MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les quelques souvenirs de 1977 à l’usine de Stella


Alors que d’habitude, l’allée ornée des pieds de flamboyants menant à la maison du Directeur était habillée de rouge. Pour cette année là peut-être c’était un signe, nous avons observé, que les flamboyants du devant de l’Usine sucrière de Stella commune de Saint-Leu, avaient du mal à fleurir...

Par Jean Claude COMORASSAMY. - Publié le Mercredi 17 Décembre 2014 à 09:51 | Lu 480 fois

Même le temps était maussade en ce mois de décembre 1977, pendant que les derniers bruits sonores de l’Usine et les grincements des moulins faiblissaient au fur et à mesure et au fil des jours, pour s’éteindre comme à l’accoutumer à quelques jours avant la Noël.

Par contre, c’est les bruits des tambours qui se font entendre à quelques pas de cette Usine de Stella où des cérémonies « amarr' carp » étaient organisées à la chapelle Tamoule, située à une centaine de mètres de « l’étoile du matin ». Mais, les parfums du sucre, de la mélasse, de la bagasse, des résidus de la canne… continuaient à nous enivrer les narines pour quelques temps encore.

La campagne sucrière de 1977 s’achevant, elle nous a livré des résultats très satisfaisants aussi bien en tonnage de canne qu’en rendement en sucre, aussi il faut rajouter que l’Usine sucrière de St-Leu n’a recensé aucune panne grave ou presque, durant les six mois de fonctionnement. L’Usine était en bonne santé et rentable, des dividendes étaient même distribuées à l’ensemble du personnel permanent voire aussi des saisonniers ainsi qu’une vingtaine de kilos de sucre pour tous…

Après les derniers nettoyages et rangements, qui se font par les ouvriers permanents, tandis qu’arrivent les dernières payes de ce mois de décembre 1977. L’ensemble des travailleurs se mettaient en rang dès 9 h du matin, face au grand bureau, attendaient chacun leur tour, puis sortant un par un, avec des liasses de billets à la main, tandis que nos épouses ou mamans étaient présentes pour récupérer de suite ce gain pour le ramener dans notre « petite case », c’était une tradition à Stella… Le personnel était heureux du travail réalisé pendant l’année, suivi d’une bonne paye (avec des heures supplémentaires de la campagne) avec bientôt le mois de congés qui débutait.

Pourtant, personne (le personnel) ne s’en doutait du sort réservé à notre Usine, alors qu’elle était déjà condamnée à mourir. Sauf, nos « bourreaux » de l’époque, nos élus qui ont sus gardé sous silence cette fermeture définitive, provoquant une catastrophe et des traumatismes sans précédent aussi bien pour les ouvriers que pour l’ensemble des quartiers environnants. L’annonce n’a été faite qu’en 1978 par le Directeur lui-même au bord des larmes, disant que : « La décision de fermeture de l’Usine de Stella a été prise et qu’il n’y aura plus de campagne sucrière dans cette Usine, c’est fini… ».

Alors, nous avons maudit ses « profiteurs » des subventions, qui au nom de la modernité et de la rentabilité nous ont jetés comme des citrons pressés. Mais, l’histoire se répètera encore pour d’autres Usines sucrières par suite. Mais, pour l’Usine de Stella une seconde chance s’est vue offerte en 1991 en devenant Musée, et elle a bien été tout un pan de l’histoire pour Stella, pour la Réunion et pour la commune de St-Leu.

Jean Claude Comorassamy
Ancien « travayer tabisman » de Stella.




1.Posté par KLD le 17/12/2014 22:19

c'est important les signes de la nature , vive l'animisme , la religion originelle !

2.Posté par excellent le 18/12/2014 11:06

courrier des lecteurs très intéressant, bien écrit... on plonge dedans.

merci M. Comorassamy, des textes comme ça j'en lirais tous les jours, j'étais déçu en constatant que j'étais arrivé à la dernière ligne.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes