Education

Les profs du collège Paul Hermann montent au créneau

Mardi 15 Décembre 2009 - 07:45

Près de soixante professeurs du collège Paul Hermann à Saint-Pierre ont débuté un mouvement de grève ce lundi matin après avoir appris que leur établissement ne ferait pas partie du Réseau Ambition réussite (RAR). Une décision intervenue vendredi dernier et qui ne correspond visiblement pas aux attentes et aux "promesses" du rectorat.


Les profs du collège Paul Hermann montent au créneau
Ils étaient nombreux hier matin à débrayer et à ne pas assurer les cours au collège Paul-Hermann à Saint-Pierre. Et pour cause, 65 professeurs ont fait part de leur mécontentement concernant une décision du rectorat. Une décision négative quant à la procédure d'intégration de l'établissement dans le réseau ambitions réussite. Pourtant, des garanties "orales" avaient été données.

C'est en fin de semaine dernière, vendredi plus précisément, que les professeurs du Sud ont appris la nouvelle suite à une réunion de commission qui n'a pas donné de feu vert à leur établissement. Considéré comme sensible, il semblait pourtant réunir plusieurs conditions en vue de ce classement en RAR.

Le Réseau ambitions réussite permet l'octroi de moyens supplémentaires à travers des projets éducatifs ou encore la réduction des effectifs dans les classes en parallèle avec un renforcement du personnel. Ces moyens ont pour objectif de renforcer le contact entre les élèves en difficultés et le système scolaire

De leur côté, les professeurs grévistes avaient demandé une rencontre avec le recteur Mostapha Fourar vendredi dernier avant de renouveler cette requête hier. Le mouvement devrait se poursuivre aujourd'hui et avec lui les perturbations dans les cours programmés.
Ludovic Robert
Lu 3045 fois



1.Posté par bugg le 15/12/2009 08:32

c'est bien beau d'illustrer mais l'image ne correspond pas du tout

2.Posté par Ded le 11/02/2010 16:51

Si, si l'image correspond, c'est le Rectorat vu de "derrière"

A propos des profs qui s'insurgent de voir leur établissement perdre des moyens ( pour faire bref, vous êtes dans un établissement scolaire aux résultats catastrophiques, le bahut est situé dans une zone sensible, à la population en souffrance et en proie au chômage, on vous classe en ZEP ou autre et vous avez des moyens supplémentaires. Les gens se mobilisent et ça marche, le niveau remonte...on vous retire les moyens alors que le quartier n'a pas changé, que les difficultés sont toujours à la porte et qu'avec la suppression de ces moyens ,elles vont revenir.)

C'est ce qui arrive à des collèges du Sud ou au LP patu de Rosement à St Benoît.

Les profs s'insurgent..
Pour certains , ils sont reçus par le Recteur , (qui , notons le au passage , est nommé là pour appliquer la politique de casse voulue par ce gouvernement ...recteur c'est un poste politique pas"pédagogique, faut le savoir)
Et ce brave homme les reçoit comme des merdes ,il n'y a pas d'autres mots car enfin un prof c'est quoi pour la "haute administation" une merde qui doit aller au charbon le matin prendre des coups ( voir ce qui se passe en ce moment en banlieue parisienne)et fermer sa gueule!

Eh oui, c'est ça l'éducation nationale d'aujourd'hui...:c'est "Silence , on démolit" seuls les gosses de riches auront bientôt droit à une éducation digne de ce nom!

Parents , réveillez-vous, soutenez les profs et sauvez les études de vos enfants, vite ,ça urge!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter