MENU ZINFOS
National

Les médiateurs renoncent face au personnel du CHU de Martinique opposé à l’obligation vaccinale


Le ministère des Outre-mer informe que les trois médiateurs désignés pour tenter de convaincre le personnel du CHU de Fort-de-France opposé à l’obligation vaccinale a échoué "face au blocage d’une minorité d’acteurs". Le communiqué du ministère des Outre-mer :

Par LG - Publié le Dimanche 14 Novembre 2021 à 17:47

Le ministre de la Santé et le ministre des Outre-mer dans les couloirs du CHU de Martinique en août
Le ministre de la Santé et le ministre des Outre-mer dans les couloirs du CHU de Martinique en août
Face au blocage d’une minorité d’acteurs ne permettant pas le lancement des travaux de la mission de médiation au CHU de Martinique, il est mis fin à la mission relative aux modalités d’application de l’obligation vaccinale des soignants et au déploiement du passe sanitaire.

Toutefois, sur la base de la loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire et des préconisations des membres la mission, l’effectivité de la fin de la gratuité générale des tests et de l’obligation vaccinale pour les professionnels de santé est décalée au 31 décembre 2021, concomitamment à la fin de l’état d’urgence sanitaire sur le territoire. 
 
Le ministre des Outre-mer et le ministre des Solidarités et de la Santé ont missionné le 30 octobre 2021 Mme Danielle Toupillier, ancienne directrice générale du centre national de gestion (CNG), accompagnée du Docteur Emmanuel Gordien, virologue à l’hôpital Avicenne, et de M. Léandre Beauroy, directeur du travail à la Préfecture de la Martinique, aux fins de mener une médiation avec les personnels du CHU de Fort-de-France opposés à l’obligation vaccinale des professionnels de santé. La mission avait pour objectif de rétablir un dialogue serein et constructif avec l’ensemble des acteurs locaux sur les modalités d’application de la loi.
 
Malgré l’engagement de la communauté soignante du CHUM pour la protection de la population martiniquaise et la lutte contre l’épidémie grâce à la vaccination, la mission de médiation n’a pu être lancée de manière effective.
 
Les ministres en prennent acte et remercient les membres de la médiation qui ont par ailleurs multiplié les contacts avec les personnels du CHU et les usagers. Tous partagent le constat que la faible couverture vaccinale de la population martiniquaise expose le territoire à la survenance d’une cinquième vague qui pourrait avoir des conséquences encore plus catastrophiques que la quatrième vague toujours en cours. La solidarité nationale s’est exercée de manière conséquente au profit de la Martinique qui, depuis le 1er août 2021 a reçu le renfort de 1 778 soignants et a bénéficié de 13 évacuations sanitaires vers l’hexagone pour un total de 80 patients. Cette solidarité tout à fait exceptionnelle, si elle devait être à nouveau sollicitée en raison d’une cinquième vague, devra prendre en compte les difficultés liées au contexte de reprise épidémique en métropole.
 
La loi du 10 novembre 2021 portant diverses dispositions de vigilance sanitaire a maintenu la Martinique en état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 décembre 2021. Dans ce contexte, les ministres chargés de la Santé et des Outre-mer décident de retenir d’ores et déjà deux dispositions proposées par les membres de la mission pour tenir compte de la situation sanitaire :

- la gratuité générale des tests sera maintenue jusqu’au 31 décembre 2021 ;

- l’obligation vaccinale (schéma vaccinal complet) sera exigée pour les personnels de soins à la même échéance du 31 décembre 2021. Les personnels devront donc pouvoir justifier d’une première injection vaccinale avant le 6 décembre 2021.




1.Posté par merlin le 14/11/2021 18:51

Il n’y a rien à négocier. On met ses troublions à la porte. Sans aller jusqu’au le coup de pied dans le derrière. Et encore. Si les antillais , ne veulent pas respecter la réglementation surtout si elle est Française, ils n’ont qu’a changer de nationalité. Devenir indépendants sans aucune aides de la France.

2.Posté par leviékoki le 14/11/2021 18:53

BRAVO LA MARTINIQUE !!!!!!

3.Posté par maya le 14/11/2021 19:37

Et ils ont raison les soignants car ils ont affaire à des charlatans qui ont du sang d'innocents sur la main à cause de leurs injections expérimentales très dangereuses.

4.Posté par Fredo974 le 14/11/2021 19:48

Maya va butiner et laisse faire les gens sérieux !

5.Posté par tantine le 14/11/2021 19:53

la pédagogie ça va 5 mn avec un maître chanteur : quand on dit NON c'est NON ! foutez la paix aux gens qui ne veulent pas se piquer et laisser les médecins soigner avec ce qui marche !

6.Posté par Pam le 14/11/2021 20:04

Ce que c'est que de ne pas être de la civilisation des Lumières. Le vaudou va peut-être les sauver?

7.Posté par GIRONDIN le 14/11/2021 20:15

De la résistance au passe pass politique de macron 👍🏿

8.Posté par Corrumpere le 14/11/2021 20:19

Bello : Bann Martiniquais lé plus fort que Réyonés oui : GBH, Corsair, CHU...

9.Posté par HULK le 14/11/2021 20:36

Ils vont baisser leur froc devant les antillais. Ce gouvernement n'a aucune autorité. Devant les Anglais,les Australiens les Américains,les pays du Maghreb,la Cop 26. Le grand renoncement. Bande de nuls.

10.Posté par Revo le 14/11/2021 20:37

Sa même la Martinique....
A nous ttes la vaccinés zordi lo cas ya monte et nous le pareil couillons .....
Amen 3 ème doses .....
Vive les résistant Martinique et Guadeloupe.


11.Posté par jeunesse le 14/11/2021 21:37

si le 6 décembre ils ont pas leur premiere dose comme tous soignants français ils doivent être suspendus point barre ! allez pointe a pole emploi sinon demande l indépendance !!

12.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 14/11/2021 21:40

Franchement ils ont des couil.. eux!

13.Posté par Zoé le 14/11/2021 22:32

Uberlus d'un autre tropique.
No soucis, on les payes plus, on les remplaces. Et on les vire même si titulaires en mettant faute grave.
C est une action anti état pour une minorité pseudo independantiste. Puisque l état francais c est de la merde pour eux. C est le moment de rester ferme et faire des exemples !

14.Posté par Dignité le 14/11/2021 22:51

Pour conduire une voiture il faut un permis.
Pour travailler à l'hôpital il faut être vacciné. Quoi de plus normal que de demander aux personnels des hôpitaux de montrer l'exemple à tous ceux qui hésitent encore?
Ce n'est pas à l'employé de dicter ses conditions de travail à l'employeur. L'emploi proposé est à prendre ou à laisser. Et pour le prendre ou le garder il faut remplir une condition: se faire vacciner , sinon on dégage. C'est simple comme bonjour.
L'Etat français est en train de s'affaiblir en baissant la culotte devant des individus gavés de fake-news et qui préfèrent s'accrocher à leurs convictions fondées sur des informations erronées et complotistes.
Or, c'est connu : les convictions suscitent de l'émotion qui est l'ennemie jurée de la raison.

Je préfère de beaucoup, dans ce contexte de crise interminable, l'attitude des dirigeants autrichiens qui ont décidé de CONFINER toutes les personnes non vaccinées en s'asseyant sur leurs états d'âme.

A quand à la Réunion une telle mesure? Un gouvernement qui montre ses muscles; voilà ce qu'il nous faut pour faire entendre raison à tous ceux qui sont ancrées dans leurs certitudes débiles en se moquant comme de l'an quarante de ceux qui jouent le jeu dans l'intérêt de la collectivité.

15.Posté par Veritas le 14/11/2021 23:07

Bravo les Antilles...la réunion devrait prendre exemple.
Chacun est libre mais oblige pas nous. celui où celle la envie de fait pik a li fé

16.Posté par Canard sauvage le 15/11/2021 00:34

Les trolls vous serez jugés ...

17.Posté par hoarau le 15/11/2021 01:12

si les adoslescents ne sont pas vacciné obligatoirement d'urgence contre la covid, on va a la catastrophe, style grippe Espagnole,, est ce que c'est cela que veulent les parents irresponsables de ces élèves, jeunes étudiants ?, a qui il convient de couper les prestations soçiales des réfractaires,,, et d’en faire part a qui de droit pour ce faire ;;;
et comme je vs l’avais annonçé, de nouvelles restrictions viennent de tomber a cause de ces marmailles non vaccinés,,
et je vs prédit que votre Noél, st sylvestre, ne sera pas ce dont vs escomptez, a cause de cette couche de scolarisés non vacciné covid
vs voila prevenus

18.Posté par JORI le 15/11/2021 02:13

5.Posté par tantine le 14/11/2021 19:53
Toujours pas de nom d'un de vos produits qui marcherait, qui aurait satisfait à une phase 3 sur des milliards de personnes et pour lequel on aurait des décennies de recul contre le covid. Je vous fais grâce d'une AMM définitive ?? 😂 😂 😂.

19.Posté par Guétali le 15/11/2021 02:55

Ils en ont........

20.Posté par Surcouf le 15/11/2021 04:06

Et pourquoi pas des lois différentes pour chaque région française? ! Pas d’obligation en Martinique, oui à la Réunion…. On croit rêver mais ce n’est qu’un cauchemar.

21.Posté par St mart le 15/11/2021 07:25

Respect la Martinique. La honte pour tous les autres. Crime contre l'humanité en cours chaque jour. Société de consommation de merde.

22.Posté par Pam est là ? le 15/11/2021 08:02

Post 6 : Si vous souhaitez vous considérer du côté de la lumière, essayez d'écrire correctement... Sale raciste et lâche en plus !!! Sortez de votre anonymat, ce sera plus drôle !!!

23.Posté par Boboland le 15/11/2021 08:03

vive la résistance!

24.Posté par joe dalton le 15/11/2021 05:08

respect la Martinique... la Réunion tjrs loin loin derrière

25.Posté par vraimentcon le 15/11/2021 08:33

"Face au blocage d’une minorité d’acteurs ne permettant pas le lancement des travaux de la mission de médiation au CHU de Martinique, il est mis fin à la mission relative aux modalités d’application de l’obligation vaccinale des soignants et au déploiement du passe sanitaire."

la minorité c'est ce gouvernement de crapules

et c'est vraimlent con qu'ils soient toujours la

26.Posté par jules974 le 15/11/2021 08:52

@ post 14 : Mr est pour la discrimination, bravo...

"Pour travailler à l'hôpital il faut être vacciné. Quoi de plus normal que de demander aux personnels des hôpitaux de montrer l'exemple à tous ceux qui hésitent encore?"
Ton vaccin n'empeche pas les contaminations, alors ca change quoi qu'il ne soit pas vacciné?

"Ce n'est pas à l'employé de dicter ses conditions de travail à l'employeur. L'emploi proposé est à prendre ou à laisser. Et pour le prendre ou le garder il faut remplir une condition: se faire vacciner , sinon on dégage. C'est simple comme bonjour."

"Un gouvernement qui montre ses muscles; voilà ce qu'il nous faut pour faire entendre raison à tous ceux qui sont ancrées dans leurs certitudes"
Tu es fasciste, tu veux effectuer des actes médicaux sur des personnes sans leur consentement...et si ces gens continuent à refuser, tu veux quoi, les enfermer chez eux, leur taper dessus?

Toi tu ne joues pas pour la collectivité...on t'a laisser le choix de te faire piquer ou non avec un produit expérimental, alors pourquoi tu veux piquer de force les gens?
T'es limité ou quoi?
T'a pas compris que 90% des soignants là bas, n'en veulent pas de ton injection expérimentale!!tu vas faire quoi : suspendre tout le personnel et fermer l'hopital?

"L'Etat français est en train de s'affaiblir en baissant la culotte devant des individus gavés de fake-news et qui préfèrent s'accrocher à leurs convictions fondées sur des informations erronées et complotistes."
LOL toi t'a meme pas compris que le vaccin n'empeche pas les contaminations...alors qu'il soit vacciné ou non, qu'est ce que ca change?lol

27.Posté par Squid le 15/11/2021 13:25

@14
Et on s'assoie sur larticle L1132-1 du code du travail ?

28.Posté par Appel à la résistance le 15/11/2021 20:54

Et les statistiques que disent-elles (4-11 Novembre) ?

Martinique :105 nouveaux cas / 100000 habitants cette semaine là pour 37 % de vaccinés

La Réunion 147 cas /100000 pour 60 % de vaccinés.

Qui peut dire que la vaccination apporte un avantage chiffré ?

Plus il y a de vaccinés et plus il y a de cas ! Vous me direz que les tests RT-PCR ne sont pas valides.

29.Posté par Dignité le 16/11/2021 08:47

A post 26 (jules 974)

Voilà ma réponse à vos commentaires déplaisants et insultants.

Vient un moment où il faut employer un langage de fermeté.
Voilà bientôt 2 ans que cette crise covid a fait son apparition.
Depuis , de gros moyens ont été mobilisés pour trouver un vaccin susceptible d'en venir à bout.
Le progrès de la science aidant, des technologies nouvelles, qui n'existaient pas du temps de Pasteur, ont permis de gagner du temps dans la fabrication des vaccins proposés à la population.
Ces vaccins ont montré leur efficacité pour empêcher cette maladie d'évoluer vers des formes graves.
Les statistiques hospitalières le démontrent de même que les analyses émanant des plus grands cerveaux scientifiques.
Malgré cela, il existe une poignée d'individus aux connaissances douteuses qui considèrent que le vaccin mis sur le marché est en réalité un produit expérimental de nature à porter atteinte à la santé de ceux qui le reçoivent. D'autres vont plus loin en clamant partout que le produit injecté contient en réalité des nanoparticules destinées à surveiller leurs faits et gestes ou pour les préparer à recevoir la 5G.
Ils s'informent où ces gens là? Sur les réseaux sociaux où foisonnent des articles bidons destinés à semer le doute dans l'esprit des gens qui se posent légitimement des questions mais qui préfèrent écouter ce qu'ils ont envie d'entendre.
Quand la liberté des non vaccinés que vous revendiquez conduit le gouvernement à prendre des mesures restreignant la liberté de circuler , il n'est pas normal que les gens vaccinés connaissent le même sort au titre d'effet collatéral.
En effet, les vaccinés qui n'ont rien craindre des FORMES GRAVES du covid sont contraints de subir des mesures adoptées essentiellement pour les non vaccinés.

Quant à votre accusation de fasciste je vous dirai simplement que l'insulte facile est le premier signe de l'idiotie.

30.Posté par spartacus974 le 16/11/2021 10:11

Pourtant notre marquis poudré de l’Élysée avait adoré ses accolades "viriles" avec 2 jeunes de St Martin torse nu.
https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/01/2879506-album-photo-surrealiste-voyage-emmanuel-macron-antilles.html

31.Posté par vraimentcon le 16/11/2021 21:11

" Béchamp parla devant l’assemblée des scientifiques mais n’eut pas l’occasion de se défendre devant Pasteur qui quitta l’assemblée. Pour répondre à Pasteur, il rédigea un nouvel ouvrage Les Microzymas, publié en 1883.

En raison de tout l'historique précis tiré des Comptes rendus de l'Académie des sciences, plusieurs auteurs ont trouvé qu’il y a eu, dans le chef de Pasteur, falsification de l’histoire médicale et plagiat de la découverte de l’agent étiologique des maladies des vers à soie.

C’est donc Béchamp qui a véritablement trouvé l’agent étiologique de la pébrine et en a, de plus, proposé un traitement curatif. Il ne reçut ni subvention ni récompense pour son travail de chercheur."

il y en a qui ont des solutions qui fonctionnent comme les soins précoces...

mais il n'y a aucun responsable pour les écouter

et travailler avec la bonne ouverture d'esprit...

c'est vraiment con

32.Posté par spartacus974 le 18/11/2021 08:33

"les vaccinés qui n'ont rien craindre des FORMES GRAVES du covid"
Totalement en déconnexion avec la réalité qui voit partout des double vaccinés finirent en réanimation.
La réalité est implacable et a mis fin à ce mythe de la protection vaccinale .
Depuis le 18 octobre, le taux de positivité des vaccinés est même supérieur à celui des non vaccinés…
source:données statistiques de la DREES (Données statistiques publiques en santé et social)

33.Posté par Cette posture singulière des Antilles « de moins en moins française «  le 18/11/2021 09:19

s’explique dans la haine du blanc, dans la haine de la culture du blanc, dans la défiance générale de tout ce qui vient de la métropole…..

34.Posté par JORIELE974 le 18/11/2021 13:17

@ post 33 à qui la faute posez vous les bonnes questions apprenez à connaître l'histoire de cette île silence toute vérité n'est pas bonne à dire, bonnet blanc blanc bonnet!

35.Posté par mika le 19/11/2021 10:48

C'est honteux et irresponsable, faudra pas pleurer les morts en plus ni demander une solidarité avec la métropole qui a envoyé des soignants vaccinés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes