MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les "pigeons photovoltaïques" s'adressent aux députés


- Publié le Vendredi 27 Novembre 2015 à 08:54 | Lu 608 fois

Les "pigeons photovoltaïques" s'adressent aux députés
Lettre ouverte à Madame Monique Orphé et à Messieurs Patrick Lebreton, Thierry Robert, Jean Claude Fruteau, Jean Jacques Vlody.

Madame, Messieurs Les Député(e)s,

Les pigeons photovoltaïques vous ont alertés plusieurs fois par mail et /ou sur votre site municipal ou de site de campagne sur l'affaire qui préoccupe 47 des 102 foyers ayant fait installer un système de production électrique photovoltaïque destiné à l'autoconsommation avec stockage proposé dans le cadre du projet Millener par un consortium d'industriels. Ce consortium est piloté par EDF SEI (systèmes Energétiques Insulaires) avec Sunzil, Schneider Electric et Saft.

Ce consortium a décidé autoritairement et unilatéralement fin juin 2015 de démonter le système et de le reconfigurer uniquement en système de revente de l'électricité à EDF contrairement à la convention signée avec Sunzil.

A ce jour, aucun de vous n'a répondu, ni même accusé réception de notre courriel.

Certains d'entre vous sont candidats aux élections régionales, d'autres sont des soutiens, et prônent dans leur "profession de foi" l'indépendance énergétique, le développement des énergies renouvelables, etc...

Nous avons déjà alerté Mesdames Bareigts et Bello, ainsi que La Région, qui eux ont répondu positivement en envoyant des courriers à Monsieur Magnan Directeur Régional d'EDF et à Madame Ségolène Royal Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable. Certains ont eu des réponses qui ne nous conviennent pas, car ce sont toujours les mêmes arguments fallacieux de manque de robustesse, de fiabilité et d'efficacité, Madame Royal ayant botté en touche en renvoyant le courrier au Directeur Général de l'Energie et du Climat qui est toujours muet.

Quant au Cabinet de Manuel Valls, premier Ministre et Madame George Pau Langevin, Ministre des Outre Mer, c'est un silence assourdissant. L'Ademe a été aussi alertée, mais sans aucune réponse.

Les éléments que souhaitent démonter le consortium sont entre autres l'onduleur et les batteries qui doivent être renvoyés aux constructeurs à des fins d'expertise et de destruction alors que ces matériels sont notre propriété. Il s'avère qu'aux dires d'une personne d'EDF SEI, ces matériels ne sont ou ne seront pas détruits (les onduleurs), mais donnés à des ONG ou à des associations pour les envoyer dans des pays comme ceux de l'Afrique sub saharienne, à Haïti ou au Népal.

Nous avons reçu des demandes de "pigeons" corses et guadeloupéens qui sont dans la même situation et leur avons transmis tout notre dossier afin qu'ils mènent la même action qu'à La réunion.

A moins de deux semaines du premier tour des élections régionales, il serait temps de prendre position sur cette affaire.

Nous ne doutons pas de votre implication en matière d'écologie, et espérons avoir une réponse rapide de votre part.

Cordialement

Didier Radigue pour les "pigeons photovoltaïques"

pigeons.photovoltaïques@gmail.com
 





1.Posté par LAANE le 27/11/2015 09:15

et voilà ce courrier nous fait part encore de l' endormissement de nos députés.....alors réveillez vous au lieu de faire campagne et de dire que vous êtes mieux....que les autres.

2.Posté par Pfff le 27/11/2015 09:31

Mais ces élus n'ont rien a foutre de nous, de nos courriers, de nos demandes ... ils ne pensent qu'à leur pouvoir, qu'à leur poche... qu'à la lumière !!!
Pitoyable nos 7 dépités !!

3.Posté par polo974 le 27/11/2015 15:40

Si c'est vraiment "contrairement à la convention signée", il suffit de les poursuivre en justice.

Mais en fait, les batteries étaient en prêt, et non pas comprises dans le prix de vente de l'équipement photovoltaïque.

4.Posté par Lokiel le 27/11/2015 16:30

2. Si vous aviez tout lu, vous auriez vu que deux d'entre eux ont soutenu la démarche des pigeons...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes