Société

Les marmailles de 1000 Sourires découvrent le 2ème RPIMA

Samedi 1 Juillet 2017 - 23:09

C’est au 2ème Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (RPIMA) de Pierrefonds qu’une cinquantaine de marmailles du quartier de la Saline les Hauts invités en VIM (Very Important Marmaille), se sont retrouvés samedi dernier pour la dernière opération de l’Association 1000 Sourires avant le break hivernal. Une action basée sur les valeurs citoyennes, chères à Ibrahim Ingar président de l’association saint-pauloise et Commandant de la Réserve Citoyenne de l'Armée de l'Air.


A leur arrivée,  les enfants  étaient rassemblés devant les drapeaux pour assister à la montée des couleurs. « Dans l’armée, on hisse les couleurs pour se souvenir que nous sommes Français » explique le lieutenant colonel Fabrice Murat, chef de corps du 2ème  RPIMA. « C’était encore le cas il y a 30 ans à l’école » raconte t-il aux enfants qui assistent solennellement au rituel. A l’issue d’une rapide présentation du 2e RPIMA, ses spécificités, ses missions, les petits saint-paulois ont été répartis dans  4 ateliers.
 
Le Simulateur de Tir SITTAL
Dans une ambiance fraîche et confinée, les marmailles de 1000 Sourires ont appris à tirer avec un FAMAS, le Fusil d’Assaut de la Manufacture d’Arme de Saint-Etienne.  Debout ou couché face à une cible stable, chacun a pu effectuer une série de  tirs. L’arme à l’épaule, chaque marmaille est enthousiaste d’autant plus qu’ils ont tous pu à la fin des tirs vérifier leurs résultats grâce à l’ordinateur de contrôle.

La Section d’Appui et de Reconnaissance
Cette section est composée d’un groupe de tireurs d’élite capables de tirer jusqu’à une distance de 2000 mètres avec des fusils de précision, d’un groupe de tireurs mortier, d’une patrouille de renseignements et de recherche d’informations. Par petits groupes, les enfants ont pu faire ensuite un tour dans un des véhicules P4 de la gamme tactique pour leur plus grande joie.
 
L’atelier de parachutisme
Au cours de cet atelier, les enfants ont expérimenté les rudiments du parachutisme. Harnachés et pendus à un portique, les petits saint-paulois ont porté un parachute dans leur dos et un parachute de secours installé sur leur ventre. Certains ont même eu la chance d’actionner la poignée rouge pour ouvrir la toile comme en situation d’urgence. 

Le parcours du combattant
 
Les marmailles sont accueillis et directement mis en condition. Les soldats les griment avant de leur faire suivre un mini programme de mise en condition physique par un échauffement : course à pied, flexions, lancers de ballon avant d’aller tester la tyrolienne; exercice utile à maîtriser en cas de passage de rivière. Les enfants apprennent également  à ramper et sauter des obstacles.
 
Pour le déjeuner, les petits saint-paulois accompagnés des jeunes soldats du RPIMA ont eu droit chacun à une ration individuelle de combat. A l’intérieur, les enfants ont trouvé tous les aliments dont les militaires auraient besoin en cas d’intervention. L’ensemble est diététiquement composé - entrée, plat chaud, dessert, en-cas, boissons déshydratées - et judicieusement organisé dans une boite en carton compacte dans laquelle on trouvera même de quoi faire réchauffer son plat.

Une journée citoyenne et solidaire au cours de laquelle les enfants auront appréhendé de nombreuses notions militaires pour leur permettre d’envisager le métier de soldat d’un régiment de parachutistes. De quoi générer des vocations futures ce qui est certainement le but de ces opérations menées avec conviction et professionnalisme par l’Association 1000 Sourires.
 
L'Association 100 Sourires c'est à ce jour : 202 opérations réalisées  et 8740 enfants parrainés.
 
 
Site de l'association : www.1000sourires.com
.
Lu 5770 fois



1.Posté par créole le 02/07/2017 08:59

Infatigable mr ingar ! Toujours aux côtés des enfants défavorisés de sa commune

2.Posté par créole le 02/07/2017 13:43

Ou trouve beaucoup de personnes pour faire pour les enfants de la réunion ? N'a point malheureusement beaucoup de causeurs mais peu de faiseurs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter