Economie

Les produits D.E.F.I redonnent le sourire aux filières d'élevage à la Réunion

Samedi 9 Février 2013 - 08:35

Depuis deux ans le projet D.E.F.I pour "Développement de l'Elevage et des Filières des Interprofessions" est porté par les professionnels de l'élevage via l'ARIBEV (Association réunionnaise interprofessionnelle pour le bétail et la viande) et l'ARIV (Association réunionnaise interprofessionnelle de la volaille), avec le soutien de l'Etat et de l'Union Européenne. Un projet qui se traduit pour les consommateurs réunionnais par des prix plus bas dans les grandes surfaces sur les filières boeuf, porc, volaille et Lait. Et ça marche, puisque les filières ont vu leurs ventes décoller et le projet n'est pas prêt de s'arrêter.


Les produits D.E.F.I redonnent le sourire aux filières d'élevage à la Réunion
"En 2009, l'interprofessionnelle a voulu apporter sa pierre à l'édifice au problèmes sociaux et pour redonner du pouvoir d'achat aux Réunionnais", explique Jean-Hugues Argenthe, président de l'Aribev. Dans les faits, cette volonté s'est traduite par la création du projet D.E.F.I pour apporter du pouvoir d'achat aux Réunionnais grâce à une baisse des prix pérenne sur une liste étendue de produits locaux (près d'une centaine), mais également pour les inciter à la préférence régionale dans l'acte d'achat pour stimuler la production locale, développer les filières et accroître les emplois.

"Pour les consommateurs, la baisse des prix a été comprise entre 7 et 25% sur les produits", ajoute-t-il. Les filières professionnelles ont vu leurs ventes augmenter considérablement dans certaines filières. "Pour la volaille, les ventes ont augmenté de 30% et pour le porc de 9%", précise-t-il.

Concrètement, le projet D.E.F.I a été possible grâce à l'octroi d'une enveloppe annuelle de 4,5 millions d'euros consentie par l'Etat et l'Union Européenne pour les trois premières années du projet. L'ensemble des partenaires interprofessionnels de D.E.F.I., notamment les industriels locaux, ont également convenu d'importants efforts, de quelque 7 millions d'euros sur deux ans.

Mais ce projet n'est pas seulement à destination des consommateurs, il a permis également à des éleveurs de pouvoir s'installer. En deux ans, le programme a créé une véritable dynamique d'emplois en accompagnant l'installation de nouveaux éleveurs. "En 2012, 7 nouveaux éleveurs ont pu s'installer et 15 autres projets ont été déposés", explique Jean-Hugues Argenthe. Le projet a atteint 15 % de l'objectif qu'il s'est fixé c'est à dire l'installation de 140 nouveaux éleveurs à l'horizon 2020.

"Le bilan est très positif" se réjouit Freddy Agathe, président de l'ARIV. "On répond à la problématique des prix mais également à la crise. Et tout cela se fait au bénéfice des filières professionnelles", ajoute-t-il.

Pour cette année, le projet D.E.F.I. intègre un nouvel acteur, la filière lapin - dont les ventes ont décollé depuis le 1er janvier de +47% - et le projet a encore de beaux jours devant lui puisqu'il doit s'achever d'ici 2020.

D'ici là, un premier bilan sera dressé avec les services de l'Etat à la fin de l'année 2013.
Lu 2799 fois



1.Posté par noe le 09/02/2013 08:19

Tant que c'est pas pourri comme dans cette boucherie de St Paul , on peut dire que des produits DEFI sont excellents au goût , aux couleurs ,à l'odeur suave de la chair ... comme quoi ils savent transformer des cadavres d'animaux en viande bien présentable ...
Pas bon pour les végétaliens !

2.Posté par tikok le 09/02/2013 10:00

zot la oubli di lé nouri avec maïs OGM rabato OGM

3.Posté par MARTINEBONBOIS le 10/02/2013 13:54

Les produits défi où comment l'agro business est en action. L'agriculture industrielle ( engrais pesticide et hormone) qui nous donne à bouffer de la m---e, qui pollue durablement, qui profite à quelqu'un et qui endette les petites agriculteur, portée aux gémonies par les médias locaux ...cette ile est formidable!

4.Posté par macdo le 10/02/2013 22:22

la pub pour toute la filière de la mal bouffe réunionnaise!

5.Posté par Sabrina le 29/01/2017 19:08

Et personne n'est choqué? Est-on vraiment prêts à tout pour créer de l'emploi? sur le dos de la nature... je suis écœurée. Voilà ce que je ressens... mais peu importe vu que c'est pas cher... et que ça fait gagner de l'argent... Mangez mes enfants et fermez bien vos yeux. Bon appétit.

6.Posté par Lune blanche le 29/06/2017 13:03

Cruel et inconscient, à l'image d'une société qui n'a que pour seule perspective de consommer.
Diabolique

7.Posté par Franck Lucilly le 27/01/2018 17:24

bonjour la réunion et devenue que de l’arnaque on trouve plus des saucisses faite de viande porc réunion c'est que la viande venue des pays a bas prix pour fabrique des saucisses réunion congelé décongelé et revendre sa a nos enfants oh prix pays c'est gens pense qu'a leurs poche c'est la honte;;; le gout pays et vraiment belle

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie