MENU ZINFOS
National

Les obsèques d'Adama Traoré au Mali hier


- Publié le Lundi 8 Août 2016 à 10:48 | Lu 758 fois

Les obsèques d’Adama Traoré, décédé dans des circonstances controversées lors d’une interpellation dans le Val-d’Oise le 19 juillet, se sont tenues hier à Bamako au Mali.
 
Le corps du jeune homme de 24 ans a été rapatrié vendredi dans le pays d’origine de sa famille. Sous la pluie, une cinquantaine de personnes se sont recueillies.
 
Sa mère continue à dénoncer les "mensonges répétés" au sujet de son interpellation. Deux plaintes ont été déposées : "Violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner" et "faux en écritures publiques aggravés, dénonciation calomnieuse, modification de scène de crime".
 
Deux autopsies n’ont pas suffi pour déterminer les circonstances exactes du décès.




1.Posté par Question pas bette le 08/08/2016 11:26

Trois autopsies n’ont pas suffi pour déterminer les circonstances exactes du décès
refait une quatrième ...je vais règler la note le 15 septembre 2017
ne pas oublier de prendre également le billet retour de Papa Sané je vais régler en trois fois si possible

Dieu est grand m'a t on dit .....ben alors payons mais jusqu'en 2017 SVP après ....?

2.Posté par le taz le 08/08/2016 22:04

circonstances controversées

ça, c'est dans un état faible et laxiste, qui laisse impuni les sauvages qui détestent notre pays...
avec la complicité EVIDENTE des traitres de gauche, qui se reconnaitront.

lire ici :

Bagui Traoré et sa compagne sont interpellés, mais Adama, qui est sorti de la prison de Fresnes quelques semaines auparavant, selon Le Monde, prend la fuite.

Un autre homme fait alors irruption et détourne l'attention du militaire, permettant à Adama Traoré de prendre à nouveau la fuite.rti de la prison de Fresnes quelques semaines auparavant, selon Le Monde, prend la fuite

Nous nous jetons sur lui avec deux collègues", raconte un sous officier dans ce document, décrivant un suspect "virulent". "Il a commencé à se débattre et je lui ai fait une petite torsion de sa cheville gauche. Il a commencé à nous dire qu'il avait du mal à respirer. On se trouvait à trois dessus pour le maîtriser", ajoute un gendarme présent, rapporte Le Monde.


l'un arrêté pour extorsion de fond, l'autre qui sort de prison, prend la fuite deux fois.


un EXEMPLE, pour le vivre ensemble imposé par les imbéciles de gauche.....


cette affaire pourrait devenir le vrai exemple de l'impunité d'une catégorie de gens dans ce pays qui volent, qui prennent la fuite, qui sont bien connus de la police, délinquants et violents, qui connaissent bien la prison....

et qui portent plainte contre l'état....
après 2 autopsies qui ,ne révèlent aucune bavure.

et cet état de gauche, va se coucher comme d'habitude.

3.Posté par Dazibao le 08/08/2016 23:19

Nous nous jetons sur lui avec deux collègues", raconte un sous officier dans ce document, décrivant un suspect "virulent". "Il a commencé à se débattre et je lui ai fait une petite torsion de sa cheville gauche. Il a commencé à nous dire qu'il avait du mal à respirer. On se trouvait à trois dessus pour le maîtriser", ajoute un gendarme présent, rapporte Le Monde.
....................................
Il lui tord petitement la cheville, et ça crée des difficultés respiratoires. Il a les poumons placés bien bas le Traoré. Ah , les rapports des forces de l'ordre.....c'est d'un comique.

Trêve de plaisanterie. Comme l'interpellé a été décrit virulent, la loi prévoit que les forces de l'ordre ne doivent utiliser que la force stricte et nécessaire pour maîtriser la personne, mais ce que la loi ne prévoit pas c'est qu'on ne peut mesurer ni la virulence ni comment adapter ladite force stricte face à des faits de violence extrême. Ce genre de situation doit être compliquée à gérer: ce type de virulent (vu le cv) qui a l'habitude de cracher sur les gendarmes et leur rentrer dans le lard, ne doit pas être facile à maîtriser.

4.Posté par Question pas bette le 09/08/2016 00:52

@ 3.Posté par Dazibao le 08/08/2016 23:19

Je ne suis pas modérateur mis attention vos écrits

Leur rentrer dans le LARD ne doit pas être facile Hi hi hi trouver le mot défaut ho ho ho

5.Posté par Bayoune le 09/08/2016 08:39

Dawar lé difisile respiré kan ou na 3 gros zandarmes biyin gra dosi oute vante. Sà i vé dire o mwin 225 à 250kg i pèze aou atèr, parske ou soré virulent. Bin sépa mwin, lé normal lo boug i sèye dégaze ali pou ginye respiré, sé in réflèss naturèl de survi. La touff ali kwa, zot i é pa dire. 225kg dosi in moune i fé in pwa sà.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes