Social

Les pompiers de Saint-Pierre manifestent et bloquent la route

Jeudi 4 Mai 2017 - 11:02

Deux jours après la manifestation des pompiers de Saint-Paul mardi, ce sont les pompiers de Saint-Pierre qui barrent la route avec une affiche "La caserne de Saint-Pierre aux pompiers de Saint-Pierre". Leur mobilisation engendre de gros embouteillages dans les rues de Saint-Pierre, à commencer par celle de la caserne, rue Désiré Barquisseau.

Les pompiers saint-paulois avaient prévenu contre une manifestation d'ampleur départementale. Ils revendiquent plus de personnel, de moyens et de meilleures conditions de travail.

Le barrage engendre d'importants bouchons dans le centre-ville de Saint-Pierre ce jeudi. 

A 11H30, seule la voie dédiée aux bus dans la rue Barquisseau restait bloquée par les pompiers. Les voitures peuvent désormais emprunter la voie descendante. De ce fait, les embouteillages commençaient à être moins importants dans le secteur.

Les représentants syndicaux détaillent les raisons de leur mouvement de grève. Les pompiers de la caserne de Saint-Pierre ont appris que le personnel administratif de la caserne de l'Etang-Salé allaient être transférés à Saint-Pierre. Les manifestants attendent des éclaircissements de leur hiérarchie alors que la caserne de Saint-Pierre doit elle même déménager dans de nouveaux locaux dans la Zac Océan. L'installation doit débuter dans deux mois.


12H Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre, s’est entretenu avec les grévistes en milieu de matinée. A notre micro, il rappelle les efforts financiers importants, tant du Département que de la commune pour voir sortir de terre une nouvelle caserne dans quelques mois dans la Zac Océan Indien. "La commune est maître d’ouvrage, elle apporte 20% (au financement, ndlr) et 80% sont apportés par le Département. C’est un effort important du Département et un effort important aussi de la commune de Saint-Pierre pour la sécurité des concitoyens.  

Je n’ai jamais eu de demande écrite concernant une modification quelconque des travaux qui sont en cours et qui vont être livrés définitivement au mois d’août. Les travaux continuent, en l’état, et seront livrés tel que prévu initialement, avec l’accord des différents parties. Je pense qu’il y a un problème de dialogue, de concertation et je pense que la présidente du Conseil départemental ainsi que les instances du SDIS vont vite permettre que le dialogue reprenne." 


12h30: La manifestation est suspendue après un échange avec le maire Michel Fontaine qui leur a assuré la non modification du plan initial. 

Prisca Bigot sur place



Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 7966 fois



1.Posté par ZembroKaf le 04/05/2017 12:12

La caserne de saint pierre aux pompiers de saint pierre....moi qui croyait que le "sdis" était départemental !!!

2.Posté par specialized le 04/05/2017 13:08 (depuis mobile)

S est quoi cette revendications discriminatoire je suis au sdis et la ou je suis il y a des gens d autres communes je vois pas où est le problème...au sdis y a LA MOBILITER au cas où vous l auriez oublié ça ne marche pas que pour les vedettes du sdis

3.Posté par pipo le 04/05/2017 14:37

A attendant ils picolent des Dodos sur la jetée du port :)

4.Posté par une réunionnaise 97410 le 04/05/2017 14:42

en métropole, quand on dit vous allez à Carcassonne, il faut y aller, quand on dit on va a albi, il faut y aller, quand on dit vous allez à Toulon vous y allez, cela s'appelle les mutations.Cela existe dans toutes les corporations, dans le privé un peu moins, bien que......je ne sais pas.C'est ainsi que vous avez des personnes qui font 5h d'autoroute pour rentrer chez eux les week end, et qui reste sur place toute la semaine.Dans l'education nationale, en métropole, vous avez le mari en Alsace, la femme à Bordeaux, des heures de train....

5.Posté par yabos le 04/05/2017 15:42

Drôles de revendications??!! Ils ne sont pas crédibles ces gugus .

6.Posté par felix pot''''''''1 le 04/05/2017 17:27

les syndicats ne sont mème pas capable d'avoir un mais but commun le biens fonder du service publique.
l’intérêt du personnel,
c'est celui qui va mieux faire de la léchouille avec le grilladin,les politiques
bref le SDIS va mal pas d'avancement pas de moyens opérationnels pas de service fonctionnel
bientôt plus de paye prenons notre destin en main
ÉTATISATION FORMATION pour le bien-être de la population et des bomberos GUEUX
Hosanna mes frères syndicalistes arrêter de vous battre pour vous mais pour le personnels

7.Posté par christian le 04/05/2017 17:57

Eh le Canard
Madame du SNSPP lé plus cap que ou , même si elle demande ouvertement la tête du DDSIS ( après l'avoir glorifié ) La mi comprend mieux
Sauve pas fillette , les adhérents ne comprendront pas
Elle est cuite et bien cuite
Vous , vous êtes un véritable submersible Quand il faut plonger vous n’hésiter pas A nous les leurres pour mieux faire surface plus loin
Dite tout haut , Vive au moins le SNSPP la dessus

8.Posté par christian le 04/05/2017 18:02

Ah , j'ai oublié l'important
Appelle en renfort le '' Cabot sauteur '' du GMTL
Celui la , cause bonpé mais met la tete dans trou
Té zotruche !!!!!

9.Posté par Astérix le 04/05/2017 18:20 (depuis mobile)

Un sacré pauvre mec ce syndicaliste.. Il prône les 12h et voudrait des lits alors que le passage en G12 indique la suppression des lits et aussi la suppression de la prime de logement..St Denis dans l illégalité cautionné par le directeur. Imposteurs

10.Posté par Astérix le 04/05/2017 19:53 (depuis mobile)

Le canard..qui touche la prime a 16%.adjudant chef sans inc2..magouiller et cautionné par ceux qui ont trempé avec lui..n est ce pas tiferblan??tout st Denis y connaît... Band'' hypocrite

11.Posté par yo le 05/05/2017 06:57

Il dit bien passer de 70 lits à 30...pour une caserne qui aura en permanence maximum 20 pompiers fixes et de nuits...sachant que les effectifs risquent de diminuer la nuit du fait qu'il y a moins d'interventions et que la volonté du sdis est de baisser les effectifs en caserne avec des systèmes d'astreinte...
70 lits, ils peuvent donc venir avec femme et enfants peut être?
Même la revendication d'augmenter les effectifs n'est pas totalement légitime, le ratio professionnel /volontaire n'est pas respecté...il y a trop de pro par rapport à la métropole et de loin...
bof...bof...comme revendications pour saint pierre.....d'autres casernes mériteraient plus d'être en grève...cf Tampon par exemple avec des locaux dans un état de délabrement très très avancé...

12.Posté par Indigné 974 le 05/05/2017 18:08 (depuis mobile)

Malheureusement c'est encore un leur c'est pas 70 à 30 lits mais 70 +30 ils veulent tous un lit et en plus ils veulent passer en 12 h un jour va perdent toutes à force tire sur la ficelle et nous va remercié qui coin coin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter