Education

Les professeurs du lycée Stella reconduisent leur grève

Lundi 17 Février 2014 - 11:52

Les professeurs du lycée Stella reconduisent leur grève
Le personnel enseignant du lycée Stella de Piton Saint-Leu reconduit ce lundi la grève entamée vendredi 14 février.

Cette décision a été entérinée à la suite d'un vote en assemblée générale tenu ce lundi à 8h30. Le nombre d'enseignants grévistes est sensiblement plus conséquent que les 70% atteints vendredi dernier, signale Laurent Pignarre, enseignant et porte-parole de l'intersyndicale.

Rappelons que les professeurs demandent au Rectorat de revenir sur sa décision de diminuer le volume horaire d'enseignement pour la rentrée d'août 2014. La dotation horaire d'enseignement sera amputée de 54h30, ont calculé les grévistes, si la décision du Rectorat venait à être maintenue. Dans le même temps, les effectifs augmenteront à la rentrée avec la création d'une seconde classe d'économie sociale en terminale.

L'inspecteur de la vie scolaire est venu écouter les doléances du personnel enseignant mais pour l'heure aucun infléchissement du Rectorat ne leur est revenu.

Au lycée, les cours sont néanmoins assurés pour les élèves dont les professeurs ne font pas grève.

Une autre AG se tiendra mardi matin.
LG
Lu 634 fois



1.Posté par noe le 17/02/2014 14:16

Diminuer le volume horaire des enseignements va porter préjudice aux élèves ...
Certaines matières risquent de n'être plus enseignées ou pas suffisamment enseignées ... Déjà que nos enfants sont faibles , que notre académie traîne la patte dans les derniers rang du classement des académies de France ... nous deviendrons les cancres de la République sous peu !

Il faut que le rectorat revoit sa copie ...concernant les volumes horaires de ce collège déjà difficile !
Souvent on fait tout pour briser le travail des profs qui aiment leur boulot !

2.Posté par le neveu de noe et sonia le 17/02/2014 21:24

Mon oncle ose critiquer le Recteur. Il faut dire que le Recteur n'a pas "adhéré" à sa proposition de calendrier scolaire. Allons, mon oncle, ne sois pas rancunier et pense à ménager l'avenir ! Cela pourrait "impacter" ta carrière.

3.Posté par christobal le 18/02/2014 07:20

Des gratteurs de fesses voila la vérité pure et dure du monde enseignant à la Réunion! avec plus de 150 jours de vacances par an et des salaires hors normes + 30% allez jouer canette!

4.Posté par @ christobal le 18/02/2014 11:35

Plus de 150 jours de vacances par an, écrivez-vous ? Vous êtes bien bon. Non, c'est au moins plus de 400 jours par an dont ils profitent pour "gratter leurs fesses". Et c'est un minimum.

5.Posté par ziskakan le 18/02/2014 12:02

54 heures en moins par semaine ?
Diable...par la barbe de Marx ça fait presque 4 postes d' enseignants à "temps plein" ça , fini le temps du dégraissage de mammouth...il faut décarcasser à la tronçonneuse et faire du compost de cette administration infectée de gauchistes propagandistes feignants et pleurnichards !

6.Posté par nrj le 18/02/2014 12:17

La Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) consiste depuis 2007 à une réduction
massive des capacités de l’Etat, dans tous les domaines : école, police, gendarmerie, armée,
tribunaux, hôpitaux publics, préfectures, etc.
Les économies qu’elle permet de réaliser sont faibles : 7 milliards d’euros au total sur la
mandature selon les prévisions du gouvernement.
Selon le rapport 2011 de la Cour des Comptes, en 2009 le non-remplacement d’un
fonctionnaire d’Etat sur deux partant à la retraite n’a rapporté que 100 millions d’euros. Pour
un coût social très élevé : échec scolaire, insécurité, moindre aménagement du territoire,
dégradation du service rendu à l’usager, qualité de soin inférieure.

Il faut créer des emplois de fonctionnaires dans l'EN !
Mieux vaut prévenir que guérir !
La dotation dans le 2e degré pour la rentrée 2014 pour la Réunion : ETP en postes: + 10 et ETP en HSA: +3

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter