MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les perturbaquoi ?


- Publié le Jeudi 27 Octobre 2016 à 09:34 | Lu 487 fois

Les perturbaquoi ?
Les perturbateurs  endocriniens sont des substances chimiques concurrentes de nos hormones qui peuvent perturber des  fonctions de notre corps. 

La testostérone et les oestrogènes sont les hormones qui sont principalement atteintes par les perturbateurs endocriniens. Les plus vulnérables sont les femmes enceintes, les fœtus, les femmes qui allaitent, les enfants,  les  adolescents.

Des malformations notamment de l’appareil génital peuvent se voir chez les nouveau-nés ; des troubles de la puberté, une atteinte de la fertilité avec diminution des spermatozoïdes, une  augmentation des fausses couches, des naissances prématurées  , une augmentation des cancers du sein, de la prostate, mais pas seulement,  des troubles neurologiques et troubles du comportement sont quelques-uns des troubles rapportés aux perturbateurs endocriniens.

On a pu relier l’augmentation impressionnante des cas d’obésité, de diabète à l’utilisation de certains perturbateurs endocriniens comme co-facteurs des   troubles de la nutrition et de  la sédentarité.

Ce qui est encore plus inquiétant, c’est que certains signes liés  aux perturbateurs endocriniens peuvent se retrouver à la génération d’après, voire à celle qui suit celle-ci, comme on a pu l’observer avec le Distilbène® largement  prescrit pour éviter les fausses couches entre 1948 et 1977. 

Mais qui sont ces perturbateurs endocriniens ? Pesticides, plastiques, cosmétiques.

Bénéfiques au début de leur utilisation, les  «pesticides » comme le DDT pour l’éradication du paludisme, des composants des plastiques ou de résines, comme le bisphénol A bien connu, (en principe retiré du marché en 2015 (des biberons en 2013)mais qui peut encore persister ) ou des composants  de produits cosmétiques se sont avérés «  toxiques »  selon leur dose, leur emploi, leur demi-vie.

Ils sont généralement   utilisés sur le plan personnel  à des doses  très inférieures à la dose journalière admissible. Mais la dose compte moins que la période d’exposition ; l’utilisation de nombreux produits  favorise un « effet  cocktail » et leur addition prédispose à de nombreuses pathologies. 

Combien de pesticides dans notre environnement ?   De la prise anti-moustique au collier antipuces , du Roundup® qu’on évite car on le connait mieux, sans se douter que le glyphosate, préconisé en remplacement pour enlever les mauvaises herbes  en est un des constituants toxiques, du traitement antipoux au pulvérisateur antimoustique, anti cafards, antifourmis, en passant par le traitement anti-cochenille des plantes vertes sans compter tous ceux qui se concentrent dans légumes et fruits que nous mangeons et ceux dans les eaux de boissons.

Alors faut-il avoir peur de tout ? Pouvons-nous  tous les éliminer ? La réponses est NON. 

Le gouvernement peut-il laisser sur le marché des produits toxiques ? Ce denier est soumis à la Commission  de  Bruxelles condamnée pour ne pas avoir donné de définition des perturbateurs endocriniens : préalable posé par les industriels pour reconnaitre la toxicité de ces produits.  Certains produits reconnus comme cancérigènes par  l’OMS, sont encore vendus. Un intense et puissant  lobbying  lutte pour conserver ses énormes avantages financiers au détriment de la santé humaine.

Cette Méd’Océane veut Informer le public, les femmes en âge de procréer ou enceintes, et donner quelques pistes pour mieux connaitre les perturbateurs endocriniens de notre quotidien et empêcher  leur accumulation dans notre corps, dans notre environnement et contribuer à préserver notre santé.   
                                                                               
Docteur Marie Claude GALLAND.   Membre de Med’Océan 



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes