MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Les propriétaires des bateaux coulés ne seront pas remboursés par leurs assurances


Par - Publié le Jeudi 28 Octobre 2010 à 11:43 | Lu 1415 fois

Non seulement les propriétaires de bateaux n'ont pas été prévenus par les autorités compétentes (CROS, Météo France), mais ceux dont les embarcations ont coulé dans les ports de Sainte-Marie et de Saint-Pierre seront victimes une deuxième fois puisqu'il semblerait que le gouvernement ne publiera pas de décret de catastrophe naturelle, les vagues du tsunami étant très concentrées géographiquement et n'ayant occasionné, au final, que peu de dégâts.

Or, en l'absence d'un tel décret, les propriétaires ne pourront pas se faire rembourser par leurs assurances...

On comprend qu'ils soient en colère...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Deacout le 28/10/2010 13:05

Merci les faignants !!! Incapable de prevoir quoi que ce soit et toujours en gréve.

2.Posté par lagourde le 28/10/2010 13:13

Faut demander à Lagourgue, apparemment il distribue l'argent aux employés méritants politiquement !!! en toute illégalité

3.Posté par kersauson de (P.) le 28/10/2010 15:19

propriétaire de bateau
ne veut pas dire MARIN

ici ce sont presque tous des marins d'eau douce
qui ont peur de l'eau (ou lala) savent pas accrocher la "FICELLE"
et sont plus expert a consommer du rohm que faire
la course du rhum !

le prefet de 2007 lui ne savait pas qu'il pouvait y avoir des VAGUES (cf la "faible houle") de mai 2007
j'ai du lui expliquer la différence entre la Corse et la Bretagne !

4.Posté par jean jouhis le 28/10/2010 15:25


ici ce n'est pas un TSUNAMI et d'une

et de deux les propriétaires de bateaux ont bien été prévenus !
mais qd on pionce dans le jus de son rhum !! c'est sur on reagit plus

maman l'eau est montée sur le bateau
pourquoi mon pty bateau a pas d'ailes !

bon ils ont décuités là ? puis écopés ?

5.Posté par etjosedire le 28/10/2010 15:49

Il faudrait que les victimes lisent leur contrat de location d'amarrage portuaire.

N'y aurait il pas une clause prévoyant une information de ce genre qui doit être fournie par le port qui risquent de voir ses pontons submergés ?

Sinon, il vous faudra dorénavant prendre la météo ailleurs qu'à la Réunion, à Maurice par exemple.

6.Posté par Jeff le 28/10/2010 16:10

Bien malheureux pour les propriétaires concernés, il va falloir qu'ils en subissent les dommages.

Maintenant aux autorités d'en tirer les conséquences : Sainte Marie est un mouillage insécurisable mais ce n'est pas une raison.

Il faut se rappeler qu'il n'a été construit que pour sécuriser l'aéroport et accueillir la SNSM pas pour servir de marina. Mais la pression des uns et des autres à pousser à mettre des pontons, avec tous les risques que cela comportait, il ne fallait pas être un grand expert pour analyser les risques de cet abri mais un bien piètre ingénieur (expert)pour avoir dessiné cet abri et laisser faire l'amarrage des embarcations : un abri sur la côte Est avec une houle, un courant et un alizée quasi permanent de secteur Est, cela aurait du permettre une plus grande réflexion que le seul dessin d'une digue. Digue qui bien souvent modifie les flux, le ressac interne du aussi à la faible profondeur en a été accentué.

Il faudrait repenser la structure et seul un port à sec serait probablement le bon compromis,mais quel est l'entrepreneur qui va prendre le risque. La construction des racs de stockage est une chose mais il faut du matériel de levage, de mise à l'eau et plus important du personnel (2 à 3 personnes pour la manutention) de 6h du matin au coucher du soleil, y compris le week-end où alors le port ne serait plus un espace liberté. Le ou les pontons de mise en attente ne peut être que sous la responsabilité des propriétaires, hors des heures d'ouvertures, voilà en gros le tableau. il en existe de nombreux à travers le monde et en Métropole.

Le seuil de rentabilité est aujourd'hui connu (minimum 200 embarcations de 5 à 7m) pour une ammodiation de 1000€ annuel, Alors quel est l'entrepreneur qui est prêt à prendre le risque pour peut-être 200 000€ de CA avec 1 000 000€ d'investissement?

7.Posté par Jeff le 28/10/2010 16:19

Suite post précédent/

Ne pas oublier que le stockage port à sec doit se faire aux normes "cyclone" donc sous hangar en dur avec des racks pas supérieurs à 2 niveaux.

8.Posté par Caton2 le 28/10/2010 17:01

Jeff je te trouve bien gentil avec ces gens. N'est pas marin qui veut. Quand j'avais un bateau, je n'avais pas d'assurance (pour le bateau) c'était la tradition autrefois. Mais depuis que plaisance=fric, beaucoup de connards friqués jouent à être marin et les asssureurs se régalent, vu le prix des bateaux. Sauf que les assureurs savent se préserver des caprices de la mer. Bien fait pour les faux marins qui se croient assurés... N'est pas marin qui veut, comme le rappelle Kersauzon. Vrais marins, je vous aime. Être vraiment libre ça se mérite.

9.Posté par Allo ? A l'eau.... le 28/10/2010 17:09

Merci Jeff d'avoir enfin posé les bonnes questions au milieu de tous ceux qui crient à l'assassin sans rien connaître. Avoir le beurre et l'argent du beurre a de tout temps été une problématique réunionnaise...

10.Posté par Alerte à Malibu ! le 28/10/2010 21:12

Il y a-t-il eu une alerte tsunami ?
Qui est chargé de la relayer dans la zone ?
Quelle est la procédure d'alerte en fonction de la "vague" attendu ?
La procédure a-t-elle été respectée ?
L'alerte a-t-elle été diffusée ?

11.Posté par Caton2 le 28/10/2010 22:01

10. Honni soit qui mal y (bu) boit! Tu sais ce qu'un marin (un vrai) doit faire, lorsque les ports ne sont pas sûrs et qu'il y a un phénomène naturel (tsunami, cyclone, etc.)? .... Tu ne sais pas donc je te donne la réponse: sortir en mer, et aller loin des côtes. Oui, un bateau, digne de ce nom (pas les merdes qu'on peut mettre facilement au sec sur un parking à terre, et qu'on trouve à Sainte Marie), sera plus à même d'étaler des conditions extrêmes en mer, que dans un port pourri... mais pour faire ça faut avoir un bateau, un vrai, et être un marin. Un bateau, un vrai, ça s'achète avec du pognon. Être un marin, ça ne s'achète pas. Je dirai même, ça ne s'apprend pas. Ça se vit.

12.Posté par boyer le 30/10/2010 18:10

une pensée emue pour les glands d'antenne reunion qui se gargarise que la greve de meteo france est sans importance puisqu'il suffit d'aller sur le web...


details amusant: tous les jours, antenne bourbon annonce que les 3 prochains jours vont être ensoleillés

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes