Social

Les planteurs bloquent les usines du Gol et de Bois Rouge

Mercredi 7 Juin 2017 - 09:33

Usine du Gol
Usine du Gol
Comme prévu, les planteurs bloquent les usines de Bois Rouge et du Gol ce mercredi suite à l’annulation de la réunion de négociations avec les industriels qui a conduit au blocage de l’entrée de la route du Littoral à Saint-Denis en fin d'après-midi.
 
Une autre réunion est prévue demain après-midi mais les syndicalistes prévoient des actions jusqu’à ce qu’elle ait lieu. Les entrées des usines sont donc bloquées depuis ce matin.
 
Pour rappel, Téréos a décidé de ne pas participer à la réunion hier suite aux dégradations des locaux d’Ercane à Sainte-Clotilde, par les Jeunes Agriculteurs et la FDSEA.  
 
Zinfos974
Lu 2287 fois



1.Posté par GIRONDIN le 07/06/2017 10:52


Lu sur zinfo l'année dernière, on comprend mieux pourquoi cela bloque!!!

Alors qui a la + grosse ?


""""La convention canne 2015-2021 (enfin) signée en présence du Premier Ministre
Le 11/06/2015 | Lu 3251

Le Comité Paritaire de la Canne à Sucre (CPCS) a signé ce soir la convention canne 2015-2021 en présence du Premier ministre Manuel Valls, en visite sur l'île, à la préfecture de La Réunion.

Après plus de 100 heures de négociation, les deux parties, Tereos présidé par Florent Thibault et la CGPER représentée par Jean-Yves Minatchy, ont fini par trouver un accord. Le prix global de la prime bagasse est ainsi fixé à 14,50€ la tonne (soit 12,30€ pour les planteurs) au lieu de 9€.

L'Etat a souhaité "répondre à votre demande sur la revalorisation de la "prime bagasse" que vous avez évoqué comme un point essentiel, a commenté Manuel Valls. Les modalités actuelles du calcul du prix de rachat de l'électricité produite à partir de la bagasse auraient entraîné la poursuite dans les années à venir de la baisse qui vous pénalise déjà. Il était donc nécessaire d'en garantir la stabilité car c'est un élément de stabilité des revenus des planteurs et aussi parce que cette production d'énergie renouvelable s'inscrit pleinement dans les objectifs de la transition énergétique."

38 millions d'euros à l'aide nationale annuelle

Autre effort du gouvernement: Le complément de 38 millions d'euros à l'aide nationale annuelle qui sera porté à la connaissance de Bruxelles dans le courant du second semestre 2015. "La perspective de la fin des quotas sucriers en 2017 est une préoccupation légitime, a ajouté le Premier Ministre. Le gouvernement a bien pris en compte les enjeux de cette échéance en termes de risque de pertes de débouchés et de baisse de prix".

Une signature sous tension

Cet accord survient au lendemain de quelques échanges houleux, notamment à cause de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d'exploitants) qui désapprouvait les termes de la convention. Le syndicat minoritaire souhaite en effet une augmentation sèche du prix à la tonne. Ce soir encore, la tension était palpable devant la Préfecture, où des membres de la FDSEA sont venus exprimer leur grogne.

Soulagement en revanche du côté de la CGPER. Le président du syndicat Jean-Yves Minatchy, également co-président du Comité Paritaire de la Canne à Sucre (CPCS) estime avoir "été entendu": "Nous avions soumis huit propositions et ces huit propositions ont été retenues."""""

Le 11/06/2015

2.Posté par cmoin le 07/06/2017 11:51

Il faut enfermer ces criminels!
Avec la fin des quotas sucriers,la canne n'a aucun venir et c'est tant mieux!
Suprimer toutes les subventios de ces planteurs hors la loi!

3.Posté par Jean le 07/06/2017 12:00

represente le 974 bigg upp les amis bientot nouvelle GTR yesssss .
Pou sa i critique allé travail!

4.Posté par faut maintenir la canne le 07/06/2017 14:01

Isautier a reçu des médailles en récompense à la qualité des spiritueux made in Réunion. C'est dire que la QUALITE du sucre et du rhum de la Réunion est bien réelle! Les planteurs doivent être soutenus par la population et préserver leur emploi!

5.Posté par jlc le 07/06/2017 14:23

Bonjour! il faudrait que les usiniers ne prennent plus les cannes des planteurs pour une année et les planteurs quoi faire avec leurs cannes sur les bras.dommage il faudrait arriver là pour qu'ils comprennent.

6.Posté par Stef le 07/06/2017 14:23 (depuis mobile)

Ia post 4. Isautier a reçu des médailles pour leur rhum arrangé, et la concurrence est quasi inexistante, cela se joue chaque année entre 5 producteurs pour 3 médailles...

7.Posté par almuba le 07/06/2017 16:42

A quand un préfet suffisamment couillu pour faire évacuer toutes ces gratelles.

8.Posté par Thierry G le 07/06/2017 17:09

A regarder vos commentaires, on comprend zot ignorance, comme i di le dicton, moin le fier d'etre reunionnais mais pas de la mentalité. La canne c l'un des seul secteurs d'activité marchand qui reste à la réunion avec + de 18000 emplois. Là notre combat c de gratté un meilleur revenu de notre travail nou cherche pa de subvention band couillons, nou le dans la continué tee de nos ancetres contre un gros capitaliste. Alors band rsa, fonctionnaires avec prime vie chere, grater d'qui arrete pler si nou. Di a zot bien si la canne i coulle c toute l'economie i coule, en plis que ca lo rat va ni mange a zot, parce que nora la friche avec lo rat band de niais.......

9.Posté par faut maintenir la canne le 08/06/2017 08:55

Tout à fait d'accord avec Thierry G! Il faut maintenir la canne à sucre: c'est notre patrimoine qui en plus maintient le sol contre l'érosion. Ceux qui croient que l'on va construire à tout va comme à Manhattan, se trompent! Moin mi lé in fonctionnaire et mi soutiens la canne: il ne faut pas diviser les Réunionnais! Nous soutenons la cause des planteurs qui est une bonne cause!

10.Posté par LEVENEUR Gérard le 08/06/2017 12:55

Quand est ce que les planteurs de canne de la Réunion vont-ils comprendre que cette culture n'est pas du tout adapter au sol de la Réunion, il y a bien d'autres cultures qui sont beaucoup mieux adapter au sol de la Réunion, surtout que pour que la canne à sucre soit rentable il faut pour cette culture de très grandes surfaces planes comme au Brésil où là bas j'ai un ami qui possède des surfaces cultivées en canne à sucre quatre fois la superficie de la Réunion et il vend son sucre 2 fois moins cher que celui de la Réunion, il possède ces propres usines pour broyer ces cannes et extraire le sucre qu'il vend sur le marché international et cela sans aucunes aides de la part de personne et d'aucunes institutions nationales ou internationales, et que représente vraiment la production de canne à sucre de la Réunion par rapport au Brésil qui est la référence mondiale dans ce domaine, il faut savoir arrêter de mendier auprès de toutes les institutions nationales et européennes et savoir virer cette culture de tous les plantations et les sol de la Réunion et savoir passer à autre chose le plus rapidement possible, juste garder de quoi fabriquer du rhum de qualité et pas plus, il vaut encore mieux importer le sucre du Brésil qui revient de loin bien moins cher que celui de la Réunion et de meilleure qualité... Mais les agriculteurs de la Réunion aiment vraiment trop les subventions sans rien faire d'autre pour pallier au manque de finance, c'est mieux pour eux d'attendre que les subventions tombent dans leur besace sans rien faire sauf de bloquer la circulation de cette île pour obtenir davantage et tirer l'avantage qu'ils attendent tous pour continuer de grossir comme ils le sont déjà en ce moment, il faut savoir dire STOP à cette culture d'un autre temps qui représente la colonie française et surtout l'exploitation des esclaves pour la cultiver en ces temps anciens...

11.Posté par Thierry G le 08/06/2017 18:19

Promier foi mi enten connerie comme m. Leveneur i di la, pour ta gouverne, la canne i lutte contre erosion, i compose le paysage. Comparer la canne de la reunion à celle du Brésil est une aberation. Ou la oublié que nou fait parti de l'ue, et que toutes les productions agricole sont regulees par des quotas et subventions afin d'assurer la stabilité alimentaire. Ou cosomme un sucre venant du Brésil que celui de la reunion? Jusqu'à ousa ou la arrive l'école ou? Jusqu'à la cantine? Ou la pose a ou la question comment ba na i produit zot canne la bas? La subvention c pa nou la gagné c tereos, nou veut juste une valorisation du prix de la vente de canne par tereos. Cultive a ou un peu avant ou di a nou arrete cultiver la canne don........

12.Posté par LEVENEUR Gérard le 08/06/2017 21:59

Mon cher post 11 Thierry G, je pense que c'est vous qui avait besoin juste un peu de culture, au lieu de continuer de cultiver la canne à sucre qui est subventionnée depuis sa plantation jusqu'à sa coupe alors arrêter de la planter et mettez vous à cultiver autre chose pour arrêter l'érosion comme vous dîtes si bien de la canne à sucre sur le sol de la Réunion, c'est surtout à cause d'elle que l'érosion continu encore de plus fort mon cher créole qui ne connait rien de la culture de la canne à sucre, il vaut mieux pour vous de vous diversifier au plus vite car les subventions vont bientôt s'arrêter, l'EUROPE ne veut plus vous subventionner et bientôt ce sera la FRANCE qui arrêtera toutes subventions en direction de la Réunion pour la canne à sucre, c'est un secteur qui sera totalement abandonné dans les années qui viennent, je pense que vous êtes un gros subventionné comme tous les autres agriculteurs du secteur de la canne à sucre. Vous parlez du Brésil mon cher créole vous savez que c'est eux qui font la pluie et le beau temps dans le secteur sucrier ils sont les premiers producteurs du monde dans le sucre de canne avec près de 600 millions de tonnes de sucre, que représente la Réunion avec ces même pas 200.000 tonnes, vous avez un gros combat à mener si vous voulez toujours cultiver une agriculture subventionnée à 100% face au monde agricole mondial, ou effectivement j'achète tout mon sucre qui est du sucre bio brésilien qu'on ne trouve pas dans le monde du sucre français et certainement pas à la Réunion, voilà un secteur qui est à prendre, la culture bio, mais ça c'est un trop grand mot pour vous qui vivait dans les insecticides, les pesticides et les fongicides, mais un jour vous allez le payer très cher. Si vous êtes jeune vous verrez que la Réunion sera obligé d'abandonner cette culture le plus rapidement possible et de trouver une autre culture qui érode moins les sols de la Réunion car la culture de la canne à sucre crée l'érosion totale des sols réunionnais mon cher et ne le protège aucunement pas comme vous pouvez l'affirmer, moi je peux vous prouvez son contraire.. Au lieu de quémander comme vous être entrain de le faire depuis toujours, mettez vous vraiment au travail et arrêter de mendier, cherchez vous un véritable travail au lieu de vivre que des subventions venues de la FRANCE et de l'EUROPE, il faut apprendre vous démerder juste un peu tout seul pour pouvoir vivre comme le font les brésiliens et les autres planteurs de canne à sucre..

13.Posté par Grangaga le 08/06/2017 22:44

"il possède ces propres usines pour broyer ces cannes et extraire le sucre qu'il vend sur le marché international et cela sans aucunes aides".

.........................................Ti bouz' ankorr' !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.........................

A zot' ossi...plantèrr' zoué si térin lo ........kapitaliss'...............
Possèdd', zot' propp'.........alambikk'............
Kraz' zot' propp' kann'...........
Fabrikk', zot' propp' .........ronmm'.........
Anvoy'll' sié lo kilo..........d'sikk'........
Vodré mié mètt' a li an ...........litt''.........
Sirtou konm' byinto la fètt'.......Kayianm'.........
Zot' la bézwin toupé lo bann' ......zonmm'..............
Konm' dann' tan lavé ankorr' ........zèr'niomm'.........
A sakk' kartié lavé sakènn' son .......kantinn'........
Nana satt' té y di la rakk' y tirr' la ........fatigu'........
Kan té gayiarr' té y antyin pa may' in klé dan la .......ronn'.....
Lo per'dan té y pay' la tourné po toutt' la.........bann'........
Zordi dann' in gran vill' konm' Sin André la pi in ......boutik'..........
Bordaz' somin la mèm' pi in bann' zwarr' la..........mizik'..........
Parr' kontt' lo matin l'infèr'mirr' y fini pi........èk' vizitt'........
Dann' l'tan lo ronm' maron té pa bézwin........tizann'..............
A sak' kaz' sou la varangu' té pandyié in.........dam'zann'.............
Kan lo van té y pran d'dan si li té y soukoué té...........kritik'
Si marmay' y gainll' lo vèrr'..........la nwitt'..............
Falé ranpli a li tou.........d'switt'...........
Gardd' a ou d'dan lo kèrr' kontan é pi ..........domann'.............
"..........Ti bouz' ankorr' !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"...............

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter