MENU ZINFOS
Social

Les policiers négocient avec les planteurs qui voulaient bloquer devant la caserne Lambert


Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 5 Juillet 2017 à 09:50 | Lu 3687 fois

Les policiers négocient avec les planteurs qui voulaient bloquer devant la caserne Lambert
Déjà que de gros embouteillages sont à constater rue Lucien Gasparin qui sert donc de déviation en venant de la route du littoral, les planteurs ont essayé d'aller figer leurs tracteurs un peu plus loin du Barachois. Ils envisageaient d'aller vers l'entrée ouest de Saint-Denis mais les policiers les en ont dissuadés.

Il reste toujours préférable de prendre le pont Vinh-san en venant de l'ouest.

Les policiers négocient avec les planteurs qui voulaient bloquer devant la caserne Lambert

Embouteillage sur le Barachois en provenance de la route du littoral
Embouteillage sur le Barachois en provenance de la route du littoral

Embouteillage rue Lucien Gasaprin
Embouteillage rue Lucien Gasaprin

Des déviations par la rue Lucien Gasparin et l'avenue de la Victoire
Des déviations par la rue Lucien Gasparin et l'avenue de la Victoire




1.Posté par Eric le 05/07/2017 10:11

Bienvenue à la Réunion, on accepte mes revendications sinon je bouche la route sous le regard et la passivité des forces de l'ordre.

2.Posté par fays le 05/07/2017 10:27 (depuis mobile)

Pourquoi négocier? Totoche à zot

3.Posté par TICOQ le 05/07/2017 10:43

Le laxisme français dans toute sa splendeur ! Dans d'autres pays on aurait envoyé les canons à eau !

4.Posté par Icare le 05/07/2017 10:44

Voilà que le forces de l'ordre négocient. Non mais où elle est cette vraie loi ? On bouche tout, on paralyse l'économie, on bouscule la société....et que fait la loi " elle négocie". Tout n'est que marchandage ! Je ne préfère pas bouger de chez moi et dire que j'ai à faire encore pour 2 jours de travail. Les vacances avant la date de prévue. Encore une fois le peuple est l'otage, nous sommes la monnaie de dissuasion, les moutons...Il serait bien aussi qu'on se rebiffe contre tout ça. Mais bon, nous citoyens lambdas, notre voiture est mal garée, le policier ne viendra pas négocier avec nous mais nous pénaliser direct ! Comprenne qui pourra !!!

5.Posté par TICOQ le 05/07/2017 10:44

La nouvelle devise à la Réunion : FORCE DOIT RESTER AUX PLANTEURS ! La honte !!!!!

6.Posté par Marre des chauffards le 05/07/2017 10:47

Lamentable de voir ça. Retournez dans vos champs et faites ce que vous savez faire au lieu de nous emmerder.

7.Posté par Theliberator le 05/07/2017 10:50

Pourquoi ces grands courageux ne vont pas boucher la "kaz" du préfet ou autre grand ponte ?? Tiens ou meme l aéroport, ou le port ?? Parce qu ils savent qu à ce moment là les autorités vont les faire valser à coup de pied au cul... Par cnotre quand c est le petit peuple personne ne lève le ptit doigt on devrait tous aller faire un tour voir ce préfet fantôme soit chez lui soit à la préfecture pour exprimer notre ras le bol à coup de grenade pays histoire de lui montrer qu on est pas des moutons nous... Mais bon rêvons rêvons...

8.Posté par bref le 05/07/2017 11:00

Quel dommage que les agriculteurs ne se rendent même pas compte du pouvoir qu'ils ont...
Pourquoi rester absolument sous la tutelle d'un État qui n'a rien à faire de la population...

Sortez de cette dépendance et plantez des légumes, des fruits; et vous serez indispensable à la population...

9.Posté par Le Jacobin le 05/07/2017 11:09

Curieusement ce sont les policiers qui négocies, Absence du Préfet, absence du secrétaire générale de la préfecture habilités à négocier concernant la libre circulation sur la voie publique, saisir les tracteurs des contrevenants, car si la grève est permise, l'entrave à la circulation est prohibé par l' (article R.644-2 du Code pénal) vaut à titre confiscatoire l'objet du délit en espèce les tracteurs.

Le Préfet est-il en place?
Le secrétaire générale de la préfecture est-il entrain de faire bronzette?
La Réunion est-elle à la dérive?

10.Posté par hOARAU le 05/07/2017 11:13

Cette république bananière n'empêche, c'est honteux de voir que l'état de droit n'est plus respecté. Qu'attendent les autorités pour infliger les amendes prévues pour le blocage de la circulation?
Que fait le préfet?

11.Posté par JO le 05/07/2017 11:16

Super les forces de l'ordre. ils négocient, ils dissuadent. mais on se moque de qui ? Ou sont les services de l'Etat ? Planqués parce que le préfet n'est pas là, et qu'ils en veulent pas prendre de décision pour ménager leur carrière de planqués !

Les forces de l'ordre sont utilisées contre les citoyens en ce moment. Hier, ils accompagnaient les planteurs pour le barrage de la rivière st Etienne et se foutaient des automobilistes et sur la route des tamarins il y avait une patrouille de motards qui fliquait les automobilistes !!! Les citoyens sont donc devenus la cible des forces de l'odre !!

12.Posté par polono le 05/07/2017 13:29

Avec eux, ils négocient ! À moi ils totochent sans discussion ! Elle est belle la justice dans ce foutu pays !

13.Posté par CITOYEN le 05/07/2017 13:32

C est maintenant les policiers qui prennent des ordres avec ces voyous c est le monde alenvert il faut qu ils changent de métiers ces policiers .

14.Posté par Antiflic le 05/07/2017 14:05

Il n'y a rien à négocier
qu'ils dégagent ces voyous

15.Posté par Fidol Castre le 05/07/2017 15:59

Elle est belle et grande la République ! Tous au défilé du 14 !
Mouarf !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes