MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les parents d’élèves & l’Union autonome des Parents d’élèves (UNAAPE), entendus par Monsieur le recteur de l’académie, Vellayoudom MARIMOUTOU


- Publié le Mercredi 30 Novembre 2016 à 16:31 | Lu 728 fois

Les parents d’élèves & l’Union autonome des Parents d’élèves (UNAAPE), entendus par Monsieur le recteur de l’académie, Vellayoudom MARIMOUTOU
Nous avons interpellé Monsieur le Recteur de l’Académie sur des dysfonctionnements suite aux sollicitations, courriers et dépôts de plainte des parents d’élèves de classes différentes de 2 collèges de Saint Joseph, comme le préconise la Ministre de l’Éducation Nationale dans pareils cas.

Pour rappel, les propos et les comportements de ces enseignants envers des élèves ont été relatés dans les courriers des parents et dans les plaintes déposées auprès des autorités compétentes accompagnés de certificat médical. L’administration a réagi suite aux missives et à celle de l’UNAAPE. Le Directeur des ressources humaines, lors d’un échange nous a rassuré, d’une part  que ces saisines sont en voie d’être réglées et d’autre part que l’Administration s’attache à rencontrer ces 2 personnels dans les plus brefs délais.

Dans le premier cas, l’enseignant sera remplacé et fera l’objet d’une convocation. Une sanction disciplinaire pourrait être envisagée. Un parent d’élève a porté plainte. Une deuxième plainte n’est pas à exclure. L’UNAAPE prend acte de la décision prise par l’autorité académique.

Dans le deuxième cas, l’enseignant sera convoqué par le DRH  afin de s’expliquer sur cet état de fait. Il est à signaler que les parents de l’élève ont porté plainte contre l’enseignant car, dans un premier temps il a été demandé aux parents de ne plus envoyer leur enfant aux cours de cet enseignant et qu’il serait pas compté absent. Pour l’UNAAPE, ce n’est pas la panacée de réponse. Un élève a droit à l’éducation et non à une exclusion sauf en cas de manquement au règlement intérieur de l’établissement.

L’UNAAPE reste cependant vigilant quant aux suites réservées à ces deux dossiers et encouragent les parents d’élèves quand leurs enfants sont victimes, de ne pas hésiter à porter plainte contre ceux qui portent atteinte aux personnes et ternissent l’Ecole. Aussi, toute autorité constituée, tout officié public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au Procureur de la République et de transmettre tous les renseignements qui y sont relatifs conformément à l’article 40 du Code de procédure Pénal.

Francine RAYMOND, Sociologue,  dans son livre Comment ça va l’école,  nous fait part de cette analyse :  « à l'extérieur des murs, il faut panser les plaies de nos enfants trop souvent cabossés par l'école sans bien comprendre d'où vient le mal. Là où on aimerait entendre les mots d'épanouissement, de valorisation et d'empathie, on parle de sélection, de stress, d'humiliation ou d'ennui ». 

Pour L’UNAAPE
Le Chargé de communication
Jean Odel OUMANA




1.Posté par Vellayoudom ??? le 01/12/2016 14:09

C'est Charles, son prénom.
Pourquoi le rejet de son prénom français ?
C'est comme son frère Jean-Claude, le professeur d'université qui a choisi également un prénom indien...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes