MENU ZINFOS

Les marmays de Saint-Paul protègent leur environnement

Bravo aux enfants des écoles Marcel-LAURET à la Saline, dans les hauts, et Anne-Marie-SOUPAPOULLÉ de Ravine Daniel ! Ces élèves viennent d’effectuer la restitution consacrée au projet PARÉO au musée Kélonia les 14 et 15 juin 2021. L’aboutissement d’une année de travail.

Mercredi 16 Juin 2021

Les marmays de Saint-Paul protègent leur environnement

Temps forts

Cette restitution comporte plusieurs temps forts. D’abord la projection d’un film lié au projet mené par l’établissement Anne-Marie-SOUPAPOULLÉ. Mais aussi la présentation d’un spectacle de marionnettes par les élèves et leur enseignant en partenariat avec le Théâtre des Alberts.
Cette œuvre imaginée par les enfants donne vie à des personnages et à des décors fabriqués à partir de déchets recyclés trouvés dans la mer. 
Les marmays des écoles Marcel-LAURET et Anne-Marie-SOUPAPOULLÉ protègent leur environnement
Les marmays des écoles Marcel-LAURET et Anne-Marie-SOUPAPOULLÉ protègent leur environnement
Les marmays de CM1 Marcel-LAURET utilisent, eux, les jeux contenus dans la mallette thématique PARÉO. Pour concevoir une sirène assise sur son trône construite à partir de déchets également trouvés dans l’océan Indien. 
Ce personnage sera installé dans la plantation située à à proximité de l’établissement. En effet depuis le début de l’année scolaire, les enfants, accompagné.es par deux associations de quartier de la Saline, Kaz Marron et l’ASCEE, entretiennent une parcelle communale contenant des espèces endémiques. Soit 150 mètres carrés avec la possibilité de réaliser une extension de 100 m2.

Plantation innovante

La Ville de Saint-Paul met à disposition ce terrain communal. Une initiative fortement soutenue par la commune. Notamment grâce à la fourniture de moyens humains, logistiques et de matériel à l’école de la Saline. Cette plantation innovante répond à plusieurs objectifs. Mettre en terre des espèces endémiques. Limiter l’érosion des sols pour empêcher les coulées de boues d’étouffer les récifs coralliens.
Le Conservatoire botanique national des Mascarareignes validait la liste de plantes endémiques utilisées par les petit.es Saint-Paulois.es.
Si vous désirez en savoir plus sur PARÉO, nous vous conseillons de consulter la page  Facebook du projet. Aussi le travail des enfants de Saint-Paul est visible jusqu’au 30 juin à Kélonia. Vous pourrez ainsi découvrir l’exposition.
Les marmays des écoles Marcel-LAURET et Anne-Marie-SOUPAPOULLÉ protègent leur environnement
Les marmays des écoles Marcel-LAURET et Anne-Marie-SOUPAPOULLÉ protègent leur environnement



Dans la même rubrique :
< >
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes