MENU ZINFOS
Social

Les ouvriers de la SIB reprennent symboliquement le travail


Par LG - Publié le Jeudi 28 Novembre 2013 à 09:12

Les ouvriers de la SIB reprennent symboliquement le travail
Les ouvriers de la SIB, filiale du groupe américain Colgate/Palmolive, reprennent leur poste ce matin au Port, même si le coeur n'y est pas vraiment.

Ce choix est assumé par le syndicaliste Jocelyn Rivière, qui y voit le signe envoyé à leur direction que les salariés ne veulent qu'une seule chose : "continuer à travailler".

Pourtant hier, les représentants du personnel avaient été déçus par le peu d'efforts concédés par leur hiérarchie. Ni l'opportunité de fermeture de l'usine, ni les éventuels reclassements des ouvriers n'ont été abordés, faute d'accord sur la forme. Le dialogue coince sur la convocation d'une expertise-comptable indépendante que refuserait la direction selon les syndicalistes.

En fin de matinée, les 28 ouvriers (+4 membres de la direction) de la société industrielle de Bourbon devraient recevoir la visite du député Thierry Robert. La SIB, installée depuis 1978, produit des nettoyants ménagers. Parmi les marques connues qui sortent de l'entrepôt de la zone industrielle du Port, citons l'eau de javel Lacroix, l'assouplissant Soupline ou encore le nettoyant Pax.




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/11/2013 21:01

petit rappel : la direction ne peut refuser sous peine de délit d'entrave, la nomination d'un expert comptable au titre de la procédure prévue par les textes du code du travail.

il est temps que le patronat local pardon pour l'expression, mais ferme sa gueule et joue le jeu du dialogue social.

Lorsque la Direction envisage de prononcer le licenciement économique d’au moins 10 salariés, ou de proposer au moins 10 modifications essentielles du contrat de travail qui pourraient conduire - en cas de refus – à des ruptures de contrats de travail, elle doit établir un plan de sauvegarde de l’emploi, réunir et consulter le comité d’entreprise sur son projet.

L’article L. 1233-34 du Code du travail permet aux élus de se faire assister par un expert-comptable pour étudier les raisons et la pertinence des mesures envisagées, et examiner la consistance du Plan de Sauvegarde de l’entreprise (P.S.E.).

Il est indispensable que la nomination de l’expert-comptable se fasse à la 1ère réunion au cours de laquelle l’employeur informe le comité de son projet.

Cette nomination modifie le calendrier et rallonge la procédure de consultation, donnant plus de temps aux élus pour gérer cette situation difficile.

l'expert aura alors à analyser les comptes de l'entreprise et la situation de la branche d'activité auquel l'entreprise locale est rattachée au sein de ce groupe. il sera alors facile de démontrer l'absence de difficulté économique et remettre en cause l'argument développé par la direction de la SIB.

il faut donc que le secrétaire du CE porte plainte pour délit d'entrave contre sa direction.

il faut en finir avec le patronat voyou et peu compétent bien trop présent dans notre île, comme par ailleurs en France Métropolitaine. dura lex..sed lex.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes