Société

Les pièges à mouches des fruits sont désormais réservés aux agriculteurs

Lundi 17 Février 2020 - 17:55

Les pièges à mouches des fruits sont désormais réservés aux agriculteurs
C'est une note qui a fait grand bruit chez les agriculteurs: la Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles (FGDON) y indique que, selon un courrier de la préfecture en date du 3 février, "la vente pour les particuliers de phéromones à base de Méthyl eugénol est suspendue".

Le FGDON était jusqu'alors en charge de distribuer les pièges à base de phéromones aux agriculteurs mais aussi aux particuliers, pour lutter contre la mouche des fruits, qui ravage les récoltes de l'île. Interrogée, la préfecture a répondu que cette décision est due au caractère cancérigène, mutagène et reprotoxique de la substance. Ainsi, seuls les agriculteurs titulaires d'un Certiphyto (un certificat d'aptitude à la manipulation de produits phytopharmaceutiques) peuvent-ils désormais utiliser les pièges à phéromones, qui ont pourtant fait leurs preuves.

Une particulière, en formation à la chambre d'agriculture, regrette cette décision, qui selon elle, mettra à mal les efforts déployés pour lutter contre le nuisible. En effet, explique-t-elle, "si ma parcelle est située près de celle d'un agriculteur et que je n'ai pas droit aux pièges à mouches, cela ne sert à rien que mon voisin les utilise."

La préfecture explique que les méthodes suivantes demeurent à la portée des particuliers: le ramassage des fruits piqués ou tombés au sol, l'ensachage des fruits piquets, pour tuer les larves par la chaleur, et enfin la mise en place d'augmentariums, des pièges dans lesquels sont placés les fruits piqués, qui permettent la libération du parasitoïde Fopius arisanus, prédateur de la mouche des fruits, de son nom savant Bactrocera dorsalis.

Il reste à espérer que ces méthodes seront suffisantes pour contrer l'infestation malgré l'interdiction des pièges aux particuliers.

Les pièges à mouches des fruits sont désormais réservés aux agriculteurs
Lu 3204 fois
Bérénice Alaterre
Passionnée de littérature et de cinéma d'auteur, intolérante à l'injustice, dévoreuse de journaux... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par eh oui! le 17/02/2020 19:24

Bon, comme il y a énormément de particuliers qui ont des jardins et des arbres fruitiers , la mouche des fruits a encore de beaux jours devant elle.
Encore une décision prises par des trouducs bien au frais dans leurs bureaux climatisés

2.Posté par ah bon! le 17/02/2020 19:27

personne n'a bien sûr , pensé a éduquer les particuliers alors ...et si j'ai bien compris , avant l'interdiction , les particuliers pouvaient donc manipuler ce produit très nocif!
dans un cas comme das l'autre bravo les mecs!

3.Posté par Candide le 17/02/2020 19:38

Encore une décision prise dans les bureaux, loin de la réalité du terrain et dont les responsables n'auront jamais à rendre de compte. Y en a marre du principe de précaution à outrance !

4.Posté par Manguegaté le 17/02/2020 20:17 (depuis mobile)

Il nous reste à nous particuliers, à utiliser des insecticides via d''autres pays car si on continue ainsi, il n''y aura plus une mangue saine à la Réunion..En tous les cas pour la prochaine floraison de mes manguiers, je saurais quoi faire !

5.Posté par ErIc Savanna le 17/02/2020 20:35

Je vais faire un effort et être encore plus con que les attardés de la DAAF, je vais regarder mes "mouches des fruits" proliférer sur mes manguiers.
Les agriculteurs luttent contre et nous on les élèvent.
Bande d'abrutis !

6.Posté par Choupette le 17/02/2020 21:28

A la rédactrice de l'article " ... fruits piquets [de grève]" ???

Petit mot au directeur de DFGDON "en touteS saisonS" prend s. C'est obligé puisque c'est aussi bien l'hiver que l'été.

7.Posté par Intouchable le 18/02/2020 01:03 (depuis mobile)

De toute façon on ne mange déjà plus de mangues à 10 euros le kilo !!!

8.Posté par Roulof le 18/02/2020 03:19 (depuis mobile)

Apparemment la mouche attaque pas que les mangues, mais énormément arbres fruitiers et ainsi que le maraîchage qui lui aussi est fournisseurs de fruit. Qui a importé cette mouche sur cette magnifique île réunion !

9.Posté par Tikaf le 18/02/2020 06:09 (depuis mobile)

LES CONS OU BIEN I FAIT EXPRÈS, LA MAJORITÉ DE PARTICULIERS ONT DES ARBRES FRUITIERS! HEUREUSEMENT QUE CE SONT DES INGÉNIEURS A LA DAAF, DÉCISIONS À LA CON!!😡

10.Posté par dofete le 18/02/2020 09:03

Encore un planqué dans un BUREAU qui s'imagine que les mouches vont choisir les parcelles moins dangereuses sans pièges à mouches.
Il y aura plus de mouches dans les parcelles des privés (sans jeux de mot) que dans les parcelles des professionnels. Mais il n'y a pas de barrières, retour des mouches à l'envoyeur.
Est ce un moyen pour que les professionnels, qui à priori auront les fruits plus sains, puissent avoir la possibilité de vendre plus de fruits (gâtés si j'en crois les reportages sur les journaux)

C'est une décision absurde, il suffit de vendre les bouteilles prêtes à l'emploi, il n'y a plus qu'à les accrocher à l'arbre, il n'y a plus aucun risque ! Fallait y penser.

11.Posté par MôveLang le 18/02/2020 10:27 (depuis mobile)

''''''4. Manguegaté''''''''
Pour ta gouverne, au moment de la floraison, il faut bien pomper toutes tes fleurs avec l''insecticide, , il n''y aura pas de fécondation, en pas de fruit pour les mouches plus tard.
Elles seront comme toi, bien baisées,

12.Posté par polo974 le 18/02/2020 13:40

le Methyleugenol est classé """ possibly carcinogenic to humans (Group 2B). """ par le CIRC.
soit in french """ peut-être cancérogène pour l'homme """...

le CIRC a classé au même niveau (2B) les champs électromagnétiques de radiofréquences...

donc si on interdit au public le methyleugenol, il faut aussi interdire le téléphone portable, le wifi, la télévision (terrestre ou par satellite), la radio (FM ou AM), le four à micro-ondes, etc...

methyleugenol: https://monographs.iarc.fr/wp-content/uploads/2018/06/mono101-013.pdf
champs électromagnétiques: https://www.iarc.fr/wp-content/uploads/2018/07/pr208_F.pdf

(en passant: on n'a aucun retour de risque cancérogène vis à vis du four à micro-onde, alors qu'il est utilisé massivement depuis les années 90...)

13.Posté par Kayam le 18/02/2020 18:27

Terrible cette mouche !

Les meilleurs souvenirs de nos beaux arbres fruitiers : pêches, gouyaves grosse comme des pommes et mangues américaines sont celles que nous pouvions manger sans nous préoccuper de ce qu'il y avait dedans. Elles étaient belles, succulentes et pour la mangue, elle ne tombait pas mais arrivait à maturité, dorée et habillée de sa belle peau orange/rouge/jaune. En fin d'année maintenant, elles ont du mal à grossir et s'affaiblissent. De kilos que nous pouvions partager avec la famille, nous sommes passés à à peine 3 par personne à lakaz. Presque toutes pourries !☹️
D'ailleurs où elles sont les mouches à miel ? Elles venaient faire la ronde à côté de ma roche à laver prendre de l'eau (propre dans une bassine) et s'envolaient près des arbres fruitiers...je les avais pas trop vu en 2019 !

Il nous reste juste des photos pour nous rappeler de la beauté du pied lorsqu'il était chargé, sain de sain et complètement bio et naturel.

14.Posté par Flowice le 18/02/2020 20:49

La mouche va donc continuer de proliférer et elle a encore de beaux jours devant elle : Merci à l'illuminé du service de l'Etat qui a pondu ce délire ! Et en plus il doit être fier de lui !

Ce service veut donc priver les agriculteurs de leurs fruits ! Il n'y aura plus de fruits à la Réunion avec ce genre de décision à la con ...
Non seulement responsable de la carence de contrôle pour les végétaux à l'entrée du territoire, le service public continue dans l'à-peu-près et le n'importe quoi.

J'ai deux pièges chez moi et les fruits de mon manguier et goyavier n'ont pas été piqués. "Je pourrais faire une friture de Bactrocera dorsalis" !
Cela fonctionne très bien, c'est propre et cela ne piège que la Bactrocera.
Prendre le petit cylindre enveloppé d'une enveloppe de plastique avec des gants. Ne pas toucher les extrémités imbibées de phéromones : c'est tout.
Pas besoin d'un BAC + 5 ans ou d'un certificat phyto pour cela : il faut revenir sur terre les ronds de cuir !
Ce sont les petites ruisseaux qui font les grandes rivières !

On prend vraiment les réunionnais pour des cons dans ces services !

15.Posté par Bureaucrate ???! le 19/02/2020 06:22 (depuis mobile)

Voilà comment faire proliférer des nuisibles... akoze la mouche des fruits i posera que sur les arbres des agriculteurs ?! BELLES DÉCISIONS DE BUREAUCRATE ÇA 😡😡

16.Posté par Enaultb le 20/02/2020 12:26 (depuis mobile)

Je ne comprend pas cette décision, un piège mécanique totalement écologique ... Pourquoi en interdire l''accès , il y a peut être d''autre raison derrière . Nous marchons sur la tête à la Réunion. Des précaution d''utilisation peut être fournis

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Avril 2020 - 15:05 La SAPMER passe au drive