Social

Les policiers en rupture de confiance face à leur hiérarchie

Samedi 26 Août 2017 - 10:47

Un rassemblement a lieu ce samedi matin devant le commissariat du Port. Les membres du syndicat Alliance Police Nationale viennent apporter leur soutien à leurs collègues du Port, dont les conditions de travail ne cessent de se dégrader, selon le syndicat.

"Une grande majorité des policiers de police secours de cette commune sont en arrêt maladie", commence le secrétaire départemental du syndicat, histoire de donner la mesure du malaise.

"Ce malaise a pour cause un manque de sincérité de nos décideurs. L'administration parisienne se moque de la qualité de vie des policiers, et notamment de ceux qui sont à 10.000 km. Des engagements avaient été pris avec l'ancien préfet de La Réunion, maintenant nommé auprès de la ministre des Outre-mer. Des engagements permettant d'améliorer les conditions de vie des policiers", affirme Idriss Rangassamy.

Malgré les consultations qui ont été menées, plébiscitant un cycle de travail sous la forme de vacations fortes - un modèle de vacation qui permettrait aux policiers de passer un week-end sur deux en famille - ce dernier n’a pas été mis en place.

Au Port d'abord !

"Malheureusement l'administration, via la direction centrale de la sécurité publique, refuse toute expérimentation. Pire la DCSP, après avoir demandé de suivre ce projet, rejette maintenant ce projet de vacation forte, correspondant aux critères demandés. Notre syndicat ne comprend pas ce revirement de situation. A la veille de l’arrivée des nouveaux affectés, la DCSP refuse de donner satisfaction aux collègues sans donner d’explications". Idriss Rangassamy ajoute que, localement cette fois, les réponses de la Direction départementale de la sécurité publique "sont floues".

"Les policiers sont fatigués de ne pas être respectés. En plus des agressions subies régulièrement en interventions, les collègues ne se sentent plus soutenus par leur hiérarchie directe. Le malaise est profond et le fossé se creuse. Tous les éléments sont au vert pour que les collègues du Port puissent obtenir ce changement de cycle de travail, mais malheureusement, si cela ne se fait pas dans cette circonscription, nulle part ailleurs à La Réunion cela se fera", se désespère le secrétaire départemental Alliance Police. 

Rajeev Floricourt sur place


Zinfos974
Lu 4167 fois



1.Posté par Tony le 26/08/2017 11:05 (depuis mobile)

La porte ouverte à la délinquance...

2.Posté par cheche le 26/08/2017 11:20

Il me parait logique que les policiers puissent avoir un week-end sur deux de repos..mais se porter "pâle" pour un pet de travers, non...car se sont les collegues qui en supportent les consequences par une charge de travail accrue et une sécurité moindre du fait des reductions d'effectifs.Il faut retablir la journée de carence pour reduire le nombre d' absences(surtout les week-ends) qui ne sont pas toujours justifiées. nb: à RUN- 1 journée de carence c'est plus de 100€ en moins sur la fiche de paie,on y reflechi à deux fois avant de se porter pâle!!

3.Posté par GIRONDIN le 26/08/2017 11:50

Du moment qu'ils ne bloquent pas la route.....

4.Posté par sirodelo le 26/08/2017 12:02

ILS SONT OU LES AUTRES SYNDICATS?
AH C'EST VRAI, ILS NE BOSSENT PAS TOUS LES WEEK END ET LES MERCREDIS!!!

5.Posté par am le 26/08/2017 12:02

Si vous (les policiers) savaient réellement quelles sont les motivations du gouvernement, ça fait longtemps que vous auraient démissionné de cet fonction (en particulier ceux qui ont des familles).

6.Posté par Dave le 26/08/2017 10:07

soutiens aux policiers..👍👍

7.Posté par Apero le 26/08/2017 12:16 (depuis mobile)

Oui oui oui. Et il ouvre jamais son clapet quand son collègue mets en danger la vie des autres. Zamal et alcool consommé par des policiers...
Et après ça de pose même pas la question de la vie des gens. Nous on fait pas sauter nos amendes...

8.Posté par Les bienfaits du ladilafé le 26/08/2017 13:00

Les flics ont un sâcré putain de défaut : ils ont une tendance maladive à partager le monde en deux. Le monde des flics d'un côté, celui des non-flics de l'autre. La conséquence principale est qu'ils n'ont aucune considération pour le monde des non-flics et le traite en conséquence. Sachant cela, une victime ne devrait pas s'étonner d'être très mal reçue lorsqu'elle va porter plainte. Et personne ne devrait non plus être surpris de voir le voyou bénéficier d'une espèce d'estime de caste ; question de points communs, sand doute.

C'est pourquoi lors de leurs manifestations, personne ne les soutient. Ils se retrouvent alors seuls. Avec le sentiment d'être mal-aimés. Ils deviennent paranoïaques et s'enferment dans leur monde flic. Ce cercle vicieux se termine souvent par un suicide. Avec leur arme de service. Ils se distinguent jusqu'au bout, nos flics.

Vous l'avez compris. Je ne les aime pas.

9.Posté par Lol le 26/08/2017 13:52 (depuis mobile)

Le port ? Lundi entre 9 et 10h, deux fourgons de police dans une boulangerie = ils prenaient tranquillement une petite collation dans l'espace repas. Super boulot + retraite à 50 ans + primes.. qui dit mieux ?

10.Posté par Totor ! le 26/08/2017 14:48

Comment un policier-bel-ventre i fé pou courre dèrrière un volèr ?

11.Posté par Comme en terre le 26/08/2017 15:19

conditions de vie ou de travail ??

8.
+1

question subsidiaire : il bosse réellement le sieur Rangassamy ou il est syndicaliste déchargé comme dans l'EN ?

12.Posté par Monique depite le 26/08/2017 15:34 (depuis mobile)

POURQUOI LES POLICIERS N A PAS LE DROIT DE MANGER.AU POST 8 IL FAUT PAS DIRE N IMPORTE QUOI ?

13.Posté par s'affaire le 26/08/2017 14:31

Tue tout

14.Posté par s'affaire le 26/08/2017 14:38

Zote i surveillée trops devant les boutique

15.Posté par Ikki le 26/08/2017 16:58 (depuis mobile)

La police n'en glande pas une et ne sait même pas écrire. Même le peuple ne la reconnaît pas. Ils ne sont jamais là qd on a besoin d'eux contrairement aux gendarmes. Il faut les supprimer ! Basta

16.Posté par Maurice le 26/08/2017 19:09 (depuis mobile)

Hé à quoi i serv encore la police comela. Lontan la police te i fait peur comela i fait ri. Ban na i promène toute la journée quand i voit un cagnar passé i tourne la tête. Allons les policiers méritez votre paye svp.

17.Posté par mick le 27/08/2017 07:33

Les charlots dans toutes leur splendeur ..
Sans solde au mini et à l'école pour leur apprendre qu'on écrit véhicule stationné et non stationneR
2X vu en 1 sem pour un pauvre bougre en panne !!!
Qu'on les vire simplement et qu'on donne leur travail à des gens qui veulent bosser!!
En arrêt maladie??? >> Je supprimerai un mois de salaire , prenez gardes les danseuses, notre grand
Président va se fâcher...

18.Posté par jean le 27/08/2017 08:30

Arrêtez de tirer sur ...les policiers.
Ce n'est pas un métier facile ces temps-ci et notre société a besoin d'ordre public.
Je trouve normal qu'ils réclament du temps pour leur famille s'ils doivent donner beaucoup d'heures de travail par ailleurs.
Certains qui tapent sur ces policiers devraient se poser la question s'ils seraient prêts à travailler dans les même conditions....
Dans toutes les catégories sociales, il y a des "pommes pourries" mais de manière générale, nos policiers ont beaucoup de mérites à faire ce boulot où son intégrité physique peut être mis à mal à tout moment par des voyous, déséquilibrés en tous genre....
Post 2 : pas faux la remarque sur les jours de carence. mais il y a tellement de corporations qui en profitent et en abusent également ( fonction publique, collectivités,...)

19.Posté par L'INSOUMIS le 27/08/2017 09:05 (depuis mobile)

Et le Peuple est en rupture de confiance avec la police.....Bref, tout va bien...!

20.Posté par le 27/08/2017 15:09

et la rupture de confiance entre la population et ces policiers on en parle ???
Ce malaise a pour cause un manque d'impartialité de la Police. L'administration policière se moque de la qualité de vie des administrés de Sindni.
Les citoyens sont fatigués de ne pas être respectés. En plus des agressions subies régulièrement sans leurs interventions, les citoyens ne se sentent plus soutenus par leur police. Le malaise est profond et le fossé se creuse. Tous les éléments sont au vert pour que les citoyens puissent obtenir un changement dans la mentalité des policiers mais malheureusement, si cela ne se fait pas dans cette circonscription de Saint Denis, nulle part ailleurs à La Réunion cela se fera", se désespère le collectif de citoyens en colère...

21.Posté par Jose le 27/08/2017 15:28

Qui aujourd'hui peut encore se targuer de faire confiance à sa hiérarchie ?

Nous vivons dans un monde de requins, où dans le monde du travail c'est bosse ou crève, et paie et ferme ta gueule.

Tout est fait pour que la majorité baisse les bras, et se suffise des minimas sociaux.

Objectif: Soleil Vert !

]url:http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19352261&cfilm=300.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >