertion professionnelle rapide. “Une personne sur deux ayant suivi une formation financée par Pôle emploi a trouvé un travail dans les six mois”, affirme t-elle. Des formations en immersion en entreprise sont également proposées. “C’est un levier qui porte ses fruits, que nous allons proposer de plus en plus”.

Pour les demandeurs d’emploi longue durée, l’une des solutions serait la reconversion professionnelle, davantage proposée aux demandeurs qui ne se situent pas sur des secteurs porteurs.

"L'emploi à La Réunion au mieux sa forme"

Des dispositifs d’accompagnement supplémentaires ont été mis en place par le biais du plan de relance : “J’ai pu tripler le nombre des conseillers qui accompagnent les jeunes”, indique Angélique Goodall. Ce plan de relance se situe aussi dans “l’investissement de l’Etat dans des niches et des projets, ce qui a permis à des structures de pouvoir investir”, constate-t-elle.

Loin du scénario catastrophe supposé en début de crise, le secteur de l’emploi se porterait plutôt mieux à La Réunion “Nous avions imaginé une crise avec un nombre important de licenciements économiques, c’est tout l’inverse qui s’est passé”.

Cette reprise bénéficie majoritairement aux personnes déjà opérationnelles dans les secteurs en tension, à ceux qui ont suivi des formations courte durée et aux plus jeunes.

Les fraudeurs sous les radars

Difficile de dire que la crise sanitaire a permis de réduire le travail au noir, mais les actions d’information sur les droits et devoirs des demandeurs ont été renforcées et les fraudes sont “déclarées plus tôt”, assure la directrice. 

Il peut nous arriver de constater et de sanctionner une personne qui a omis d'indiquer être en activité et qui a continué de percevoir les indemnités, c’est de la fraude. (...) Souvent, nous nous sommes rendu compte que les fraudeurs ne savaient pas qu’ils devaient déclarer certaines activités”, constate-elle.

Des offres non-pourvues

Malgré une baisse de 1,4 % constatée sur le dernier trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, le taux de chômage réunionnais reste un des plus élevés de France.

 “Je ne suis pas en capacité d’analyser si oui ou non il y a du travail pour tout le monde, ce que je sais c’est qu’aujourd’hui, il y a des offres d’emploi qui restent non pourvues”, rétorque Angélique Goodall.

Pour pallier cela, Pôle emploi lance régulièrement des opérations de séduction, à base d’immersion ou de rencontres avec les professionnels des secteurs concernés.

 




1.Posté par Ouais... le 01/12/2021 08:01

Un ami, qui subissait des pressions de son employeur, a appelé une 10 ene de fois ainsi que ça femme, le pôle emploi pour savoir le modalités et savoir si il pouvait toucher le chômage, on lui a parler de la commission validant son projet, surtout qu en cas de démission seche il pouvait être indemnisé dans 4 mois. Il a dû démissionne subitement et à appliquer strictement les consignes. Résultat refus d indemnité. Une 10 ene de coup de fil en amont , aboutissants sur un refus, pôle emploi l à t il planter sciemment ???

2.Posté par pierrot le 01/12/2021 08:08

C'est sur que si les non vaccinés sont suspendus sans droit au chomage...
Alors le chomage n'augmente pas...

Et c'est sur que si les personnes sont suspendues... alors il y a des emplois à pourvoir !

On dirait un article pour faire de la pub pour Pôle Emploi... marketing social ?

Et côté "La Réunion a plein d'argent à investir dans la formation"... à condition de vouloir travailler dans un secteur qui les arrrange (marketing, management, informatique des GAFAM).

À quand des formations financées en permaculture ? Pour valoriser l'autonomie alimentaire ?
À quand une aide à l'installation en agriculture bio ?
À quand des formations financées dans le domaine des plantes médicinales tropicales ?
À quand des vrais formations informatiques sans copyright microsoft / bill gates ?

Et bien non... on finance des formations hors de prix, creuses et bling bling,
Sans jamais ne mettre en valeur les compétences spécifiques des professionnels réunionnais.

Un monde sépare Pôle Emploi de la réalité.

3.Posté par Punir, punir, punir le 01/12/2021 08:53

Comme quoi...une économie totalement à l'arrêt à cause d'une épidémie imaginaire et une bonne pénurie de marchandises...c'est bon pour l'emploi !

4.Posté par MR LOGIQUE le 01/12/2021 10:55

chiffres comme l ARS...

5.Posté par Et l EXODE DE NOS JEUNES VERS LA METROPOLE ? le 01/12/2021 11:08

Normal que le taux i baisse. La quantité de sans emploi qui quitte la réunion pou rode travail en FRANCE et que lé classé chomeurs là bas . .
C'est là que ou voit que le créole lé pas couillon. Lu envoye chez son camarade sat li gaign pas gérer

6.Posté par toujours aussi naze le 01/12/2021 20:29

sans chiffre equivalent sur les périodes antérieures, comment analyser ???

sans rapporter ce chiffre au nombre de personne en age de travailler ne faisant pas d'étude ou n'étant pas à la retraite... bref.. toujours on est toujours aussi con dans certaines administrations..


7.Posté par Ouais... le 01/12/2021 21:19

Poste 6, certain chiffres sont délibérément cachés il faudrait connaître le nombre de personnes malades le nombre de chef d entreprise qui peuvent avoir plusieurs entreprises , perso je planche la dessus depuis un moment, les chiffres se trouvent dans un ouvrage assez coûteux. En outre il est recommandé de ne pas divulguer certains statistiques.tout ceci à pour but de rouler les gens, de diviser.

8.Posté par Habitant le 02/12/2021 15:16

L'emploi à la Réunion, c'est un grand sujet.
Nous sommes sur une île somme toute assez développée, jeune et où les personnes sont bien formées en général.
Il y a donc un potentiel, pourtant, on n'en fait pas grand chose.
Beaucoup de jeunes, diplômés ou non, partent en métropole ou ailleurs pour avoir plus d'opportunités.
Les sujets de discussion sur lesquels les politiques se battent sont plus pour les emplois aidés etc ...
Comme si la Réunion n'avait pas la capacité d'être plus ambitieuse que cela, de réellement développer ses entreprises et donc d'y employer nombre de ses habitants dans des postes qualifiés.

9.Posté par Pierre Rico le 02/12/2021 20:21

Mince, moi qui croyais que cela aller très mal...On entend les oiseaux chanter dans les zones industrielles mais le chomage baisse...
J'aurais pas du faire économie mais " administration "..............

10.Posté par Assez le 26/12/2021 15:10

J’aimerais une étude approfondie c’est quoi le travail proposé ? Vigile,surveillant ou autre en intérim ccd . Jusqu’à quand scooter repas etc....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes