MENU ZINFOS
Société

Les parlementaires réunionnais à l'unisson contre les suppressions de postes dans l'enseignement dans l'île


Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 29 Avril 2020 à 09:10 | Lu 1412 fois

Dans un courrier collectif, les parlementaires réunionnais interpellent le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sur les suppressions de postes dans l'Académie de La Réunion, notamment dans le second degré où la suppression de 55 postes est toujours à l'ordre du jour "contrairement aux Antilles".

Dans une île où le décrochage scolaire est particulièrement important (34% à La Réunion contre 19% au niveau national), ils demandent à Jean-Michel Blanquer la mise en place d'un moratoire afin que des décisions "puissent être prises en fonction de critères objectifs comme l’Indice de position sociale établi à partir de la profession des parents et plus largement, à partir d’une analyse sociologique fine".
 
Monsieur le Ministre,

Votre intervention, lors de la séance des questions au Gouvernement du 21 avril dernier à l’Assemblée nationale, a confirmé que La Réunion est la seule académie d’Outre-mer où les suppressions de postes pour la rentrée 2020 sont maintenues.

Pour le 1er degré, nous avions noté, pour notre académie, la création de 9 postes dans le cadre de la dotation nationale exceptionnelle liée à la crise sanitaire (+1248 postes), alors qu’aucun poste supplémentaire n'avait été prévu dans la dotation initiale (+ 440 postes). Ces 9 postes sont destinés à améliorer le taux d'encadrement des écoles des écarts.

En revanche, rien n’a changé pour le second degré. Contrairement aux académies des Antilles, la suppression de 55 postes est toujours à l’ordre du jour à La Réunion en dépit de la crise épidémique, en dépit aussi des caractéristiques de notre système éducatif où le décrochage scolaire demeure important et où la proportion de jeunes quittant le système scolaire sans aucun diplôme qualifiant s’élève à 34 % contre 19 % au niveau national.

Par son ampleur et ses multiples conséquences, la crise sanitaire que nous subissons a jeté une lumière crue sur les disparités sociales et les inégalités scolaires à La Réunion. Pire, elle les a aggravées. La fracture numérique, un taux d’illettrisme toujours très élevé, des logements trop souvent surpeuplés n’ont pas permis à un grand nombre d’élèves de bénéficier, dans de bonnes conditions, du dispositif de continuité pédagogique. Il est urgent de prendre en compte les conditions réelles de leurs apprentissages si l’on veut éviter de véritables désastres scolaires et sociaux.

Aussi nous vous demandons de décider un moratoire sur les suppressions de postes à La Réunion. Une mission pourrait être confiée à l’Inspection générale de l’éducation nationale en sorte que les décisions puissent être prises en fonction de critères objectifs comme l’Indice de position sociale établi à partir de la profession des parents et, plus largement, à partir d’une analyse sociologique fine. Vous pouvez compter sur notre entière contribution pour que ce travail puisse être rapidement mené à bien en ces circonstances actuelles.

À La Réunion aussi, l’agenda éducatif est plus que jamais prioritaire. Quand on sait qu’un jeune Réunionnais de moins de 18 ans sur deux vit dans une famille dont les revenus sont en-dessous du seuil de pauvreté, on mesure le défi et la responsabilité de l’école dans notre société.

Connaissant la grande attention que vous portez à l’éducation dans les Outre-mer, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à notre haute considération,

 

Huguette BELLO, Députée
Ericka BAREIGTS, Députée
Nathalie BASSIRE, Députée
Michel DENNEMONT, Sénateur
Nassimah DINDAR, Sénatrice
Jean-Louis LAGOURGUE, Sénateur
David LORION Député
Viviane MALET, Sénatrice
Jean-Luc POUDROUX, Député
Nadia RAMASSAMY, Députée
Jean-Hugues RATENON, Député





1.Posté par mazdouf le 29/04/2020 09:51

ratenon a signe mais sans rien comprendre pov papa ek 3 P

2.Posté par Jp POPAUL54 le 29/04/2020 11:27

L'entière famille des "contre-tout" et des "stop-tout " est aujourd'hui réunie !!!

3.Posté par Linda le 29/04/2020 11:54

Députées ki font tout pour existez mais ki ne sert à rien en fait juste créer des polémiques en fesant diversion sur un otre sujet que celui ki nous préoccupe c ta dire le virus. ..déjà ils ne se sont pas déplacez à l'assemblée c sur euX ils ne toucheront pas 80%de leur salaire et perdrons aucun avantage. ..

4.Posté par René Noir le 29/04/2020 13:11

Quant on voit le résultat ! On se demande si celà en vaut vraiment la peine ! Je preferérai personnellement une augmentation des fonctionnaires de police, gendarmerie et de policiers municipaux vu le nombre de voyous dans ce département et qui nous arrivent de partout !

5.Posté par Espoir le 29/04/2020 15:59

Bande de clowns toujours plus mais sans logique si pour 2500 élèves il faut 100 prof l'année ensuite pour 1000 élèves il faut toujours 100 prof.

6.Posté par astico le 29/04/2020 18:39

rat tenon apprend a parler français et arrete de faire le perroquet de melenchon c est sur tu es un depite

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes