MENU ZINFOS
Economie

Les métiers du transport et de la maîtrise de l’énergie en plein essor


La Région Réunion et l’Etat ont commandé au Carif/Oref (Centre de Formation et de Ressources de l’Information / Observatoire Régional Emploi-Formation), deux études sur l’emploi et la formation des métiers du transport et de la logistique, et des métiers renouvelables et de la maîtrise de l’énergie, afin d’apporter un éclairage sur les politiques à mettre en œuvre en matière de formation et d’emploi.
Deux lettres ont été publiés, et guideront les chefs d’entreprises dans leurs besoins en compétences dans les années à venir, les salariés et les demandeurs d’emploi.

Par Karine Maillot - Publié le Vendredi 28 Novembre 2008 à 18:39 | Lu 1386 fois

En ce qui concerne le secteur du transport et de la logistique, l’objectif est de cerner les évolutions de l’activité de transport et logistique des différentes activités de la branche, les évolutions des métiers et les besoins en compétence. Pour les chefs d’entreprise et les salariés, il s’agit de présenter les chiffres clés et les évolutions dans le domaine des transports, des matériaux pour pouvoir établir un plan de formation.
Ce bulletin d’information devrait permettre aux demandeurs d’emploi de s’orienter dans le domaine, d’avoir des repères sur les conditions d’entrée et les concurrences sur le marché.
D’ici 2012, les métiers qui connaitront une croissance certaine sont les métiers du transport routier de voyageurs (taximan, ambulancier, conducteur de transport en commun), les métiers du transport de marchandises (docker, agent maritime, déclarant en douane, commis en douane), et les métiers des activités de manutention, magasinage et gestion de flux (manutentionnaire, magasinier, conducteur d’engin de levage, responsable logistique).
La sphère des énergies renouvelables s’épand également rapidement. Le nombre d’emplois générés par ce secteur est déjà important. Les filières sont amenées à vite se développer, et demandent d’importants besoins en compétence spécifiques. L’enjeu est donc fort en terme de formation. L’idée est d’intégrer la notion d’une consommation minimum dans les activités de l’homme, dans un contexte de développement durable. La Réunion consomme 846 kilotonnes équivalent pétrole, avec 85% de cette énergie importée. La consommation en énergie fossile augmente de 8% par an, et de 36% en électricité.
Une forte volonté politique encourage les divers secteurs d’activités à la maîtrise de l’énergie, notamment le bâtiment, l’industrie et les transports.
Les nouveaux métiers de la maîtrise de l’énergie sont nombreux. L’IUT de Saint-Pierre  et le CNAM ont développé des licences professionnelles adaptées. De nouvelles formations sont en vue, comme chef de projet et formateur en maîtrise de l’énergie et énergies renouvelables, animateur/médiateur en énergie et maîtrise de l’énergie, auditeur/conseiller en énergétique, gestionnaire de flux, conseiller en optimisation énergétique…
Les filières en énergies renouvelables sont le solaire thermique, le photovoltaïque, l’éolien et l’hydraulique. Les filières en devenir sont la valorisation énergétique des déchets verts, le biogaz, l’énergie des mers, et le stockage de l’énergie.
Selon le bureau d’étude, la création d’emploi potentiel serait faible, mais la demande en compétences complémentaires est considérable.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes