Océan Indien

Les meurtriers de la touriste irlandaise racontent

Vendredi 14 Janvier 2011 - 14:22

Les révélations se sont enchaînées depuis mercredi soir et le deuxième interrogatoire des trois présumés meurtriers dans l'affaire de la mort de la jeune mariée irlandaise venue passer sa lune de miel dans un hôtel cinq étoiles à Maurice.


Avinash Treebhowon, Raj Theekoye et Sandip Moonea
Avinash Treebhowon, Raj Theekoye et Sandip Moonea

Lors d'une reconstitution ce jeudi 13 janvier, Avinash Treebhowon, valet de chambre à l’hôtel Legends, a indiqué comment Sandip Moonea, son collègue, a étranglé la jeune mariée venue en lune de miel à Maurice. Le troisième protagoniste, Raj Theekoye, a été disculpé au fil des interrogatoires.

Selon les dires des deux individus rapportés par l'Express de Maurice, ils auraient avoué que la tentative de vol aurait mal tourné. Alors qu’elle revenait vers sa chambre d'hôtel, Michaela Harte serait arrivée au mauvais moment, seulement deux minutes après que les deux employés se soient eux-mêmes introduits dans la chambre. Ce sont les enregistrements des portes qui ont pu révéler les entrées et sorties de la chambre.

Surpris par le retour de la jeune femme



Elle serait tombée nez à nez sur Avinash Treebhowon, le valet de chambre, avec un portefeuille à la main. Alors que la jeune irlandaise aurait demandé des explications à l'employé, son collègue et supérieur, Sandip Moonea, 41 ans, l’aurait alors attaqué.

Le bâtiment du Legends Hôtel où le corps de la jeune femme a été retrouvé
Le bâtiment du Legends Hôtel où le corps de la jeune femme a été retrouvé
La reconstitution d'hier dans l'enceinte même de l'hôtel à Grand-Gaube a permis au valet de chambre d'indiquer aux enquêteurs comment Sandip Moonea a étranglé la jeune femme et comment lui-même l’a maintenu par les jambes pour l’immobiliser.

Si Avinash Treebhowon, 29 ans, est passé aux aveux après avoir nié les faits les deux premiers jours, c’est grâce au témoignage décisif d'un troisième employé, Raj Theekoye, 33 ans, que les deux suspects ont été confondus.

Ils avaient l'habitude de détrousser les clients de l'hôtel


En effet, en passant à proximité de la chambre, ce dernier avait déclaré avoir entendu les cris de Michaela Harte et vu sortir ses deux collègues de la chambre du couple.

Selon la police, les deux suspects sont soupçonnés d’avoir l’habitude de détrousser les clients de l’hôtel lorsque ces derniers se rendaient à la piscine ou au restaurant. Le duo n'aurait pas anticipé le fait que Michaela Harte retourne à sa chambre.

Hier, deux heures avant la reconstitution des faits, les proches de Michaela Harte ont participé à une messe privée en sa mémoire quelques heures seulement avant son rapatriement vers l’Irlande. Des prélèvements de peau ont également été effectués sous les ongles de la victime afin d'obtenir des traces ADN du ou des agresseurs. Les obsèques de l'irlandaise auront lieu demain samedi.
Ludovic Grondin
Lu 3027 fois



1.Posté par curebien le 14/01/2011 14:48

b[Selon la police, les deux suspects sont soupçonnés d’avoir l’habitude de détrousser les clients de l’hôtel lorsque ces derniers se rendaient à la piscine ou au restaurant.]b

Habitude? pas de plainte de la part des clients? la direction ne voyait rien?

2.Posté par noe974 le 14/01/2011 15:53

Le mot "habitude" fait frémir !

Peut-être que les touristes dans cet hôtel étaient assez riches pour ne pas apercevoir qu'il leur manquait du fric !!! ça arrive souvent , on a trop d'argent et on met les pertes dans les frais !

Donc pas de plaintes si on ne s'aperçoit de rien !
Mais la roue a tourné et hop , le drame ! Bande de plouks !

3.Posté par boyer le 14/01/2011 15:57

oté ca craint les hotels de luxe des iles vanilles

4.Posté par le congo chez tintin le 14/01/2011 16:09

Étonnant qu'avec les portes magnétiques à mémoire et tout le personnel à qui rien n'échappe...ces valets aient pu prendre de telles habitudes !

partageaient ils avec leurs chefs ???

5.Posté par David Asmodee le 14/01/2011 17:00

Dans les hôtels mauriciens, ils volent tout...même si ce n'est qu'un paquet de confiseries Haribo. D'ailleurs, à l'aéroport de Maurice, ils cassent les cadenas des valises.

Le vol est une tradition à Maurice.

6.Posté par naza le 14/01/2011 20:28

quelle honte...rien ne peut justifier cet acte de barbarie...j'aurais honte de dire a qui que ce soit que nous sommes des mauriciens, de peur qu'on nous crache dessus et...avec raison...
naza

7.Posté par goureg le 14/01/2011 21:26

les vols,les viols ont toujours existé à Maurice,et aussi le chikungunya. mais interdiction de parler en dehors de Maurice sous peine d'interdiction de revenir dans l’Île.faut croire que les gens aiment se faire dépouiller autrement ils auraient choisi le réunion.

8.Posté par Trois ros plates le 14/01/2011 23:05

Quelle sacrée bande de salopards....

9.Posté par Milouze le 15/01/2011 10:17

Assassin, criminel ou viyn passe in lune de miel trankil kosa i arive a ou, movaize reputation pou lotel ossi, apré di ryin la reynion na volere......

10.Posté par citoyen le 15/01/2011 11:33

Condoléances à la famille suite à ce meurtre crapuleux, injustifiable et irréparable.

Je me pose la question quand même de la réalité de ces aveux. Je ne dis pas qu'ils sont faux, mais vu que cette affaire est une grosse "tache" sur l'image touristique de "carte postale" de l'Ile Maurice, et vu la pression politico-policière qui doit être très forte....

J'espère qu'il ne s'agit pas d'aveux extorqués et du moins inexacts en partie.... On ne sait jamais.

Quang aux vols dans les hôtels, il ne faut pas généraliser et exagérer. Les mauriciens sont en général des gens très sympas et respectueux. Et l'ile soeur n'a pas du tout intérêt à ce que sa réputation soit entachée..... Même si bien sûr, on trouve toujours quelques exceptions.

En tous cas, pour les coupables, ça doit et va "chauffer"' dans les commissariat et en prison, vu que ça rejaillit sur toute la communauté mauricienne.....!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues