Société

"Les propos intolérables ne doivent pas occulter le problème de l'errance"

Jeudi 21 Mars 2019 - 14:11

Le scandale occupe la sphère médiatique depuis ce mardi. Brigitte Bardot, dans un courrier visant à dénoncer la maltraitance animale sur l'île, a insulté les Réunionnais en les qualifiant de "population dégénérée" ayant gardé ses "gènes de sauvages". Une bien mauvaise publicité pour La Réunion, qui vient s'ajouter à une image déjà ternie par la problématique de l'errance. Ce qui ne manque pas de faire réagir les professionnels du tourisme.

"Je ne cautionne absolument pas les propos de Brigitte Bardot, je ne peux pas admettre qu’en 2019 on puisse traiter les gens comme ça", s'indigne Patrick Serveaux, président de l'Umih (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie), "blessé" par de telles paroles.

"Mais j'estime aussi inadmissible qu'en 2019, on trouve autant d'animaux qui errent dans les rues", ajoute celui pour qui la polémique "ne doit pas occulter cette problématique" - à l'origine bien souvent de la maltraitance.

"Sur la cause animale, nous avons tous des efforts à faire"

Pour l'ancien président de l'IRT, les répercussions de ce fléau sur le tourisme ne sont plus à démontrer. Il en a d'ailleurs des exemples concrets : "Des clients m’ont dit qu'ils ne revendraient pas à La Réunion parce qu'ils ont été choqués. J'ai aussi reçu un couple qui est reparti avec un chien qu’ils ont adopté, parce qu'il ne pouvait pas le laisser dans cet état"
 
"Sur la cause animale, nous avons tous des efforts à faire. La collectivité ne peut pas régler systématiquement les dérives des individus", ajoute-t-il, appelant à la responsabilité de chacun. Car les chiens ne doivent pas pouvoir divaguer dans les rues, surtout s'ils ne sont pas stérilisés. "La situation sociale de certains ne leur permet pas d'avoir les moyens de prendre en charge ce coût. La collectivité doit aider en accompagnant dans politique de stérilisation". Et en cas de naissance non-contrôlée, il est même selon lui malheureusement préférable d'euthanasier dès la naissance. 

Une table ronde est organisée la semaine prochaine à la Nordev avec les professionnels du tourisme et les collectivités, lors de laquelle la problématique sera abordée.
M.A
Lu 2327 fois



1.Posté par tijean le 21/03/2019 14:34

si les frasques de bardot peuvent servir à améliorer la vie des animaux ce sera pas tout perdu.

2.Posté par Pascale le 21/03/2019 15:00

Si une campagne massive d’euthanasie serait lancée, une bonne pour fois pour toute ce problème serait réglé! mais non ya trop d'hypocrisie de la part de ces protecteurs de chiens qui les euthanasient aussi au passage quand ça leur arrangent bien!!!!!!!!!!!

3.Posté par Choupette le 21/03/2019 15:09

Les propriétaires éligibles à la stérilisation gratuite objecteront qu'ils n'ont pas les moyens de transporter leur animal jusqu'au centre vétérinaire.

Donc, il faudrait, après une enquête domiciliaire, effectuer la stérilisation à domicile. L'assistanat, encore et toujours ... .


4.Posté par Piotr le 21/03/2019 15:40 (depuis mobile)

J’ai des voisins qui ont une villa clôturée et qui roulent en Mercedes, et leur chiens sont toujours dehors

5.Posté par MôveLang le 21/03/2019 16:44 (depuis mobile)

On met la main à la pâte pour clouer le bec à la vieille radote, on fait quoi des errants si on ne les Zigouille pas, on fait quoi des propriétaires qui favorisent cela. On fait quoi des associations qui ne fait rien contre ces propriétaires l

6.Posté par Yes ! le 21/03/2019 16:55 (depuis mobile)

A chaque footing je suis attaqué par des chiens divaguants, et ça fait rire les propriétaires. Mais l'un deux va être convoqué au tribunal avec 7500 € d'amende pour morsure... que font les politiques ?

7.Posté par Sisi le 21/03/2019 17:00

Stérilisation gratuite de mon animal. ..... bravo la casud (sans condition de ressource). Il fallait juste s' inscrire. Fallait etre patiente mais le redultat est là. Encore merci

8.Posté par ousanousavadon le 21/03/2019 17:16

Il a raison, les chiens errants sont un vrai problème qu'il est urgent de régler, au delà des propos intolérables de Bardot

9.Posté par Fredo974 le 21/03/2019 17:30

POST 4 PIOTR

Quelle couleur la Mercedes ?

10.Posté par Fredo974 le 21/03/2019 17:42

Je tiens à signaler que je n'ai pas porté plainte contre Bardot car je n'ai pas que celà à foutre ..

11.Posté par Pamphlétaire le 21/03/2019 18:03

Je pense que dans le cas où Mme Bardot n'avait pas utilisé des propos déplacés dans la forme, le fond serait oublié comme il l'a été depuis des lustres et comme il est oublié ici où la forme prime sur les atrocités sur les animaux, sur les animaux laissés en errance, en vagabondage, livrés à eux-même avec souvent une irresponsabilité de leurs maîtres pour emm....voisins et autres citoyens...Un article auquel se rattacher? Voir le lien et en prendre connaissance...

Quand les élus s'attaquent aux conséquences, plutôt qu'aux causes de l'errance animale /...

12.Posté par Jean Thevenet le 21/03/2019 18:38

Il n'y a pas que l'errance animale, mais aussi les chiens enfermés qui ne sont pas errants, détenus, sans jamais la moindre promenade juste la gamelle (et encore pas toujours assez remplie la gamelle), et aboyer, parfois jour et nuit: une nuisance sonore qui pourri les relations de voisinage et qui peut entraîner des frais financiers ahurissants pour tenter de s'en protéger.

13.Posté par bravo le 21/03/2019 19:19

Enfin des propos sensés loin de la diversion politicarde et médiatique qui veut occulter le problème réel !

14.Posté par Louis Pariot le 21/03/2019 20:55

Bravo monsieur Serveau ! Vous êtes le seul qui osez ! Vous avez osé en son temps parler des déchets, aujourd'hui vous osez parler du problème des animaux ! Ce sont des gens comme vous qu'il faudrait trouver aux commandes et pas les clowns actuels

15.Posté par La gitane le 21/03/2019 21:30 (depuis mobile)

Brigitte à soulevé un "lièvre"

Et vous a mis une belle raclée

Agissez contre l'errance et la maltraitance animale

Le reste : ce sont des maux (mots)

16.Posté par Anne Mangue le 22/03/2019 02:07

@2.Posté par Pascale . NON à une campagne d'euthanasies massives, les animaux ne sont pas des objets, ni des déchets mais des êtres vivants sensibles. Par contre, OUI à un campagne de stérilisations massives.

17.Posté par Briandoht le 22/03/2019 07:21 (depuis mobile)

Au delà des propos de BB condamnables,c est l image de l île peu positive qui prend encore un sacré coup. Bon nombre de personnes de l exagone nous considére comme peuple de second zone, comme bananière voire vivant dans la brousse et sous développé

18.Posté par Briandoht le 22/03/2019 07:32 (depuis mobile)

" Il n y a jamais fumé sans feu" c est comme cela que travaille les subsconsciences collectives. Les potentiels touristes qui ne connaissent pas l ile retiendront que du négatif du genre : l île aux requins, maltraitance et errances d animaux ...

19.Posté par Le Jacobin le 22/03/2019 09:40

Regardez du côté des tarifs des vétérinaires à la Réunion, vous comprendrez que certains ababdonnenet leurs toutous faute de pouvoir payer un comprimé 13 € pour soulager le s puces du toutou pour 30 jours.

Il n'y a pas que dans les rayons des supermarchés que la vie est chère.

La Réunion est devenu un Casino à ciel ouvert ou chacun arrive avec sa raclette pour faire tomber le magot dans la besace.

Encore un exemple: un liquide contre l’arthrose vendu entre 180€ et 200€ à la Réunion prix Métropole 59€
mais ou allons nous.

20.Posté par maikouai le 22/03/2019 12:16

Méconnaissance de la Môme :
A part le seul talent qu’on lui reconnaissait et reconnaisse, relevait plus de sa plastique, la méconnaissance des arguments que cette dame emploie pour tenter de défendre la cause sérieuse de la maltraitance animalière, permet toutefois de soulever ici nombre de lacunes et incuries.
Concernant la maltraitance animale autant subit que provoquée, il serait grand temps de proposer autre chose que de la prévention.
Nos élus, nos faiseurs de lois, doivent désormais légiférer, si ce n’est pas encore le ca, pour permettre de sanctionner tous les laxismes et irresponsabilités que subissent quotidiennement cette Ile : vente libre des NAC ; abandon des animaux domestiques ; dépôts d’ordures sauvages ; abandon des carcasses de voiture ; entretien des gites larvaires ; incivilités diverses (sonores, visuelles…). Le tatouage des animaux (difficile pour la volaille) devrait être aussi envisagé comme solution contre l’abandon et le vol.
Pour conclure, ceux qui subissent ces agressions, sont à la limite de « l’explosion », il devient urgent pour nos dirigeants de solutionner ces méfaits insupportables et intolérables.

21.Posté par Anne Mangue le 22/03/2019 13:45

Je pense que Brigitte Bardot a joué la carte de la provocation pour montrer son exaspération concernant la situation intolérable de la condition animale à la Réunion. Toutefois, je ne suis pas d'accord avec les mots employés par Brigitte Bardot qui dépassent certainement sa pensée et qui sont excessifs mais, il faut reconnaître que la condition animale ici est pitoyable, elle mérite d'être dénoncée car la situation est toujours aussi déplorable : nombreux cas de maltraitance, euthanasies à tour de bras dans les fourrières, nombreux animaux en détresse en errance, et à ce sujet récemment J'ai été bouleversée par l'article de ce jeudi 21 mars sur le site de Zinfos974, A la une
Ste-Clotilde : Un chiot de 3 mois retrouvé la peau sur les os
J'estime aussi que ceux qui ne respectent pas les animaux ne respectent pas plus les humains. Pour terminer, fort heureusement, il y a aussi bien des réunionnais qui rendent heureux leur animal, qui s'en occupent bien, d'autres aussi qui viennent en aide et au secours d'animaux en souffrance, il y aussi bien des réunionnais qui sont bénévoles dans des associations de protection animale, toutes générations confondues. Comme on dit, faut pas mettre tous les réunionnais dans le même panier, car un bon nombre d'entre eux sont des gens formidables, au coeur sensible et humain et sont également sensibles à la cause animale.

22.Posté par Mwa la pa di le 22/03/2019 14:38

Indépendamment de la stupidité de B B, l'errance animale est un véritable fléau dans notre département ou région. Problème qui n'est pas pris en compte comme il devrait l'être par les politiques. Seul quelques effets d'annonce sans concrétisation de la part de TAK ou d'un autre. La question devrait être posé non pas en langue de bois, mais en réel objectif à réaliser dans le temps avec les moyens. On a bien réussi à donner des millions pour les voyages d'agrément on pourrait créer quelques centres sur la Réunion avec non seulement stérilisation, mais aussi des lieux de parcage empêchant ainsi les chiens d'aller errer dans le "chemin". Mais voilà, nos élus comme d'ab n'ont pas de couille et il faudra attendre la mort d'un humain peut être pour qu'ils réagissent. Puisque même les attaques de troupeaux ne suffisent pas ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie