Politique

Les nombreux hommages à Julien Ramin, ancien adjoint au maire de St-Pierre

Jeudi 18 Octobre 2018 - 10:09

Julien Ramin, ancien élu de la ville de Saint-Pierre, est décédé suite à de graves problèmes de santé. Ancien premier adjoint au maire de St-Pierre, il reste un personnage connu dans le sud de l'île. Il était notamment très apprécié pour ses action sociales.

Hospitalisé depuis le 20 mai dernier, il souffrait d'une lésion de la moelle épinière.

Les personnalités politiques locales ainsi que les partis politiques rendent tour à tour hommage à Julien Rami.

Jean-Hugues Ratenon : "C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre le décès de Julien RAMIN.
Figure très populaire à la Réunion et notamment à St Pierre où il a été le 1er adjoint de Elie HOARAU de 1983 à 1995. Membre influent du PCR, il a mené de nombreuses luttes aux côtés de son leader Paul VERGES dont notamment la bataille pour l’égalité sociale.

Julien RAMIN a également été conseiller général et conseiller régional mais c’était aussi un homme très engagé dans l’action sociale, culturelle et sportive (Président de la JSSP). Il a par ailleurs mené de nombreuses actions humanitaires en Inde.

La Réunion perd un artisan du développement, de l’amélioration des conditions de vie des plus pauvres, de l’harmonie entre les différentes communautés et l’épanouissement de la jeunesse.
A sa famille, à ses proches et à ses amis, je présente mes très sincères condoléances."

Maurice Gironcel:

"C’est avec une grande tristesse que j’apprends ce jour la disparition de mon ami et camarade Julien RAMIN. Il nous a quitté en laissant derrière lui un héritage politique forgé dans la lutte et le combat auprès de Paul VERGES et du Parti Communiste Réunionnais auquel il a adhéré dès son plus jeune âge et auquel il est resté fidèle toute sa vie. 
Syndicaliste, adhérent à la CGTR, militant culturel, cultuel et sportif, élu à plusieurs reprise Conseiller Général de La Réunion et ancien 1er adjoint du Député maire de Saint-Pierre Elie HOARAU, Julien RAMIN a œuvré toute sa vie pour l’unité du peuple réunionnais et la défense des plus démunis. 
Je n’oublie pas non plus ses combats pour les Réunionnais émigrés en France au sein de l’UGTRF (l’Union Général des Travailleurs Réunionnais en France).
Zarboutans de notre parti, Julien RAMIN a connu, comme d’autres, la répression du pouvoir colonial de l’époque et n’a jamais baissé les bras malgré l'oppression.
En nous quittant, Julien RAMIN nous laisse des leçons de courage, d’humanité et de fraternité.
Au nom de la ville de Sainte-Suzanne et en ma qualité de Secrétaire Général du PCR, je présente à son épouse, à ses enfants et petits-enfants, à son frère Gilbert et à tous ses proches, mes condoléances les plus sincères."

Communiqué du PCR : Julien Ramin n’est plus
"Le Parti Communiste Réunionnais a le regret de vous faire part du décès de Julien Ramin, intervenu ce jour 17 octobre 2018, à Saint Pierre, a l’âge de 86 ans. Membre du parti dès sa création en 1959, il fut de tous les combats importants dans les périodes de répressions politiques jusqu’aux victoires électorales.
C’est ainsi qu’il a siégé au Conseil Général, au Conseil Régional et à la Mairie de Saint Pierre, en tant que premier adjoint. C’est un militant infatigable et exemplaire qui s’en va.
Le Parti Communiste Réunionnais présente à son épouse Ginette, son frère Gilbert et à ses proches, ses condoléances. Il invite les camarades et connaissances à lui rendre un dernier et solennel hommage. D’autres informations suivront."

André Thien Ah Koon, Maire du Tampon : 
J'ai appris par voie de presse le décès de Julien RAMIN, ancien 1er adjoint au Maire de Saint- Pierre. Je l’ai connu à l’époque où il était élu aux côtés du Maire PCR, Elie HOARAU de 1983 à 1995.

Combatif et exigeant, il était de ceux qui luttait pour le développement de sa ville en particulier et du bassin Sud en général.

C’était un collègue au Conseil Général qui avait le souci de défendre l’intérêt des Réunionnais et l’égalité de nos droits. Fidèle à sa mission et ses principes, il a toujours été animé d’une démarche de justice envers son prochain et à la recherche de l’égalité entre tous les citoyens.

Nous avons appris à nous connaître et à nous respecter, car en homme droit, il a toujours combattu l’injustice. La disparition de Julien RAMIN m’attriste. À sa famille, à ses amis, à ses proches j’adresse mes plus sincères condoléances.


Michel FONTAINE, maire de Saint-Pierre : 
J’ai appris comme vous tous, le décès de Monsieur Julien Ramin, et e tiens à saluer sa mémoire.         

Avec sa disparition, c’est en effet un homme de conviction, proche de la population et animateur associatif qui s’est éteint.

Je me souviens tout particulièrement de son engagement aux côtés d’Élie Hoarau en qualité de premier adjoint et je salue sa fidélité et sa loyauté aux idéaux qu'il défendait.

Engagé dans l'action sociale, humanitaire et sportive, nous nous retrouvions sur beaucoup de points communs malgré une apparente divergence politique.

Julien Ramin a laissé une empreinte à Saint-Pierre que les années ne sauraient effacer.

Infatigable militant, Julien a incontestablement voué sa vie à l'unité du peuple Réunionnais et à la défense des intérêts du Sud et de Saint-Pierre.


Idriss Issop-Banian, Président du GDIR :
Les membres du GDIR-Groupe de dialogue inter-religieux de La Réunion ont appris avec tristesse le décès de Julien Ramin.

Homme de foi, d’engagement et de sagesse Julien Ramin avait adhéré au GDIR il y a quelques années, exprimant ainsi son accord et son soutien aux principes et objectifs essentiels que poursuit notre Groupe : le dialogue respectueux entre Réunionnais de toutes convictions  et l’édification  d’une  société réunionnaise unie, solidaire et fraternelle.

Nous saluons respectueusement sa mémoire et exprimons à toute sa famille nos condoléances les plus émues et leur exprimons l’assurance de notre proximité par la prière.

Giovanni Poire: président de Soliha Réunion (ex Pact Réunion) :
J'apprends le décès de Julien Ramin, ancien adjoint au Maire de Saint-Pierre, je tiens à présenter à sa famille mes sincères condoléances.

Dans cette difficile épreuve, et mon nom et celui du PACT Réunion, j'assure à celles et ceux qui lui sont proches, de mon respect et de mon amitié. 

Julien Ramin a été président d'avril 1997 à juillet 1998 et 1er Vice-Président de juillet 1998 à mai 2001- et nous nous faisions déjà un plaisir de le recevoir en août 2019 à l'occasion des 40 ans du Pact Réunion.

Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental : 
J’apprends avec tristesse le décès de Julien Ramin, ancien adjoint au maire de Saint-Pierre, ancien conseiller régional et ancien conseiller général.

A travers ses différents mandats et ses différentes fonctions, Julien Ramin a toujours œuvré pour le développement économique, social et culturel de notre île. Il était un homme politique de grande valeur, ayant le sens de l’engagement et du travail au service de La Réunion et des Réunionnais.

A sa famille et à ses proches, j’adresse, en mon nom personnel, et au nom du Département de La Réunion, nos condoléances les plus sincères.

Ibrahim PATEL, président de la CCIR : 
C’est avec tristesse et respect que j’apprends le décès de Julien RAMIN, ancien 1er adjoint au maire de Saint-Pierre.
 
Il était un homme investi pour le développement de La Réunion, ferveur défenseur du Réunionnais et engagé dans la vie cultuelle tamoule, …un homme empli de valeurs.
 
Je tiens à témoigner mon soutien à sa famille et ses proches et leur présente mes très sincères condoléances
Regis Labrousse
Lu 6100 fois



1.Posté par DOGOUNET le 17/10/2018 21:06

Paix à son âme et condoléances aux proches mais retenons qu'il a bien "profité" de l'aile protectrice du sieur elie, lui même inféodé à son maître à penser...et d'un certain communalisme bien toléré par notre chère Marianne, spécificités domiennes obligent !

2.Posté par Pierre le 17/10/2018 21:39

Condoléances à sa famille et RIP à lui

3.Posté par moin mi pense que le 17/10/2018 22:08

Je ne partageais pas ces convictions politiques mais je l'ai connu en tant qu'homme. Quelqu'un de respectable et toujours à l'écoute de l'autre. Sincères condoléances à toute sa famille.

4.Posté par moin mi pense que le 17/10/2018 22:08

Je ne partageais pas ces convictions politiques mais je l'ai connu en tant qu'homme. Quelqu'un de respectable et toujours à l'écoute de l'autre. Sincères condoléances à toute sa famille.

5.Posté par politique le 17/10/2018 22:09

c'était un homme simple pur et modeste ,mais qui méritait mieux par rapport a ses actions pour de personnes des plus défavorisés ,mais les réunionnais votent en générales pour les memes mentalités colonialiste du temps debré..............MES CONDOLEANCES A TOUTES SA FAMILLE

6.Posté par Dignité le 18/10/2018 09:05

Paix à son âme. Sincèrement.

Mais, il y a un mais, les témoignages de sympathie à son égard viennent de ses compagnons militants et sympathisants du PCR et aussi peut-être de ceux à qui il a rendu service.

Moi qui l'ai connu, je peux dire qu'il était un peu sectaire et que si par malheur on était contre lui sur un dossier il n'avait aucun état d'âme à vous descendre quelles que soient les conséquences sur votre vie privée ou professionnelle.

7.Posté par Manu le 18/10/2018 12:57 (depuis mobile)

J aimais je vais oublié votre générosités envers les jeune ..il y a plus de 20 ans sur la ravine des cabri un samedi soir j avais 16 ans Ténès les jeune allez vous amusé un billet pour joué au baby foot un geste simple d un homme simple merci ..

8.Posté par ZembroKaf le 18/10/2018 15:40

Je l'ai vu il y a quelques mois....je garderais en mémoire l'homme souriant et courtois qu'il était !!!
Condoléances à sa famille et à ses proches.

9.Posté par klod le 18/10/2018 18:17

RIP, encore un qui a construit l'histoire de la run, un zarboutan , que l'on soit d'accord avec ses engagements ou pas , engagements respectables par ailleurs, s'il en est !

10.Posté par klod le 18/10/2018 20:33

suivi de Daniel Honoré ......................... les grands zarboutans de nout ti péi y sava............. RIP . Zot y sa gingne kose la Réunion "ailleurs "....................... dussent t'ils place un 'ti mo" pour la RUN koté le "grand architecte" , quelque soit la religion .................. respect et condoléances aux familles pour ces grands défenseurs nout ti péi . blessed.

11.Posté par s soubadou le 19/10/2018 08:33 (depuis mobile)

Bravo poste 6, je suis de votre avis et il en à fait bien pire

12.Posté par Raasimanda le 19/10/2018 12:00

le bal des hypocrites

13.Posté par Oscar DUDULE le 22/10/2018 15:01

Rien de nouveau , dans le monde entier et de tous les temps.
Lorsqu'un homme politique meurt; tous ses confrères ont tendances a oublier les aspects négatifs et à ne retenir que le positif.
Ainsi va la vie..

14.Posté par politique le 23/10/2018 07:29

il avait du sèrieux et de la rigueur avec J RAMIN, aujourd'hui ,l' ensemble de la classe politique reconnait .Dommage que ce genre de personne n'as pas occuper des postes plus important . Quand une personne meurt on reconnait, les qualités de la personne , CONDOLEANCES A TOUS SES PROCHES.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >