MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Les ministres multiplient les aveux d'incompétence et d'impuissance


Par - Publié le Lundi 3 Novembre 2014 à 17:25 | Lu 2438 fois

Il y a tout d'abord Arnaud Montebourg qui, après avoir été ministre de l'Economie pendant deux ans, avoue qu'il ressent le besoin d'aller suivre les cours d'une école privée pour apprendre ce qu'est une entreprise ! Quel aveu d'incompétence !

Dans le même registre, c'est François Rebsamen, le ministre du Travail qui, interrogé récemment sur une radio, a étalé son curriculum vitae... duquel il ressort qu'il n'a jamais travaillé dans le privé et a accompli toute sa carrière dans la fonction publique. L'anecdote a été rapportée ce matin par un chroniqueur de LCI qui a révélé que, devant l'énormité de ce qu'il venait d'avouer, François Rebsamen a cru bon d'ajouter qu'il avait quand même goûté au privé... en cueillant des pommes dans sa jeunesse... Etonnez-vous ensuite que le ministre du Travail ne comprenne rien au travail en entreprise et que le chômage ne cesse d'augmenter en France ! Faudrait qu'il fasse comme Arnaud Montebourg et retourne sur les bancs d'une école de commerce ou aille faire un stage en entreprise... Il est plus que temps.

Toujours dans le registre de l'incompétence, c'est Fleur Pellerin, la ministre de l'Inculture comme l'ont immédiatement surnommée les journalistes, qui, invitée, samedi 26 octobre, sur le plateau du Supplément de Canal +, n'a pas su répondre à Maïtena Biraben lorsque cette dernière lui a demandé de citer un ouvrage de Patrick Modiano, le prix Nobel de Littérature. Pire encore : celle qui a été nommée nouvelle ministre de la Culture en août dernier a avoué ne pas avoir le temps de lire et ne pas avoir ouvert un livre depuis deux ans...

Quant à l'impuissance, c'est Ségolène Royal qui remporte la palme. Après avoir été obligée de céder devant les menaces de grève des transporteurs et d'annuler le projet d'Ecotaxe, ce qui va obliger l'Etat à verser un milliard d'euros à la société qui avait été chargée d'installer les portiques, et entrainera 400 millions de manque à gagner par an pour les finances publiques, voilà qu'elle récidive en laissant entendre que le projet de barrage de Sivens pourrait être stoppé suite à l'opposition de quelques dizaines d'écolos extrémistes... Combien ça va encore coûter ???


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lilas le 03/11/2014 17:39

Alors:

- pour Montebourg, il ne s'agit pas d'apprendre ce qu'est une entreprise mais d'apprendre à en diriger une, ce qui est différent. Montebourg est avocat, il a exercé pendant des années avant ses fonctions électives. De plus, on ne le répètera jamais assez, mais la fonction d'un ministre de l'économie n'est pas réductible au fait d'avoir exercé comme chef d'entreprise. Imagine-t-on de reprocher à un juge de tribunal de commerce de n'avoir jamais dirigé d'entreprise? Ou à un journaliste économique? Ce n'est, tout simplement, pas la même fonction. Ce que souhaite apprendre Montebourg, c'est visiblement le management. De plus, ne pas oublier l'importance des cabinets ministériels, des administrations et des représentants d'intérêts dans la prise de décision.

- Les mêmes arguments valent pour Rebsamen, avec une nuance: en tant que ministre du travail, ses fonctions sont d'abord de gérer les services de l'Inspection du travail, de Pôle Emploi et de chapeauter les négociations collectives entre partenaires sociaux (chapeauter ne signifiant pas conduire).

- Pour Fleur Pellerin, c'est surtout un problème de son cabinet. Qu'une ministre de la culture n'ait pas lu tous les grands auteurs français de son temps, ce n'est pas anormal. Qu'une ministre de la culture n'ait plus le temps de lire, c'est rassurant, car si elle l'avait ça signifierait qu'elle ne bosse pas assez pour son salaire. Que son cabinet ait omis de lui préparer une fiche sur le prix Nobel de Littérature, c'est moins compréhensible.

- Pour Ségolène Royal, ce n'est pas ce qu'elle a dit. Ce qu'elle a dit c'est que le projet avait duré tellement longtemps qu'il n'était plus "à jour" et que dès le départ il y avait des erreurs de dimensionnement. Mais elle a aussi précisé que ce n'est pas à elle qu'il revient de décider s'il doit être abandonné.

2.Posté par Ti créole le 03/11/2014 18:05

J'apprécie beaucoup Mr DUPUY.
Mais force est de constater que depuis son retour c'est la critique facile qui prime et non le commentaire argumenté ou l'investigation dénonciatrice. Dommage

3.Posté par David Asmodee le 03/11/2014 18:44

Les ministres multiplient les aveux d'incompétence et d'impuissance

Cela s'appelle socialisme, tout simplement.

4.Posté par Tanbi le 03/11/2014 19:03

@2 - Avis partagé. S'il suffisait de mettre un chef d'entreprise en tant que Président pour que tous les pays soient bien gérés ça se saurait. C'est d'un simplisme.

Diriger un pays, ce n'est pas diriger une entreprise, je regrette.

5.Posté par Nora le 03/11/2014 19:12

Tout à fait d'accord avec les 2 commentaires qui précèdent, c'est taper inutilement sur l'ambulance.
M. Dupuy est certainement persuadé que la droite si elle avait remporté les élections, dans cette situation de marasme mondial aurait mieux fait.
Avec des si on met Paris en bouteille c'est connu.

6.Posté par Laurent le 03/11/2014 19:29 (depuis mobile)

Eh oui Pierrot DUPUY. La vérité dérange. Les deux post précédents font parti des 2 % de la population soutenant encore FRANCOIS le rigolo ...

7.Posté par KLD le 03/11/2014 19:47

Pierrot restera Pierrot ............

8.Posté par la lutte finale le 03/11/2014 20:30

et si l'on faisait du didier robert bashing??

9.Posté par Lilas le 03/11/2014 20:35

Par exemple, un article de Paul Krugman, prix Nobel d'économie, sur pourquoi est ce que les chefs d'entreprises font de mauvais chefs de gouvernement: http://www.alternet.org/economy/paul-krugman-exposes-folly-running-country-business

10.Posté par Lilas le 03/11/2014 21:35

6. Non, ce n'est pas ça. Ce qui dérange, ce sont les discours simplistes, qui s'apparentent à des attaques ad hominem. S'il s'agissait d'un débat un peu charpenté, avec des discussions argumentées autour de chiffres et de démonstrations, alors là on pourrait entendre. Mais là, c'est du prémâché, ça n'a ni goût ni odeur. Prenons un exemple tout bête. Je présume que vous estimez que l'Allemagne est un modèle économique à suivre. Le ministre de l'économie d'Angela Merkel de 2011 à 2013, Philipp Rösler, est médecin de formation. Il a fait l'école de Hanovre et l'hôpital militaire de Hambourg pour son internat (free hint: il ne s'agit pas d'une entreprise privée) . Il entre en politique en 2000, est élu membre de l'équivalent du Conseil régional en 2001, obtient son doctorat de médecine en 2002, devient vice-ministre-président du Länd en charge de l'économie en 2009, devient ministre fédéral de l'économie en 2011. C'est une carrière fulgurante qui se caractérise surtout... par le fait qu'il n'a jamais foutu les pieds dans le privé.

11.Posté par Lilas le 03/11/2014 21:40

En fait, le problème de ces procès en légitimité, c'est qu'ils s'abstraient de la réalité pour faire un jugement de valeur. Par exemple "si on n'a jamais travaillé dans le privé, on ne peut pas être un bon ministre de l'économie" (notez d'ailleurs que ce n'est pas le cas de Montebourg, qui a exercé comme avocat) sans regarder si cela se traduit concrètement dans les faits et si c'est une règle générale et absolue. Il en va de même pour les attaques sur Rebsamen (pour lequel la critique est d'autant plus malvenue qu'en réalité il s'agit quand même d'un mec dont on ne peut pas dire qu'il soit antibusiness) et Vallaut-Belkacem. Ce genre de jugements en légitimité évitent en réalité de réfléchir sur le fond.

12.Posté par Laurent@lilas le 04/11/2014 06:30 (depuis mobile)

Bon soyons clair et objectifs, sans jugements de valeur. En regardant la courbe de chômage, le déficit de la France, les résultats de la refondation de l''école, la situation sociale en France, pouvez vous répondre a cette question.

13.Posté par Laurent@lilas le 04/11/2014 06:32 (depuis mobile)

Comment Le gouvernement actuel ou les précédents du quinquennat Hollande ont ils fait preuve de leur compétence (si tant est qu''ils en ont.....) ?

14.Posté par Parlons chaud-mage, mais à froid! le 04/11/2014 06:35

Bravo à Lilas (pots 1, 10 et 11) d'avoir apporté des rectificatifs à cet article de blog d'humeur. Le problème est en effet d'argumenter raisonnablement ou pas. Et non pas de défendre telle ou telle chapelle.

Sur le fond, il me semble que la question du chômage est complexe et dépend en premier lieu de l'économie, et donc du ministère de l'Economie, du secrétaire d'Etat au commerce extérieur, mais aussi du Budget.... ainsi que des acteurs économiques eux-mêmes, de la conjoncture économique et sociale nationale, européenne, internationale.

Le débat qui est : comment inverser la courbe du chômage, déjà à 3,4 millions de demandeurs, dans un contexte national et européen de restrictions budgétaires?

Sachant que quand on parle entreprises, il y a toutes les situations (grosses, moyennes et petites entreprises, direction visant le profit ou sociale, salariés syndiqués ou pas ou peu, bloquant ou non les évolutions ...) qui sont rencontrées et dont il faut tenir compte.

Et que les réponses simplistes à l'emporte pièce ou générales et sans arguments chiffrés, mêlant politique politicienne, n'éclairent pas et n'apportent rien.

Bien sûr, ce n'est que mon avis...

15.Posté par LOR-HEIN le 04/11/2014 10:26

Comme le Chef FLAMBY-RODRIGO tous incompétents, le Peuple ne se trompe pas.

16.Posté par DOM le 04/11/2014 11:17

PETIT PIERROT: Mieux vaut être stérilisé par l'intelligence que fécondé par la sottise

17.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 04/11/2014 13:44

Pas besoin d aveu , les Francais s appercoivent de l ineficacite notoire des Gens en place , c est vrait que la verite derange , surtout les endocrines qui refusent la realite , que faut il pour qu enfin le bon sens reprenne le dessus sur l ideologie , on se croirait au bon vieux temps du stalinisme . A quand les goulags pour les mal pensants ?

18.Posté par Marx le 05/11/2014 12:04

Delirant, il existe encore des cyniques pour defendre les calamités qui nous gouvernent? Pour oser reclamer de l'objectivité alors que nous avons affaire a des ideologues qui ne deroulentque leur politique collectiviste et ne comprennent pas ce qui se passe au niveau economique?
Mon seul plaisir c'est de realiser a quel point ses gens vont ne plus rien comprendre lorsque les taux obligataires vont remonter et que la seulle voie d'issue sera l'hyperinflation et la spoliation de l'epargne... vous arriverez encore a acuser "l'ultra-neo-turbo liberalisme dans un pays ou les socialistes et les communistes regnent en maitre depuis 40 ans!
Ce n'est plus du delire, c'est frznchement du deni de réalité:
Montebourg comme Sapin comme Holande meriteraient la guillotine pour le mal qu'ils ont fait depuis 2012...
Si vous n'etiez pas si inculte, peut-etre que certains a gauche se rappeleraient qui etait Girodet et qu'au debut du siecle dernier, la gauche etait d'abord liberale et anti-etatique.
La France n'a jamais ete aussi pourri, le capitalisme d'Etat jamais aussi puissant et cette bande de cretin continue a confondre liberalisme et capitalisme d'Etat ou capitalisme de conivence. Direction la Chine madame la Marquise...

19.Posté par Choupette le 05/11/2014 13:18

1.Posté par Lilas

Vous jouez sur les mots.

Il a été avocat. Dans quelle branche ?

"Pour Fleur Pellerin, ... .Qu'une ministre de la culture n'ait pas lu tous les grands auteurs français de son temps, ce n'est pas anormal".

Ben, quand même. S'il faut lui faire des fiches de lecture, y'a de quoi paniquer.

Mais, rassurons-nous, elle s'occupe par ailleurs :

http://croah.fr/videos/logique ...egerie-de-la-foire-internationale-dart-contemporain/

20.Posté par Lilas le 05/11/2014 14:44

12. Alors, assez simplement:

Selon les statistiques d'Eurostat, l'équivalent de l'INSEE pour l'Union européenne (normalement ça devrait s'afficher ici: http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/graphCreator.do?tab=graph&a=2&cp=noValue&c=1&d=0&h=0&time=0-5&x=time&geo=1,3,14&y=geo&language=fr&pcode=tec00115&plugin=1 ) , depuis 2008, les deux seules années où la France a eu un taux de croissance du PIB inférieur à la moyenne de l'UE et à celle de la zone euro, c'était en 2008 et en 2010. En réalité, et contrairement à la période 2008-2012, la France suit la trajectoire de la zone euro en termes de croissance.

- sur la réduction des déficits. Le déficit était en 2012 de 4,9%. Il est passé dès l'année suivante à 4,1%. En cela encore une fois il suit la trajectoire de la zone euro: http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/graphCreator.do?tab=graph&a=2&b=unit&cp=noValue&c=1&d=0&h=0&time=0-5&x=time&geo=1,3,13&y=geo&unit=0&language=fr&pcode=tec00127&plugin=1

- sur le déficit structurel, dès l'arrivée des socialistes au pouvoir la France a diminué celui ci de 1%, toujours selon les statistiques européennes. Selon la Cour des Comptes, dans son rapport annuel, décrit comme un "effort jamais vu depuis 1998".

- sur le chômage, le lien suivant montre à nouveau que le chômage en France suit peu ou prou la courbe du chômage en Europe: http://appsso.eurostat.ec.europa.eu/nui/show.do?query=BOOKMARK_DS-055418_QID_-478F7A46_UID_-3F171EB0&layout=TIME,C,X,0;GEO,L,Y,0;S_ADJ,L,Z,0;AGE,L,Z,1;SEX,L,Z,2;INDICATORS,C,Z,3;&zSelection=DS-055418INDICATORS,OBS_FLAG;DS-055418S_ADJ,NSA;DS-055418SEX,T;DS-055418AGE,TOTAL;&rankName1=SEX_1_2_-1_2&rankName2=AGE_1_2_-1_2&rankName3=S-ADJ_1_2_-1_2&rankName4=INDICATORS_1_2_-1_2&rankName5=TIME_1_0_0_0&rankName6=GEO_1_2_0_1&sortC=ASC_-1_FIRST&rStp=&cStp=&rDCh=&cDCh=&rDM=true&cDM=true&footnes=false&empty=false&wai=false&time_mode=NONE&time_most_recent=false&lang=FR&cfo=%23%23%23.%23%23%23%2C%23%23%23

19. Il a principalement fait du droit pénal mais aussi du droit commercial. Ce qui n'est pas le sujet, quoi qu'il en soit: l'accusation était qu'il ne savait pas ce qu'était la vie en entreprise. Or, un cabinet d'avocat, c'est une entreprise. Je n'entends pas, par exemple, ces accusations contre Lagourgue et Morel à Saint-Denis.

Mais étendons la réflexion: un ministre des armées doit il être militaire? Un ministre de l'éducation nationale professeur? Un ministre de la Justice magistrat, avocat ou policier? Je suis navré mais c'est risible comme angle d'attaque parce que ça ne tient pas la route une seconde quand on compare à l'international ou même qu'on pousse le raisonnement jusqu'au bout.

21.Posté par Choupette le 05/11/2014 18:59

20.Posté par Lilas

" ...un ministre des armées doit il être militaire? Un ministre de l'éducation nationale professeur? Un ministre de la Justice magistrat, avocat ou policier?"

Seriez-vous fâchée avec la logique ?

J'ai connu le non-sens de certaines situations dans le domaine du travail; notamment via des "collègues" qu'on nous imposait mais qui ne connaissaient rien au boulot, e.g. une esthéticienne à un poste d'Executive.

Déjà, à ce niveau c'était inquiétant et engendre l'effet Domino ... . Je peux développer ... .

22.Posté par Lilas le 05/11/2014 21:05

21. Non, je suis fâché avec la mauvaise foi. Répondez simplement à la question que je pose: le ministre de la défense doit il être un militaire de carrière ou un spécialiste de la géopolitique? Le ministre des affaires étrangères un diplomate? Le ministre de l'éducation nationale un enseignant? Le ministre de la justice un juge ou un avocat? Ce n'est pas compliqué: est-ce que c'est la fonction d'un ministre d'être un professionnel du champ de son ministère?

23.Posté par Choupette le 06/11/2014 14:01

22.Posté par Lilas

C'est bien ce que je pensais : vous êtes fâché avec la logique.

Désolée de vous avoir réveillé, vous pouvez vous rendormir ... .

Zzzzzzz .... .

24.Posté par Lilas le 06/11/2014 15:13

23. Votre arrogance cache mal votre manque d'arguments.

25.Posté par Maat le 07/11/2014 20:00

Plutôt que de connaître le pedigree et les compétences reconnues ou non des ministres ce qui me parait le plus important pour ceux qui ont la prétention de diriger la nation c'est :
- d'être capable de faire un diagnostic réaliste de la situation, sans préjugé d'aucune sorte
- d'en tirer les conséquences pour nous tirer de ce merdier.

Ceux qui me paraissent être dans le vrai sont ceux qui ont conclu qu'il faut sortir de l'union européenne et revenir au franc.
Alors autant le faire en maîtrisant qu'en y étant contraints car c'est ce qui va finir par arriver et d'autres pays vont le faire également, peut-être bien l'Allemagne d'ailleurs.

Je n'ai personnellement rien contre Sarkozy ou Hollande mais l'un comme l'autre nous mène à la catastrophe, non par manque de lucidité, mais parce qu'ils suivent les directives données par Bruxelles et sont au service de puissances étrangères qu'il n'est nul besoin de citer.

Le jour où Sarkozy montrera qu'il roule réellement pour la France et les Français je voterai pour lui sans état d'âme, pareil pour Hollande ou Tartempion. Mais je suis sans illusions.

26.Posté par Bl@ckP@nther le 29/01/2017 05:04

En ces périodes de recherches d'électorat, je fais remonter un topic certes ancien, mais je me devais de savoir si je suis le seul à penser ce qui suit :
Je suis un peu la politique (par épisodes il faut l'avouer, mais lorsque je vois la valse des ministres au cours des différents gouvernements je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec mon quotidien, actuellement à la recherche d'un emploi, les fois ou je suis reçu en entretien d'embauche une des premières question du recruteur/chef d'entreprise est "Quelle est votre expérience dans ce métier ?"
Et voilà, tout est là : lorsque les ministres sont nommés, celui de la santé as-t il déjà exercé en milieu hospitalier ? Celui des transports a-t il déjà tenu le volant d'un camion ou d'un car, ou fait du contrôle aérien ? Celui de la défense est-il un ancien militaire ? A l'intérieur, a-t il ne serait-ce qu'une fois effectué une mission de police ? Etc, etc...
Suis-je le seul à penser que les ministres sont totalement déconnectés de la réalité du terrain ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes